29 novembre, 2007

Remerciements !

Depuis plusieurs jours déjà, je réalise d'excellents scores de connexions, aussi tenais-je à remercier tous les lecteurs qui me font l'honneur de lire ce modeste blog.

Parmi ceux-ci, je remercie tout particulièrement les amis des animaux, puisque curieusement, le mot "zoophilie" se classe toujours parmi les dix premiers mots clés amenant des lecteurs sur mon blog. Un seul article traitant de la zoophilie, sur cinq-cent-quarante-six, et me voici promu spécialiste du sujet ! Je tiens d'ailleurs à préciser que je ne suis en aucun cas le spécialiste de ce sujet.

Pour remercier ces lecteurs fidèles, je tiens tout de même à leur offrir cette petite vidéo, qui j'espère les ravira : sept minutes et demie de pur en bonheur en compagnie des charmants Pims et Timothée, deux petits galopins entièrement nus qui n'en font qu'à leur tête !


Pims et Timothée, deux coquins dans la nature !

Je précise que :
  • Si ce que l'on nommait auparavant le crime de bestialité avait été annulé par la constituante, la loi n° 2004-204 du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, ajoutant la précision « ou de nature sexuelle » à l'article 521-1 du code pénal, rend la zoophilie de nouveau formellement interdite en France. une chance pour vous, ce n'est pas Pims ou Timothée qui iront vous balancer au commissariat le plus proche !
  • Compte-tenu de la taille réduite de certains animaux, l'utilisation de chatterton est vivement recommandée.
Chatterton : les couleurs de la vie !

7 Comments:

Anonymous HP said...

C'est très beau, digne de passer dans "la vie des animaux". Ces prises de vue unique au monde ont du demander une énorme préparation logistique, de longues marches d'approche et des heures de planque pour saisir ces instants uniques d'animaux rares et très peu connus. Félicitations à l'équipe technique!

29/11/07 9:25 AM  
Anonymous GCM said...

Ah ouais putain je savais bien que youtube, c'était une idée de génie.

29/11/07 8:03 PM  
Anonymous GCM said...

Pour Toju,

1 - Peut-on parler d'un Zurnambule pour un mec qui se promène avec son Zurna, de zurnalade pour ceux qui l'adorent et de zurnité pour moi qui considère que cela peut être assimilé à un handicap ?

2 - Veux-tu faire un Zurna-Noël ?

Si tel est le cas, voici quelques liens bien utiles :

Pour offrir aux ignorants :

http://cgi.ebay.fr/Zurna-The-East-West-Ensemble_W0QQitemZ300174535892QQihZ020QQcategoryZ12804QQrdZ1QQssPageNameZWD2VQQcmdZViewItem

Pour nous réjouir de superbes airs dont tu dois sans doute avoir le secret (toi qui par ton talent incommensurable saura en jouer avant même qu'il soit arrivé dans tes mains) lors de la prochaine vendredi party, à laquelle je ne viendrai pas ( zut alors, je vais rater ça !).

http://cgi.ebay.fr/Profi-Zurna-neu-Topqualitaet-Mehrteilig_W0QQitemZ170173445341QQihZ007QQcategoryZ21760QQrdZ1QQssPageNameZWD2VQQcmdZViewItem

Non, ne me remercie pas, les autres s'en chargeront pour toi !

29/11/07 8:17 PM  
Anonymous GCM said...

Je ne devrais pas envoyer tant de messages...
1, ça m'a épuisé, et 2, je n'ai pas très envie que ça fasse l'objet d'un article de remerciement où l'on dévoilerait quelle requête j'ai bien pu taper pour attérir ici ! De plus, ça devait être nourrisson Québecois mort né, ou québecoise en cloque, ou Québecois esclave soumis, je ne sais plus, Tabernacle !

29/11/07 8:32 PM  
Blogger philippe psy said...

Oui Hp, le cochon d'inde ne se laisse pas approcher facilement. Il a fallu des heures de traque, des milliers d'heures de rush pour faire ce film.

Sans compter qu'un mâle cochon d'inde qui se sent acculé, peut devenir très méchant. On sait de source sûre qu'un technicien aurait été gravement blessé.

29/11/07 10:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

*********************
Précision sémantique
*********************


-=======<


Il appert que nous dussions préciser que se mettre un zurna de petite taille dans le fion se dit "faire zurniquette".

D'où le mot le plus long de la langue française :

Désantizurniquettitionnellement.

Toju, directeur de recherches au CNRS.


-=======<


(Nonobstant tout zurnisme.)

2/12/07 7:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

La foule criait d'un élan puissant :


ZURNA 2 !!
ZURNA 2 !!
ZURNA 2 !!

... Et l'Empereur du Blog contemplait les masses avec grandeur.

Et la foule de poursuivre sans faiblir, laissant vibrer son cri profond :

ZURNA 2 !!
ZURNA 2 !!
ZURNA 2 !!

L'Empereur du blog, assuré de son infaillibilité, plissa légèrement les yeux.

Les plus proches de l'empereur virent dans ce signe un acquiescement.

Le bruit se répandit très vite :

" L'empereur va publier son ZURNA 2!"

Ce fut comme une délivrance.

La rumeur devint sans délai certitude. Le mot passait de proche en proche : "L'empereur va publier !!...L'empereur va publier!!".

S'ensuivirent des scènes d'embrassades comme jamais l'Empire n'en avait connu. Bientôt le vin coulait à flot dans les Tavernes. Des orgies s'improvisaient partout. Même les femmes les plus sages, emportées par la liesse, épuisèrent les mâles les plus vigoureux dans des étreintes paroxystiques sur toutes les places publiques. Hommes, femmes et chevaux se roulaient au sol, la bave aux lèvres, dans une joie étrange.

Puis, phénomène sans pareille, la foudre ouvrit le ciel en deux, et parut dans l'espace un gigantesque visage :

L'Empereur du blog !


L'Empereur parla depuis le firmament.

Sa voix n'était pas lointaine. Il parlait comme s'il était présent auprès de chacun. Il parlait d'une vibration grave. Au point que chacun se sentait comme saisi.

Mais point d'effroi. Aucune panique. Chacun était rassuré. Rassuré et comme paralysé avec douceur.

La voix disait :

"Oui, rassure toi, je vais publier Zurna 2. Aie confiance, aie confiance en ton destin, aie confiance dans en Empereur. Zurna 2 sera publié, j'en fais le serment impérial."


Tojus.

12/12/07 6:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home