04 octobre, 2007

Filtres personnels et appréciation du réel !


Dans l'article précédent, j'avais choisi une illustration de Clara Morgane qui a pu surprendre, dans la mesure où le lien entre cette actrice de qualité (sociétaire à la Comédie française) et mon écrit semblait ténu.

Dans les faits, même si j'ai jugé que mon article précédent était trop long pour que je m'étende sur cela, je voulais simplement souligner l'importance de nos filtres respectifs, dans l'appréciation d'une information.

Objectivement, si tant est que l'on puisse être objectif, on voit que la photo du haut, l'information que je vous soumets, représente une demoiselle déguisée en ange et posant lascivement. Enfin, tout individu appartenant à l'espèce humaine, et non affligé d'une quelconque tare génétique (retard mental extrême) ou biologique (coma profond), le comprend.

Pourtant, compte-tenu de nos filtres respectifs, formant des personnalités complexes et variées, chacun de nous pourra avoir une vision fort différente, après avoir traité l'information ! Prenons l'exemple de personnes que je connais bien !

C'est ainsi que mon ami Urbain, voyant cette demoiselle ainsi vêtue, pourrait hurler : "Arrière femelle de l'enfer, blasphématrice, comment oses-tu ainsi te déguiser en ange et te moquer de Dieu, pécheresse ! N'as tu donc point lu les saintes écritures ?".

Et là, heureusement que ce n'est qu'une photo car sinon, la bave aux lèvre et le regard halluciné, il se jèterait sur elle, en la frappant à la tête d'un lourd crucifix hérité de son aïeul Enguerrand-Amaury, un jeune homme fougueux qui s'était mis en tête d'aller évangéliser nos amis mahométans voici quelques siècles.

Une fois la belle Clara passablement amochée, après qu'elle eut tout avoué au bourreau (fornication avec le diable, sabbat de sorcières, etc.), il la ferait traduire devant un tribunal de l'inquisition, dans lequel il siègerait en tant que juge unique, afin de la condamner à être mise au bûcher. Comme, c'est un saint homme, il réciterait toutefois moultes prières, devant le bûcher, en regardant le corps de la pécheresse se consumer et en se disant que finalement, ce qu'il vient de faire est super puisqu'il a ramené une brebis égarée dans le troupeau.

Mon épouse (Gloire à elle, à la Corse et à ses cousins Ange et Dominique que j'adore), ou Laurence, ou la plupart des femmes que je connais, voyant cette photo trouveraient à redire. Par exemple, elles diraient que "Clara Morgane n'est pas si bien que cela, et qu'elles ne comprennent pas ce qu'on peut lui trouver". Les plus perfides diraient aussi "qu'elle ne doit pas être très intelligente parce que sinon, elle aurait un vrai métier au lieu de montrer son cul". On le sait, entre elles, les femelles de l'espèce humaines sont jalouses !

GCM, j'imagine fort bien, regarderait la photo et ne porterait aucun jugement de valeur ni moral. Il se contenterait de porter un simple jugement esthétique en se disant que plutôt que ce bête costume d'ange, lui aurait préféré qu'elle porte une jolie cagoule de cuir noir et une boule rouge dans la bouche, avant de la fouetter jusqu'au sang. Il irait ensuite farfouiller dans sa cachette secrète, dans sa chambre, sous une latte de plancher, pour en ressortir ses magazines favoris, SM-Xtreme, Maxi-Bondage, SerialKiller Magazine, etc., favoris afin de regarder les photos qu'il préfère, délaissant la jolie mais bien trop sage Clara.

Sean, lui, n'aurait même pas réfléchi, et il aurait eu envie de se jeter sur la pauvrette pour la prendre sauvagement en abimant son joli costume d'ange en hurlant "fifille, fifille !". Car pour Sean, ni pose lascive, ni costume d'ange, ni rien de tout cela, c'est une femelle de l'espèce point barre ; il en reste au filtre neurobiologique. J'aurais fini par hurler pour qu'il arrête parce que ce n'est qu'une photo.

Mon fillot préféré, toujours dans l'analyse, lui aurait rappelé que les anges n'ayant pas de sexe, son costume était totalement raté dans la mesure où il mettait en justement en exergue ses attributs féminins. Plutôt qu'une femme, lui n'aurait vu qu'une pantomime totalement ridicule et inexacte.

Une militante féministe n'y verrait qu'une pauvre fille exploitée par le secteur marchand à la solde d'une phallocratie ignoble !

Quant à moi, gentil, empathique et plein de compassion comme d'habitude, je dirais que "si la pauvre petite ne peut plus se rendre à un bal costumé sans qu'on l'embête et la critique, c'est que le monde est bien vilain !". Comme le mal n'est pas en moi, je ne vois pas le mal !

