09 décembre, 2006

Indochine !

Au départ, je voulais intituler ce post « Gros Con », parce que j’avais décidé d’intituler le suivant « Petit Con » pour des raisons que vous comprendrez lorsque vous lirez ce futur post. Je trouvais cela amusant de faire ces deux posts l’un à la suite de l’autre. Toutefois, étant prudent, j’ai demandé à mon service juridique, à savoir mon épouse avocate, ce qu’il m’en coûterait d’employer ce terme. Les précisions suivantes m’ont amené à changer le titre du post.

• La diffamation est définie (article 29 de la Loi du 29 juillet 1881) comme "toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé". Elle est punissable (12.000 €uros d'amende) dès l'instant où elle est commise envers les particuliers par, notamment, tout moyen de communication au public par voie électronique (articles 23 et 32 de la Loi du 29 juillet 1881), même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, dès lors que l'identification est rendue possible par les termes employés. Peut importe, de même, qu'elle ne soit que la reproduction d'une allégation préexistante;
• L'injure est, elle, "toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait" (article 29 de la loi de 1881). Commise envers les particuliers par le biais d'un réseau électronique et non précédée de provocations, elle est punie d'une amende de 12 000 €uros (article 33).

Donc, devant les risques encourus, et étant plus courageux que vraiment téméraire, me voici ramené dans le giron de la loi républicaine, comme le bon citoyen que je suis et souhaite rester.

Et puis, finalement, intituler ce post « Indochine », plutôt que « Gros Con », est tout bénéfice pour moi, car j’imagine qu’il y aura plus de gens qui taperont Indochine que Gros Con sur Google. Me voici donc tout à la fois, légaliste et bon commerçant.

Jeudi vers quinze heures, j’ai un appel de quelqu’un, dont je tairai le nom, qui m’invite au concert du groupe Indochine, dont le succès ne se dément pas depuis 1981, quoiqu’à la vérité, il me semble qu’ils aient eu un peu de plomb dans l’aile durant quelques années. Par contre, l'inivtation est pour le soir-même ce qui n'est pas suepr-pratique pour s'organiser. En vérité, je ne suis pas un fana de concerts mais, appréciant beaucoup la personne qui m’y invite, je décide de m’y rendre pour lui faire plaisir parce que cela n'a pas été facile pour lui de me filer deux invitations vu que le Alice and June tour, cartonne à guichets fermés. Bénéficiant de ces deux places mais hélas, ayant été prévenu le jour même, mon épouse ne pourra pas m’accompagner. De toute manière, elle m’avouera qu’elle serait venue uniquement pour me faire plaisir car, elle ne connait que le titre Bob Morane, ce n’est donc pas une grande fan ! J’ai même du lui expliquer que Isabelle a les yeux bleus, était une parodie des Inconnus et non un vrai titre d’Indochine. Je ne perds même pas mon temps à lui expliquer, qu'ils ont renoué avec le succès, avec leur dernier disque Paradise, dont le single J'ai demandé à la Lune a cartonné, et qu'ils ont depuis sorti un autre album intitulé Alice and June. Puisque mon épouse, ne peut ni ne veut vraiment m'accompagner, je décide donc d’inviter une amie proche et sympa à m’accompagner !



Après m’être organisé dans l’urgence, moi qui n’aime pas l’urgence, je me dirige donc le soir vers le POPB (Bercy pour les intimes), où a lieu le concert. J’ai le temps de maudire le Maire de Paris, ce bon Delanoë, et son adjoint Baupin, parce que nous ne trouvons pas de places pour nous garer et que c’est un enfer. Rendez-vous sur l’excellent site Le perroquet libéré pour tout connaître des exactions de ces deux compères.

Ayant enfin trouvé une place au parking de la Gare de Lyon, nous arrivons enfin au POPB et après avoir demandé à un charmant vigile, nous arrivons à l’entrée VIP, où je donne mon nom en échange de deux places et de deux bracelets de plastique rouge, qui nous permettront ensuite d’accéder au saint du saint, à savoir l’after, la soirée réservée à l’élite après le concert, dont mon amie et moi ferons partie pour ce soir. Chouette on va croiser des peoples. J’ai plein de cartes de visite dans mes poches, je vais pouvoir faire de la retape et être enfin médiatisé en ayant des patients stars !

