06 décembre, 2006

Les sociopathes sont parmi nous !


Dans un post précédent, j’ai utilisé le terme de sociopathie en parlant d’une forme de sociopathie normale et banale de personnes que l’on croise tous les jours dans la rue. Devant l’abondant courrier que m’a valu l’emploi de ce terme (deux messages), je me devais de faire un post sur ce sujet.

Qu’est-ce que la sociopathie ? D’abords, admettons que les termes sociopathes et psychopathes sont équivalents. On les trouve la plupart du temps sous le vocable de personnalité antisociale.

Le trouble de la personnalité antisociale est un désordre de la personnalité qui se caractérise essentiellement par un caractère antisocial et un comportement impulsif. On estime qu'environ 3 % des hommes et 1 % des femmes seraient atteint de sociopathie. On constate donc, que si l’emploi que j’ai fait de ce terme a pu choquer mes deux lecteurs qui le trouvaient trop exagéré compte-tenu du contexte, force est de constater que la sociopathie n'est pas rare et que chacun d'entre nous a rencontré ou rencontrera des sociopathes dans sa vie de tous les jours. Vous voyez, chers lecteurs, c’est vous qui aviez tort de me reprocher de parler de sociopathie banale, simplement parce que vous vous faites berner par les polars que vous lisez et par les séries américaines que vous regardez !

On a en effet l’habitude considérer le sociopathe comme un tueur en série éructant, la bave aux lèvres tel un dément, ou alors brillant et froid comme l’acier, ce qui est faux. Hannibal Lecter est un personnage de roman et non la réalité. D’ailleurs Hannibal Lecter est une fiction romanesque mais aussi une vraie fiction psychopathologique. La psychopathologie est moins romantique que les livres et le sociopathe est en général un pauvre type très commun simplement mal monté dans sa tête.


En général, un psychopathe est un sujet qui a sa propre vision du bien et du mal qui n'est pas celle socialement acceptée, pouvant donner lieu à une multitude de manifestations singulières asociales, antisociales délictueuses ou criminelles à divers degrés. C’est ainsi que notre sociopathe pourra être un voleur, un escroc, un violeur voire un assassin et même un tueur en série pour vous faire plaisir puisque vous aimes les sociopathes hauts en couleurs.

Ce qui caractérise donc notre ami sociopathe, ce n’est pas tant l’ampleur de ses délits ou crimes mais bien plus son absence totale de morale et aussi son passage à l’acte. Incapable de formaliser son désir et surtout de l’élaborer psychiquement, le sociopathe passe à l’acte comme si sa devise était : "j’ai envie alors j’agis, c’est tout". Le sociopathe, n’est pas comme nous, lorsque nous étions petits, capable d’imaginer ce qu’il va commander au Père Noël, puis de rêver à ses futurs joujoux en attendant de les trouver au pied du sapin. Non ! Au contraire, le sociopathe va plutôt faire un casse au magasin de jouets ou braquer le Père Noël parce qu’il doit passer impérativement à l’acte pour obtenir ce qu’il veut. Puisque l'on parle de sociopathe et de Père Noël, le personnage de Félix, interprété par Gérard Jugnot dans le "Père Noël est une ordure", est un bon modèle de petit psychopathe banal et minable, prêt à tout pour avoir de l'argent sans rien foutre.

Entrons un peu dans la technique. Bien qu'une activité criminelle ne soit pas nécessairement requise pour le diagnostic, ces individus rencontrent souvent des difficultés légales dues à leurs négligences pour les normes sociales et les droits des autres. De fait, une bonne partie de ces individus est incarcérée puisque leur comportement est en inadéquation totale avec la bonne marche de n’importe quelle société, quelle qu’elle soit. Il est toutefois important de se souvenir qu'un comportement sociopathique n'implique pas forcément un comportement criminel, et que tous les criminels ne sont pas des sociopathes. Une hypothèse existe cependant selon laquelle les plus grands criminels présentent certaines caractéristiques d'un individu sociopathe.