Une photo : plusieurs réalités perçues ! La photo n'est donc pas en cause. C'est identique pour la télévision. CQFD.

Epictète avait bien raison de dire que "ce qui trouble l'homme, ce ne sont point les choses, mais le jugement qu'il porte sur les choses."

Oui et alors ? C'est un joueur, enfin une joueuse de foot ! Pfff !

12 Comments:

Blogger Laure Allibert said...

"Une photo : plusieurs réalités perçues ! " : c'est bien vrai ça...

Par exemple, moi, je la trouve un peu pâlotte. On voit qu'elle n'a pas quitté la Sécu. Pour payer ses cotisations URSSAF, elle a dû en faire, des poses...

4/10/07 11:20 AM  
Blogger Laurence said...

ci li filtres !!!!

4/10/07 11:38 AM  
Anonymous Stagiaire said...

Bonjour,

Sur le même principe, pourrait-on dire qu'objectivement la photo de l'article précédent montre la même demoiselle posant lascivement en sous-vêtements noirs devant un pseudo-décor de mer tropicale ??

Est-ce que le fait de mettre ces photos en tête de vos article sont juste là pour appâter le "client" ? Dans ce cas cela serait du pur racolage cybernétique... Ou bien est-ce en vue d'une analyse plus poussée des raisons qui ont poussé cette demoiselle à faire des photos dites "de charme" ?

Perplexe et dubitatif...

PS : Elle est quand même bien foutue, cette Clara !

4/10/07 1:54 PM  
Blogger philippe psy said...

Laure trouve Clara palotte, vous voyez ce que je vous disais ! Entre elles, les femmes sont terribles !

Le stagiaire m'accuse de racolage, simplement parce qu'il projette son vice sur moi!

Quant à Laurence, elle nous imite le mec d'une hot line de provider, qui, lorsqu'on lui soumet un problème, ne sait que répondre "ci li filtre", ce qui sans accent, veut dire "c'est le filtre".

Voilà !

4/10/07 5:45 PM  
Blogger Carnegie.M said...

Beau petit post initiant une petite réflexion sur les méthodes projectives. Il n'y a pas de mal à rajouter un peu d'esthétisme. Un coté faustien, peut etre, mais quand la fin est aussi bonne que l'image, les petits écarts sont vite pardonnés :)

Prévenez moi quand l'ange passeras ^^

4/10/07 6:09 PM  
Anonymous GCM said...

Au bal, au bal masqué ohé ohé !

4/10/07 6:36 PM  
Blogger Anna said...

Moi, je la trouve plutôt jolie même si intellectuellement, ce n'est pas une lumière.

4/10/07 8:56 PM  
Anonymous Catherine said...

Rassurez-vous, les photos ne sont pas du tout racoleuses ! J'imagine que c'est pas le plus grand des hasards que vous avez choisi celles là !

Ceci dit elle est jolie mais effectivement pas finaude et ce n'est que justice.

4/10/07 9:09 PM  
Blogger El Gringo said...

Ok, ok, elle est palotte, elle n'est pas finaude, ce n'est pas une lumière, tout ça, tout ça mais... elle vient vendredi soir???

5/10/07 1:40 AM  
Blogger philippe psy said...

Oui bien sur ! Quand elle a appris que je faisais une soirée, elle m'a dit "Oh monsieur philippe, vous m'invitez dites ? allez dites-oui ?! alleeeeeeeeeeeez !!!"

Pauvre petite, j'ai eu pitié et j'ai accepté. Je me suis dit qu'au pire, ce serait bien pour El Gringo.

Je ne me suis pas trompé

5/10/07 2:02 AM  
Blogger El Gringo said...

Effectivement. Mon rêve aurait été une intellectuelle mais comme je n'ai pas le niveau, je m'en contenterais...;-)

5/10/07 2:11 AM  
Anonymous Stagiaire said...

Une question me taraude l'esprit. A moins que les injections de botox masquent les "déjà" pour qu'ils aient l'air de "encore"; quel métier va exercer cette demoiselle dans 10 ou 15 ans ?

Car si mes souvenirs sont exacts, un certain P. de Ronsard, à l'aide de son sens de l'observation assidu, avait déjà remarqué que la beauté physique et la jeunesse d'une femme sont éphémères comme la durée de vie d'une rose.
Donc comme cette jeune femme semble avoir comme principale source de revenu, sa beauté physique et sa jeunesse; que va-t-elle devenir dans 15 ans ?

Inquiet et dubitatif.

5/10/07 10:14 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home