06 février, 2007

Intermède culturel ! Incroyable ! Quelle honte !

Regardez la vidéo ci-dessous ! Je suis révolté que l'on puisse voir de telles images ! Qu'attendent les informaticiens pour flouter ces images ! Quel sinistre individu !



Fumer tue ! On l'avait pourtant prévenu ! Dire qu'il a préféré mourir à l'âge de 63 ans, plutôt que d'attendre d'être un grand vieillard, pour goûter les délices de l'hospice et du manque d'autonomie ! Bon, il a composé pas mal de trucs inoubliables mais ce n'est pas pour autant qu'on doit lui pardonner ses vices. Bézu, innénarable interprète de "La queuleuleu", ne fume pas lui au moins ! Voilà un exemple pour la jeunesse !

Ministre prônant l'exemple en nous intimant l'ordre de marcher en rang !

Excusez-moi, j'avais promis de ne plus en parler, mais je n'ai pas pu m'en empêcher ! C'est maladif ! Je vous jure que je ne promeus pas la clôpe ! J'aime pas les étatistes, je les vomis, c'est tout ! Surtout quand ils vous font croire qu'ils prennent des mesures pour votre bien alors qu'en fait, dans le civil ils sont assureurs, et qu'ils font cela pour limiter les frais de la sécurité sociale toujours aussi mal gérée !

Aujourd'hui, on veut bien vous assurer mais pour le risque zéro ! Vous cotisez mais en échange, euh, ne soyez pas trop exigeant, votre cancer ne sera pas pris en charge, pas plus que vos dents ou vos lunettes ! Politiquement, il était moins risqué de s'en prendre aux fumeurs qu'aux arrêts maladie bidons ! C'est un peu comme si votre assurance pour les sports d'hiver, ne vous autorisait qu'à skier sur les pistes bleues, en ne prenant pas en charge les sinistres arrivant sur les autres pistes ! Restez bien portants c'est un ordre !

Allez, comme je suis un type sympa, pour me rattraper, visitez ce site ! C'est un ordre ! Hop, une action citoyenne de ma part !

2 Comments:

Anonymous Thierry said...

Cher Philippe ,
J'ai pu remarquer au fil de vos articles que vous menez 2 combats .
La reconaissance de votre profession et son aspect ambigue face à la loi .
Votre approche de la psycho face à la philosophie et donc , par opposition , la connerie humaine dans tous ses états .
Dites moi Philippe , quand vous ramenez un patient dans la vie sociale et qu'il vous annonce : " Chic , je vais mieux , je vais prendre un crédit sur 50 ans . Elle est pas belle la vie ? ", succès ou amertume ?
Votre profession , c'est de faire en sorte que l'individu se sente bien dans sa peau et dans sa tête , non ?
Et après ...
Cordialement .

7/2/07 12:37 AM  
Blogger philippe psy said...

Mon succès c'est quand un individu retrouve ses libertés de choix et qu'il peut "contracter" en ayant un "consentement libre et éclairé" comme on dit en droit !
Après, ses choix le regarde ! M'estimant libéral, je n'ai pas à juger ses choix ! Si son truc, c'est de prendre un crédit sur 50 ans, grand bien lui fasse !
Je peux dans mon intimité juger cela bien ou mal, mais je n'ai pas à faire part de mes jugements. C'est une règle absolue. Je ne suis pas comme notre ministre de la santé, à décréter ce qui est bien ou mal pour l'individu.

Cordialement
Philippe

ps: dans un prochain post je parlerai des trois formes de psychologies, selon mon expérience!

7/2/07 6:10 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home