Bien entendu, souvenons-nous que le DSM, qui sert souvent à l’établissement d’un diagnostic psychopathologique, est un outil élaboré aux Etats-Unis. De ce fait, la norme sociale stricto sensu semble plus importante que chez nous en Europe. Il va sans dire que si vous avez décidé de ne pas payer vos amendes pour non paiement de stationnement, c’est très mal, mais cela ne fait pas de vous un sociopathe pour autant, mais un français démerdard. De même, attention, lorsque l’on parle de normes sociales, c’est une notion à apprécier selon les époques ! En effet, durant la seconde guerre mondiale, un type qui avait décidé de ne pas dire « Bonjour Monsieur l’officier allemand » mais plutôt décidé de faire dérailler les trains et de se faire parachuter des armes la nuit, s’appelle un résistant et non un sociopathe.

La notion de norme sociale est donc à manipuler avec précaution et on ne retiendra, pour être sûr de se trouver face à un sociopathe, que les atteintes graves aux biens ou à autrui tels que le vol et l’escroquerie, ainsi que le viol et l’assassinat ou le meurtre. Pour les férus de droit pénal et de criminologie, rappelons qu’un assassinat est un meurtre prémédité. La loi (art. 221-1 et s. du Code pénal) dispose en effet que le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre tandis que le meurtre commis avec préméditation constitue un assassinat. Un militaire dont le métier est de tuer, n'est pas un sociopathe mais par contre, l'armée peut attirer des sociopathes, c'est pourquoi des troupes d'élite comme la Légion étrangère, feront attention à ne pas les intégrer dans ses régiments. De toute manière, le sociopathe, méprisant les règles, serait incapable de tenir bien longtemps dans un cadre aussi strict qu'une armée régulière. S'il doit obéir, c'est que l'autorité exercée sur lui est elle-même du type sociopathique. Ainsi, incapable d'intégrer un régiment, notre ami sociopathe trouvera naturellement sa place dans une organisation criminelle, puisque le lien de subordination est simple et clair et uniquement basé sur la peur et non sur de quelconques valeurs morales : "tu obéis ou on te flingue". Le personnage de Scarface, Tony Montana, interprété par Al Pacino, est aussi un bon exemple de sociopathe.

Pour le DSM IV, la personnalité antisociale est un mode général de mépris et de transgression des droits d'autrui. Ce mode général survient environ à partir de l'âge de 15 ans. La tromperie et la manipulation sont au centre de cette personnalité. On diagnostiquera un trouble de la personnalité antisociale si trois des comportements suivants sont diagnostiqués :

- Incapacité de se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux, comme l’indique la répétition de comportements passibles d’arrestation ;
- Tendance à tromper par profit ou par plaisir en utilisant des mensonges répétés, par l'utilisation de pseudonymes ou escroqueries.
- Impulsivité ou incapacité à planifier à l'avance.
- Irritabilité ou agressivité indiquées par la répétition de bagarres ou agressions.
- Mépris inconsidéré pour sa sécurité ou celle des autres.
- Irresponsabilité persistante indiquée par l'incapacité répétée d'assumer un emploi stable ou d'honorer ses obligations financières.
- Absence de remords indiquée par le fait d'être indifférent au mal des autres ou de se justifier après avoir blessé, maltraité ou volé autrui.

Les sociopathes présentent aussi très souvent un charme et une faconde superficielle attestés. Ne vous attendez donc pas à tomber forcément sur un individu patibulaire ! Ainsi, un escroc a toujours l'air irréprochable. Dès lors, CQFD, j’avais raison de parler de sociopathie ordinaire lorsque j’ai abordé la navrante émission ayant réuni les derniers participants de l’Ile de la tentation. Je suis fainéant, j’ai envie d’être riche et célèbre et pour cela je suis prêt(e) à tout, donc je passe à l’acte : voilà une des formes bien banales de sociopathie que l’on peut observer chaque jour et notamment dans la téléréalité. Dans tous les cas, souvenons-nous que la sociopathie, la vraie, est quelque chose de grave qui ne se soigne pas. Et ce n’est pas la téléréalité qui crée le symptôme mais sans doute cette forme de programme qui va attirer ce genre d’individus. Rien de bien grave me direz-vous mais qu’en savez-vous ?

La sociopathie croît généralement avec de l’entraînement puisque rares sont les sociopathes qui ont inauguré leur carrière criminelle en réalisant en premier un crime atroce. Bien au contraire, le crime nécessite un apprentissage. On commence par de petites choses, presque sans importance, puis on s’enhardit et on commet ensuite quelque chose de plus grave, et ainsi de suite : qui vole un oeuf vole un boeuf dit le proverbe et il n'a pas complètement tort. La compétence criminelle croît inversement aux valeurs morales, lesquelles finissent par disparaître parfois totalement. Jusqu’où ? Difficile à dire ! Si, comme je vous l’expliquais, la plupart des sociopathes en resteront à des vétilles plus ou moins ennuyeuses pour la société (petites escroqueries, adultères répétés, etc.), d’autres iront jusqu’à commettre de simples délits (escroqueries, faux témoignages, vols, etc.), tandis que d’autres finiront dans la voie royale du crime !