Le concert se passe bien car même sans être un grand fan, le spectacle est génial, c'est vrai que le live change tout et que le groupe donne tout sans aucun temps mort ! La sono est très bonne alors qu'il n'est pas facile de sonoriser Bercy. A noter, un excellent nouveau batteur qui bat enfin en rythme et l’excellent jeu du Lead guitar qui fait du show tout en jouant exactement le nombre de notes nécessaires sans en rajouter, sans en faire trop. En musique, Less is the more, il l'a bien compris. La technique étant au point, on a collé une grosse réverb’ sur la voix du chanteur, ce qui fait qu’on n’entend pas qu’il chante faux : un bon point pour sa fierté et nos oreilles délicates.

Par contre, on retiendra que la poursuite n’éclaire que le chanteur et que les musiciens restent toujours dans l’ombre. Ben oui, dès fois qu’on lui pique la vedette à Nico ! Enfin, la scène étant pourvue d’une avant-scène, il n’y aura que le chanteur à y accéder, sauf pour un petit morceau acoustique ou les deux guitaristes seront enfin admis, mais bien sûr, juste derrière le chanteur et de côté pour qu'on ne les voie pas trop.

Toujours dans la même veine, vers la fin du concert, des groupies sont invitées à monter sur scène. Et alors là, attention, c’est un grand moment ! Elles escaladent à grand-peine la scène, sans doute poussées au cul par le service d’ordre et se retrouvent pantelantes près de leur dieu vivant, leur héros, Nicola, sans "s" ! Et là, grand et magnanime, le chanteur magnifique les attire puis les prend contre lui, tout contre son cœur, vous savez là où naissent tous ses sentiments merveilleux qu’il porte au public, tandis qu’il continue à couiner une ballade sans intérêt. Les lumières sont toujours sur lui et le reste de la scène est noire, les musiciens sont toujours à leur place, dans l’ombre, l'ombre de leur maître. Vraiment un très grand moment, genre gourou de secte adoubant ses plus fidèles adeptes, choisis bien sur parmi les plus canons : prière aux boudins de rester loin du Maître !


Quoique je sois méchant, puisque j’ai vu une petite grosse monter sur la scène. Le service d’ordre a du se faire engueuler par la suite pour l’avoir laissée monter auprès du grand Maître. A moins bien sûr, que Nico, l’âge venant, n'ait perdu quelques dioptries et ne puisse plus distinguer dans la pénombre un joli petit lot d’un boudin. Mais Nico est grand et Boudinette sera elle aussi pressée contre le cœur du grand artiste.

Et pour conclure, en apothéose, la fin du concert arrive, allez hop, on a le droit aux deux rappels compris dans la procédure mais les musiciens ne seront pas présentés. Nico remerciera durant le concert le public, normal on lui donne des ronds, quoique pas moi puisque je suis invité, et les techniciens qui sont des intermittents du spectacle sans doute syndiqués CGT et susceptibles de se foutre en grève pour un rien et de ruiner la tournée. Pour ses musiciens, rien ! Que dalle, les subalternes n’auront droit à que dalle. Qu’on se le dise, qu’ils s’estiment heureux d’avoir un boulot ces rats ! Non mais, si cela ne leur plait pas ils peuvent toujours aller jouer dans le métro ! Ainsi en a décidé le grand Maître !

Par la suite, lors de l’after, alors que je vide consciencieusement des coupes de champagne en papotant avec des people en leur glissant discrètement mes cartes de visite dans les fouilles, je constate que le grand Maître n’est pas là. Il ne viendra pas, l’homme coiffé comme un dessous de bras, ne montrera pas sa jolie coupe new-wave dont la seule vue me file vingt ans de moins en me replongeant dans les années quatre-vingt ou bien dans une lointaine province où l'on se coiffe encore comme cela de nos jours. A l’instar d’Elvis Presley, qui disparaissait sitôt le concert fini, Nico, semble-t-il s’est barré, laissant à ses petites mains, ses musiciens, le soin de faire les attachés de presse en serrant les pognes des invités. Mais, peut-être suis-je mauvaise langue ! Peut-être était-il trop tard aussi, aura-t-il préféré rentrer se coucher pour être en forme pour le second concert à Bercy du lendemain. On a beau jouer les beaux et les éternels adolescents, genre révolté rimbaldien mâtiné de gugusse baudelairien à la con, l’âge se fait parfois cruellement sentir. Faut bien admettre qu'on n'a pas toujours vingt ans ! Hop, une camomille et au pieu !

