25 janvier, 2015

Foulques-thérapie (2)


Les conseilleurs ne sont pas les payeurs chacun le sait ! C'est pour cela que lorsque mon patient a discuté avec moi de la meilleure manière d'obtenir son augmentation, et que je lui ai conseillé d'agir comme l'aurait fait Foulques Nerra, c'était quitte ou double. La Foulque-thérapie est un peu risquée mais amusante. Au moins si cela ne marche pas, on aura bien rigolé.

Soit son patron, impressionné par autant d'audace capitulait, soit il refusait en lui expliquant qu'ailleurs on lui donnerait peut-être le salaire exigé. Ceci dit, j'étais confiant. On ne se débarrasse pas d'un jeune ingénieur des mines comme d'un équipier chez Mac Do.

Comme cela l'amusait, il a adopté cette tactique et s'est présenté en exigeant beaucoup. Puis, il a attendu. Il a eu un peu peur qu'on ne lui donne rien ou disons, pas grand grand chose. Cela aurait pu se conclure par un joli 2% d'augmentation plus des bons d'achat FNAC.

Et pourtant, je l'ai appris jeudi dernier, la tactique Foulques Nerra a fonctionné. Il a obtenu en cinq minutes d'entretien, près de quinze pour cent d'augmentation. Pas mal non ? Parce que l'on a beau se poser toutes les questions possibles et inimaginables, la meilleure manière d'avoir quelque chose est encore de la demander. A quoi bon finasser et tenter de modéliser la situation longuement. Après, ça passe ou ça casse bien sur. Mais souvenons-nous que seuls ceux qui osent réussissent.

Comme disent les gauchistes, le droit social est un droit de combat. Ce n'est parce que l'on est ingénieur de haut niveau que l'on doit imaginer que l'on est du côté du tôlier. Que dalle ! Un salarié reste un salarié, qu'il soit prolo de base ou cadre sup'. Quand on ne veut plus de lui, on le lourde. Il n'y a que les indemnités qui changent. Ensuite, les clés de votre bagnole de fonction et la CB de l'entreprise seront à déposer à la RH. Avec un peu de chance on vous laissera votre téléphone.
Et encore, si vous l'avez négocié dans le protocole que vous aurez signé ! Sinon, vous serez prié de rapporter votre Iphone 6 !

3 Comments:

Blogger chris said...

Quoi !! mais en fait tu es un éleve du gros filoche.
Je commence à comprendre comment tous ces bouseux arrivent à quelque chose. Ils sont en fait soutenus par plus intelligent qu'eux.
C'est une honte de se prétendre libéral et d'encourager des gens à demander plus d'argent pour leur travail qui est forcement médiocre.

Je ne vous comprend plus :)

25/1/15 9:44 PM  
Blogger philippe psy said...

@`Chris : ouaip j'ai étudié la psycho du travail à l'INETOP chez les gauchistes alors je peux parler comme eux. Ceci dit c'était passionnant.

Je reste libéral puisque j'exerce en libéral. Finalement rien de pire qu'un salarié qui se dit libéral alors que du fait de son contrat de travail, il a un lien de subordination avec son patron ;)

26/1/15 10:48 AM  
Blogger edgell oliver said...

Le petit patron fournisseur de Carrouf ou Renault a aussi un lien de subordination, mais économique.

Ses marges de négo sont assez riquiquies.

26/1/15 7:08 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home