La libération de criminels ayant récidivé une fois dehors, ont amené la population à manifester son mécontentement notamment à propos des criminels sexuels et à s'élever contre des mesures de justices jugées trop clémentes. Taxé de laxisme, le juge ne peut pourtant que s’appuyer sur le droit, lequel suit bien sur l’état des connaissances et bien sur des recherches psychologiques. Le juge ne peut sanctionner qu’un fait avéré et non priver un citoyen de sa liberté par ce qu’il pourrait éventuellement commettre un crime ou un délit ! De plus, la sanction pénale étant faite pour punir et non pour guérir, le juge met en prison pour punir un individu de son comportement antisocial et accessoirement pour en protéger la société. Toutefois, la société civile demande de plus en plus à ce que la justice protège la société d’individus dangereux dont on imagine que la récidive sera probable voire évidente.

Dès lors, comment savoir si notre petit sociopathe deviendra un grand sociopathe ? Comment savoir si, alors même qu’il a été mis en prison, notre sociopathe rentrera dans le droit chemin après cette leçon ou bien recommencera de plus belle ? La prison est-elle stricto sensu l’école du crime dans laquelle on entre doux comme un agneau pour en sortir aussi féroce qu'un tigre, ou bien est-ce simplement parce qu’elle concentre en son sein des individus à tendance sociopathique, qu’elle va créer une émulation entre eux et de ce fait aggraver leur symptômes et donc leur dangerosité ? C’est ce que tentent d’estimer de nombreux chercheurs, dans des disciplines aussi diverses que la psychiatrie, la psychologie sociale et clinique ou encore la socilogie, en développant différents outils destinés à mesurer et à prédire la dangerosité d’un individu. Mais cela fera l’objet d’un prochain post intitulé : Petit sociopathe deviendra grand.


24 Comments:

Blogger akull-naja said...

Je voulais juste dire "Merci!"

20/8/07 1:24 PM  
Anonymous xenomorphic said...

Salut, j'ai 18 ans et cela fait un moment que je m'interroge sur la sociopathie la psycopathie ce genre de chose, rien de bien extraordinaire se ce n'est que je me renseigne. J'avais lu un jour que ce qui differentiait le socio du psycho était la différenciation entre le "bien et le mal". Le socio connait la morale mais aime à faire le mal,ses actes sont plus réfléchis ou planifiés; tandis que le psycho lui ne la "connait" pas ses actes sont spontanés et émotionels. Or là en lisant cela j'ai compris l'inverse... (remarqe c'est peut etre de ma faute je suis carrément crevé et j'ai mal au crane). Prenons un exemple d'ordre "hollywoodien". un mec est trompé par sa femme il les prend en flag':
- le psychopathe devient agressif ses sentiments sont trop intense il cède à la haine il tue l'autre homme, voire les deux sans etre réellement conscient du "mal" qu'il vient de faire.
-le socio lui resterait froid mais pourrait tué les deux avec conscience et sourire au lèvres.


C'est ce que j'avais compris jusqu'à lors si vous pourriez me répondre ce serait fort sympathique.Ici ou par e-mail, je vous laisse mon adresse: snake-eater_39@hotmail.fr

merci d'avance, et dsl de ce commentaire tapé sans doute trop vite. bonne continuation

25/8/07 10:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour

Il y a une reelle difference entre psychopathe et sociopathe

C long a expliquer et ca demande une certaine "vue" d'esprit pour comprendre la difference ( minime quand on a pas compris la notion mais fondammental quand on la aquise - bien sur tout le monde peut comprendre en ayant suivi des cours - )

je fais essayer d'etre bref mais moins on entre dans dans les details, plus on est "grossier" et imparfait dans les explications

1)
Tout d'abord il y a plusieurs courrants pour distinguer la psyche ( psychanalyse, psy clinique, psychiatrie ) Chaccun a une analyse d'une meme pathologie sur un plan different.