Mais ne soyons pas trop cruel, et surtout n’enfreignons pas la loi, et n’allons ni injurier, ni diffamer ! Le concert fut vraiment sympa, j'ai retrouvé mes quinze ans, et l’accueil par la suite très chaleureux : je ne regrette vraiment pas ma soirée et Indochine quoiqu'on en pense reste un grand groupe même si c'est pas les Beatles évidemment. En plus, moi l’obscur, le ver de terre, l'insipide moucheron, j’aurai pu jouer les VIP.

Mais au-delà de mes pérégrinations nocturnes, ce post me permet de vous faire aborder la psychopathologie en s’amusant ! Ainsi, après avoir lu ce que j’ai écrit plus haut, pensez à l’attitude de Nico. Puis, lisez maintenant la description ci-dessous et cochez les cases ! Si vous en avez coché au moins cinq, vous aurez taillé un joli costard à Nico. A vous de jouer, moi je n’ai rien dit, je propose juste un jeu, une sorte de test comme il y en a plein les magazines féminins.

Personnalité narcissique

Il s'agit d'un mode général de fantaisies ou de comportements grandioses, de besoin d'être admiré et de manque d'empathie qui apparaissent au début de l'âge adulte et sont présents dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :

1. Le sujet a un sens grandiose de sa propre importance (p. ex., surestime ses réalisations et ses capacités, s'attend à être reconnu comme supérieur sans avoir accompli quelque chose en rapport)
2. Le sujet est absorbé par des fantaisies de succès illimité, de pouvoir, de splendeur, de beauté ou d'amour idéal
3. Pense être "spécial" et unique et ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens spéciaux et de haut niveau.
4. Besoin excessif d'être admiré.
5. Pense que tout lui est dû: s'attend sans raison à bénéficier d'un traitement particulièrement favorable et à ce que ses désirs soient automatiquement satisfaits.
6. Exploite l'autre dans les relations interpersonnelles: utilise autrui pour parvenir à ses propres fins.
7. Manque d'empathie: n'est pas disposé à reconnaître ou à partager les sentiments et les besoins d'autrui.
8. Envie souvent les autres, et croit que les autres l'envient.
9. Fait preuve d'attitudes et de comportements arrogants et hautains.

Référence: American Psychiatric association, DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Traduction française, Paris, Masson, 1996, 1056p

Pour conclure, et au-delà de mes commentaires acerbes de gros jaloux, chapeau à Nico pour avoir tenu bon durant la traversée du désert de son groupe et avoir réussi ce formidable come-back surtout à son âge. Les narcissiques sont impossibles à vivre mais on peut leur reconnaître du talent pour aller au bout de leur mission. Finalement, c'est moi qui aurait été un gros con, d'intituler ce post Gros Con, ça aurait été quelque peu exagéré.

Pour me faire pardonner ce post que les mauvaises langues pourraient prendre pour une critique injustifiée, voire une diffamation ou une injure au sens juridique du terme, visitez le site du groupe INDOCHINE : c’est un ordre !

Et bien sur, promis, à la première mise en demeure d'un avocat, je vire ce post et à la place j'écris un panégyrique de Nico ! Courageux mais pas téméraire, je vous l'avais déjà dit au début du post !

9 Comments:

Anonymous Anonyme said...

il est fort regrettable que les carrés VIP existent encore : vive l'égalité mais ne touchons pas aux privilèges.
Tant de gens auraient aimé être présent à ce concert mais non des places sont données à d'autres c..s qui n'en n'ont rien à battre et partent avec des idées toutes faites dans la tête
si vous n'aimez pas par pitié ne venez pas ne venez plus
Vous écrivez sur des choses que vous ne connaissez pas
Je suis forte aise que NICOLA - qui n'est absolument pas l'homme décrit dans votre pseudo article - ne vous ait pas serrer la main ..beurk
un conseil : si vous êtes vraiment celui que vous prétendez être : Changez pour sauvegarder la santé mentale de vos patients

10/12/06 1:17 AM  
Blogger philippe psy said...

