28 avril, 2013

Evénement hystériques !


Je ne connais pas le Québec, je n'y ai jamais foutu les pieds même si j'ai déjà discuté avec des québécois. La dernière fois d'ailleurs c'était à Las Vegas où on avait rencontré un couple de ces français du nouveau monde. La femme curieusement ne cessait de me vanter l'hiver, un peu comme si la France était un pays exotique où l'on n'avait jamais vu la neige. Je lui avais rétorqué que dans les Alpes, il y avait aussi de la neige et que le palmier n'était pas une espèce endémique. Mais bon, elle voulait me vendre ses espaces blancs immaculés dont je n'avais rien à foutre vu que je n'aime pas la neige plus que cela et que je me tape des caribous comme de mon premier slip.

Je me suis rendu compte que parfois les québécois étaient bizarres et que bien qu'ils parlassent français, ils avaient un côté américain prononcé. Et comme je n'ai pas toujours la langue dans ma poche et qu'en tant qu'européen, ce n'est pas un quidam du nouveau monde qui va m'apprendre la vie, je passe souvent pour un maudit français, ce dont je me tape totalement.

Comme les américains, ils sont festifs et bien que catholiques, ils célèbrent par exemple Halloween, cette drôle de fête barbare durant laquelle des petits enfants affublés de costumes grotesques font chier les voisins pour mendier des bonbons. Parce que l'américain est festif, il faut le rappeler. D'ailleurs, le récent attentat de Boston est là pour nous le rappeler. Les mecs sont tellement partis dans tous les sens, en termes d'expression émotionnelle, qu'on ne sait pas si l'événement était historique ou hystérique.

Bon, le truc n'était certes pas rigolo mais l'info tournant en boucle sur les chaines d'infos comme si nous étions américains, c'était assez curieux de voir cette hystérie collective s'emparer des habitants de Boston. Moi qui ai l'âge de me souvenir des attentats de 1995, je ne crois pas qu'on se soit lancés dans de telles déchainements émotionnels. Kelkal a fini buté dans son abribus sans qu'il ait été nécessaire de boucler le pays et de lancer des milliers de flics à ses trousses.

Mais bon, les USA c'est là qu'est Hollywood et il faut du show. Alors après la panique délirante, vinrent les ballons, les tites bougies,les nounours, les casquettes des Red Sox et les remerciements à la police qui pour l'occasion avait fait une conférence de presse avec des vachement beaux uniformes plein de galons dorés. Parfois j'aime bien leur patriotisme parce que ça manque chez nous mais bon, cela me ferait tout de même chier de communier perpétuellement avec mes semblables en agitant un petit drapeau à la main. Notre individualisme a du bon.

Ce truc là semble avoir déteint sur nos cousins québécois. C'est ainsi qu'une amie et consœur me racontait en riant qu'une amie lui avait demandé si hier, elle avait participé la semaine passée à la "journée sans maquillage". Comme cette amie n'était pas au courant et qu'elle avait persisté à se maquiller tous les jours, la québecoise lui avait dit qu'ils avaient institué une journée sans maquillage pour apprendre aux jeunes filles à être belles au naturel. Comme cette amie n'a pas sa langue dans la poche, elle avait immédiatement dit qu'elle trouvait cette idée vraiment conne et tout juste bonne pour les débiles hantant les réseaux sociaux, ceux qui adorent écrire des trucs du genre "si tu ai contre le cancer, like cete page et fé tourné".

Alors la québecoise lui avait dit qu'elle était très négative et que c'était bien d'apprendre le naturel aux jeunes filles. Cette amie lui avait alors rétorqué que l'idéal de la jeune fille généralement c'était de s'opposer à ses parents dès 13/14 ans pour justement se peinturlurer la figure, étant donné que le truc des filles c'est justement l'artifice et même que c'est pour cela qu'elles se maquillent, portent parfois des wonderbras et des talons. Et comme cette amie se reprochait d'avoir été peut-être un peu dure avec cette amie du nouveau monde, elle s'est enquis de ce que j'en pensais. Moi, je suis d'accord, la femme n'est qu'artifice et manipulations et elle est très bien comme ça. Le naturel peut être que c'est mignon mais bon, une gonzesse bien sapée et maquillée ça le fait aussi. Mais moi je suis un con de mâle né en 1967 sous De Gaule.

Et puis, cette amie a aussi appris que là-bas au Québec, il y avait des gens qui se rasaient la tête en signe de soutient à tous ceux qui ont perdu leurs cheveux à cause d'une chimiothérapie. Quand cette amie m'a raconté ce truc, les bras m'en sont tombés. Parce que je ne vois pas ce que cela peut faire à un cancéreux de voir un pauvre con se raser la tête. C'est un peu comme si on décidait de se trainer par terre en s'aidant de ses mains pour soutenir l'APF. Personnellement, je trouverais cela bien plus que carrément con mais totalement injurieux envers ceux qui souffrent vraiment. Le truc a un côté hystérique malsain comme si l'aspect festif et gentil devait occulter la réalité immonde de telles initiatives et rendre la souffrance d'autrui plus acceptable.

C'est aussi ce que cette amie a expliqué à son amie québécoise, laquelle a trouvé que non, que l'initiative était bonne, même que si elle ne s'était pas rasé la tête elle-même, elle avait refile cent dollars à son jeune voisin pour qu'il le fasse, lequel avait donné cette somme à un organisme de recherche contre le cancer. Wooow ! Et pourquoi ne pas filer directement le blé à la recherche sans passer parce genre de comportements débiles ? Sans doute parce que ce ne serait pas aussi festif ?!

C'est vraiment dans ces moments là que je me dis que Philippe Muray nous a quitté trop tôt. Quels bons livres il aurait pu encore faire sur le festivisme. Moi, je trouve marrant, que la réserve, le recueillement et la dignité, tout ce qui était généralement de bon aloi lors des événements tristes se soient effacés au profit de cette débauche d'hystérie. La ferveur factice, la communion théâtralisée ont juste remplacé la dignité.

Mais peut-être que le pire c'est que les personnes apparemment normales s'adonnent à ce genre de trucs sans que quelque chose dans leur tête leur dise qu'il y a un truc qui ne va pas.


1 Comments:

Blogger sté said...

J'aime beaucoup votre blog vraiment, et c'est rare que j'aime les blogs .

Vous avez beaucoup d'esprit et d'humour .


Au plaisir de vous lire .

2/2/14 4:42 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home