2) sur le plan clinique
Il existe 3 structures psychique: nevrotique, etat limite et psychotique

Un psycopathe a une structure de type psychotique.

3) Un psychotique et une personne qui perd (temporairement ou durablement) ou a perdu contact avec la "realitee", et,
etant donne qu'auccun etre humain ne peut vivre sans un certain equilibre ( equilibre entre les pulsions -ou envie- et la liberation de celles-ci en accord avec ses normes sociales-les regles- sinon REFOULEMENT)

le psychotique se les inventent, les crees...( mecanisme de defense) car le monde exterieur ( celui dans lequel on vit - "le vrai" )pour lui est un monde agressif, ennemi et le mecanisme de refoulement "défailant"

vous voyez ou je veux en venir ?

Dans le cas des psychopathes,
pour nous, une personne qui nous ennerve(pulsion) on ne le "supprime" pas(norme social: loi+ampathie et refoulement);
tandis qu'une personne psychotique de type psychopathe-> enervement(pulsion) meurtre(resolution de l'origine du conflit(pulsion) en adequation avec sa norme social cree(le meurtre servant ses propres interrets n'est pas un crime)

et c'est la ou est toute la difference avec un sociopathe :


4) un sociopathe a bien integrer les normes social, il les connaient, les comprends, peut faire preuvent donc d'ampathie.
Cependant il peut tuer sans auccun remord ( tout en comprenant le mal qui fait a la personne, a ses proches ect... )

5) judiciarement un psychopathe peut comprendre( pas tout le temps cpdt) que ses actes peuvent etre reprehensible, mais pour lui ce qu'il a fait est "normal" et "justifie"

voila donc toute la difference entre psychopathe et sociopathe

en bref ( tres grossierement )

Un sociopathe sait ce qu'il fait, c que c pas bien mais s'en fou

Un psychopathe trouve normal ce qu'il fait ( contrairement a la societe) n'a ni remord, et agit directement sur l'impulsivite de ses pulsions ( en gros un peu comme une bete : "j'ai faim je mange" )


ps: rappel: difference entre psychopathe et psychotique : meme mode de fonctionement ( creation d'un monde en defence du monde exterieur qu'ils prennent pour agressif ) cependant un psychopathe est ultra-violent et ses pulsions meutrieres sont un soulagement(donc emotion de plaisir) lorsque qu'elle sont "liberees" ex: tueur en serie


Voili voilou,

c mal ecrit, plein de fautes et imprecis mais j'ai la flemme !
lol

5/11/07 8:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je salue le créateur de ce blog, bon je vous dis pourquoi: enfin quelqu'un qui a compris que les psychopathe/sociopathe ne sont pas forcément des tueurs sanguinaire, froid et sans pitié, c'est en grande partie la faute de la télé, exemple a la t&loche si un mec tue il est directement catalogué comme psychopathe , c'est vraiment énervant.

Sinon je vais quand meme dire à tout ceux et celles salut à tous bon ben moi perso j'ai 23 ans je suis un psychopathe/sociopathe j'ai énormément de symptomes sauf que je ne suis n'y violent envers moi ou envers autruis sauf si on m'agresse physiquement.

7/11/07 5:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,
Si j'ai bien compris, la définition du sociopathe peut varier en fonction des normes sociales en vigueur (différentes selon l'époque ou les lieux). Dans un pays ou une époque où la religion est une norme sociale obligatoire, l'athée serait donc un sociopathe? Je dois avouer que j'ai souvent l'impression d'être une sociopathe dans la mesure où je trouve les normes sociales hypocrites et chiantes. Bon, un exemple: les naturistes sont-ils des sociopathes dans la mesure où il n'est pas socialement admis de se balader à poil? Ils ne font de mal à personne mais cela correspond pourtant à la définition que vous citez. Autre exemple: je traduis actuellement un bouquin écrit par une Américaine qui qualifie de sociopathe un type marié qui mène une vie de célibataire (il drague tout ce qui passe, ne voit sa femme que 2 fois par an pour lui faire un môme, etc.). Dans la mesure où le mariage est effectivement l'une des bases de la société, avec certains devoirs et obligations morales, l'infidèle peut donc être considéré comme un(e)sociopathe? Aïe! ça fait déjà beaucoup plus de monde, là...