Pfff, la prochaine fois, ne mettez pas un commentaire anonyme !

En plus, je n'ai pas descendu en flammes Indochine. J'ai même dit que le concert était excellent, le nouveau batteur génial et le lead guitar aussi.En plus, à la fin, je complimente même Sirkis pour son super come-back alors que les Martin-Circus n'oint pas réussi leur retour, eux!

Mais bon, si vous pensez que le sieur Sirkis ne tire pas trop la couverture à lui, alors assistez à un concert et vous le verrez par vous-même. Bon, c'est sur, vous, vous devrez payer votre place, mais quand on est fan on ne compte pas !

Finalement, étant un mec simple et un peu con, c'est certain, j'ai sans doute du mal à comprendre les stars :))

Mais si vous êtes capable de m'écrire un texte clair et argumenté m'expliquant pourquoi vous n'êtes pas d'accord avec moi, promis, je vous publie ! Mais alors, il ne faudra pas en rester à l'anathème !

Quant aux carrés VIP, heureusement qu'ils existent, je ne vais tout de même pas, à mon grand âge, assister à un concert d'Indo, coincé dans la fosse au milieu de petites nanas gothiques âgées de 15 ans, je risquerai de froisser mon Kenzo !

Et puis, merde, un peu d'humour que diable ! L'humour est une preuve de santé mentale, qu'on se le dise !

En tout cas, j'avais raison, ça m'amène du monde de parler d'Indochine !

10/12/06 5:25 AM  
Anonymous Lucie said...

Pas d'accord avec le premier commentaire ! Sincerement votre post est super drole et bien fait et je ne trouve pas que vous descendiez mon groupe préféré ! Faut avoir de l'humour Moi j'étais à leur concert à mogador et j'ai aussi trouvé que sirkis ne mettait pas assez en valeur ses musiciens ! et en plus à mogador le son était vraiment nul! Mais c vrai aussi qu'il a réussi a relancer son groupe et ca fallait le faire !

10/12/06 6:44 AM  
Blogger Pour toi, Mon Ange said...

J'aime également beaucoup Indochine et je trouve votre post très sympa et plein d'humour !
Avec les stars, il faut savoir faire la part des choses, ce que les fans sont incapables de faire tellement ils sont bornés et aveuglés ! si bien qu'ils n'ont aucun sens du réel !

J'adore votre blog, je le lis chaque jour et le considère désormais comme une véritable bible. Me permettrez-vous de mettre des liens de mon blog vers le vôtre ?

Bravo, continuez !

10/12/06 6:55 AM  
Blogger Pour toi, Mon Ange said...

Désolée, je suis tellement pressée que je vous ai déjà mis en lien !
Passez voir mon blog si vous en avez le temps et donnez moi votre avis de psy, vous n'allez pas être déçu !

10/12/06 7:02 AM  
Blogger philippe psy said...

Merci pour vos commentaires ! Suis passé sur votre blog, effectivement, euh c'est spécial mais amusant et vous écrivez bien ! Je vous consacrerai un tit post un jour prochain, si vous m'y autorisez ?

10/12/06 6:28 PM  
Blogger Pour toi, Mon Ange said...

Bien évidemment, et c'est avec plaisir que je vous encourage à le faire ! Votre point de vue de psychologue m'intéresse grandement, j'ai hâte de vous lire !

Je me sais équilibrée mais j'ai conscience d'avoir des aspirations quelque peu "hors normes" et j'aimerais beaucoup avoir votre opinion, voire votre diagnostique sur ce sujet.

Bien à vous !

11/12/06 12:28 AM  
Anonymous Anonyme said...

lol et une consultation gartuite!! ai je droit au lien chere "pour toimon ange" pour vous doinner mon point de vue de narcissique?
philipe ce n'est pas come ca que vous compterez vos liasses comme lacan chaque soir!!!
lol
hildebert

11/12/06 1:52 AM  
Blogger philippe psy said...

Hmmm deux personnes écrivent sous le pseudo Hildebert ! Je suis perdu !

12/12/06 2:12 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home