24/11/07 3:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

je suis désolée..mais il existe une réelle différence entre psychopathie et sociopathie(personnalité anti-social)

1-Dans la psychopathie ne rentrent pas tous les individus psychotiques de la même façon que tous les individus antisociaux ne sont pas tous psychotiques comme qqun a semblé le dire

2- Pour établir un diagnostic de psychopathie on se base sur l'échelle du PCL-R et coter l'individu à l'aide de 20 items et pour la personnalité anti-social sur le DSM

3-Mais,jen conviens que cest confondant car ds les 2 les critères comme limpulsivité,labsence de remords le mensonge sont au rendez-vous bien que chez lanti-social la transgression des droits dautrui survient av lâge de 15 ans et chez le psychopathe avant 12 ans.
yaurait dautres choses à dire cest certain...

6/12/07 11:21 AM  
Blogger Pascal said...

Bonjour,

Ce serait un grand honneur, pour moi et mes lecteurs, que d'avoir un commentaire de la part du "psy" ici :

http://poliblog.canalblog.com/archives/2008/01/05/7449405.html

... où l'on s'interroge sur l'état psychologique, voire mental, d'un personnage bien connu.

5/1/08 2:59 AM  
Blogger patchounette said...

Je vis avec un sociapathe, narcissique depuis 4 ans ! J'adore la psychologie, mais j'ai eu avec lui un "coup de foudre"... J'ai su de suite qu'il avait un "travers" et j'ai voulu l'aider. Aujourd'hui, il m'a tout pris : l'estime de moi par ses perpertuels dénégations... mon argent... J'ai perdu bon nombres de mes amis... Même ma famille se fait avoir... J'ai 2 enfants, dont un de lui, car le jour où j'ai voulu rompre il m'a promis la lune et nous avons eu notre fils dont ile ne s'occupe pratiquement jamais... Par contre il ne se gêne pas pour critiquer mes faits et gestes en tant que mère ! Il se sert également de mon passé (je lui ai raconté mes blessures d'enfances et d'adolescences...) pour en faire un film à son idée et me faire passer pour ce que je ne suis pas !
Peut-on guérir un sociopathe ? Sinon je vais devoir le quitter car cela devient une question de survie ! Comme je lui ai dit : "on ne peut pas sauver un noyer qui veut mourir ou bien on accepte de mourir avec lui"... Ce que je ne souhaite pas !
Merci de vos réponses, car j'ai réellement besoin d'y voir plus claire !....

2/2/09 12:58 AM  
Blogger juliana said...

bonjour je voulais vous poser une question car je m'interroge au sujet de mon beau fils que jai qualifié personnellement de sociopathe.
je vous explique le plus brievement possible la situation.
mon beau fils a commencé a avoir un comportement anormal a l'ecole a l'age de 8 ans agressif avec les autres enfants comportemen completemen asocial refus de l'autorité etc...
neammoins il venait chez nous en vacances et c'etait un veritable petit ange
Au bout de 3 ans que ca durait car il habitait chez sa mere et bien sur son comportemen etait de plus en plus violent il nous a dit si je fais tout ca c parce que mon pere me manque mes freres et soeurs aussi donc je veux habiter chez mon pere et c ce qui sest passé
au debut tout se passait trés bien il travaillait bien a l'ecole le vrai petit garcon modele pui progressivement il a commencé a nou dire quil ne se plaisait plu chez nous et la tant quil y avait un rapport de force ,il etait conscient de qui il avait en face de lui et jelevai 4 gamins en meme tps dc forcemen jetai assez severe et ne me laissai pa marcher sur les pieds ,il avai un comportemen tou a fai normal a la maison .
en revanche a l'ecole il savai trés bien qu il pouvai faire ce qu'il veu et jetai convoqué tous les soirs et ne savai quoi leur dire car je n'avais pas de gros problemes avec lui il etait mi ange mi demon.
je me suis vite apecu qu'il nen avait rien a faire de la peine qu'il faisait a son entourage qu il savait trés bien ce quil faisait et n'avait aucun remords .plus la peine des gens etait grande plus il faisait de betises
n' etant pa mon fils la sitution etai encore plus difficile a gerer alors qu'il est bourré de qualités trés intelligent trés manuel et toujours preuve de bonnes volonté et intéressé par plein de choses neammoins il fallait toujours qu'il en fasse plus que les autres pour se faire valoriser plus que les autres .
La sonnette d'alarme pour moi a été quand ma plus jeune fille tout innocement me demanda pourquoi il la touchait aux parties intimes .
je ne pouvais plus assumer une telle situation et l a renvoyé chez sa mere( de plus son pere etait svt absent en deplacement pour son travail).
aujourdhui il a été placé en unité d'ado a l'hopital et ira prochainement en foyer mais de nouveau il soutient a tout le monde qu 'il veut habiter chez son pere et sera "sage".
mon mari est complétement desemparé, et moi, meme avec l'accord d'un psy ne suis pas prete a le reprendre chez moi.lors des entretiens avec un pedopsychiatre ce dernier ma dit qu il été tout a fait conscient de ce qu'il faisait et se sentait en pleine puissance pensez vous que un tel comportement puisse relever d'une sociopathie ? etrangement quand je lis les caracteristiques concernant la sociopathie il s'avere qu' ils les a. et surtout il est trés jeune 13 ans est ce possible?mon mari ne sait vraimen plus quoi faire merci pour votre reponse

17/12/09 12:18 PM  
Blogger richard said...

il y a des sociopathes evitants ,
devenus tel parce qu ils ont eut
affaire a des psychopathes , parfois meme dans leur propre famille ou a l exterieur , il y a aussi des malades totalement inoffensifs , et trop gentils , qui craingent les vautours humains , sociopathes ou betes , pompeur d energie , et memes de vrais humains , ces textes sont abusifs , et phantasmagoriques , pas denue de sens , en pensant , qu il y a aussi des psychopathes femmes , un sujet a ependre !!! ces textes sont pas suffisament , nuances , cache t il un psychopate ??? mort de rire ........

2/10/11 4:53 PM  
Blogger zefranck said...

Bonjour, je suis confronter à une sociopathe blonde décolorée à forte poitrine dans un contexte judiciaire et je m'apprête à demandé une expertise car trop d'éléments s'additionnent. Que pensée vous d'une expertise faite par un neurologue plutôt qu'un psy. Muni d'un IRM, il pourrais mesurer de façon booléen la capacité emphatique d'un sujet ("L'erreur de descarte" Damasio), siege de la morale et de l'agressivité. Ainsi un psy pourrais prendre le relais en cas de résultat positif...
Cette approche est simple et efficace !?
Franck

PS C'est décidé je m'abonne au feed psychotherapeute.blogspot.com. Trés sympa

25/2/12 4:54 PM  
Blogger DouOua said...

Bonjour, alors en fait j'ai une "amie" qui n'arrête de se mettre en valeur par rapport a n'importe quoi, elle n'arrête pas de mentir et d'inventer des histoires sur tout et n'importe quoi .. Mais ces histoires deviennent vraiment inquiétantes, elle fait tout pour qu'on s’intéresse a elle dès qu'elle est délaissée,c'est une vrai profiteuse, elle est incapable de se prendre en mains toute seule .. Voila donc j'aimerais avoir votre avis sur ce sujet pour savoir si c'est une sociopathe .
Merci.

30/3/12 6:53 PM  
Blogger Cradif said...

Bonjours, je crois bien que je souffre des symptôme écrit en dessus, j'ai pas envie de devenir un assassin, mais j'ai déjà voler sans scrupule! Qu'est ce je peux faire? Je ne veux pas finir ma vie en prison!!

25/4/12 8:40 PM  
Blogger Cradif said...

Bonjours. Je crois que je souffre des symptômes écrit ci dessus... J'ai déjà voler, je n'en fais qu'à m'a tête, je n'éprouve pas de sentiments pour les problèmes des autres, je n'aime pas les gens en général, je suis égoïste... Est ce que je peux faire quelque chose pour éviter de devenir assassin et finir en prison?

25/4/12 8:46 PM  
Blogger Luc Robin said...

Je sui militaire et je pe vous dir que le metiers des armes attir un bon nbre de pervers sociopathes dir cmme au debu de cette page ke mm la legion n engage pas ce genre de personnalite est faux vu ke la finaliter de ce que l on demande et justemen de ne pa ressentir mai etre tt a fait consien de nos actes pour pouvoir amner nos mission a bien au detrimen du mde exterieur

25/7/12 3:30 AM  
Blogger Luc Robin said...

Dir kil ni ya pa de sociopathe ds l arme est faux vu l exercice demande par ce corps

25/7/12 3:32 AM  
Blogger glups said...

Bonjour,
J'aime bien la façon que vous avez de lire et d'appréhender la réalité. Je ne tiens pas à passer ce méssage dans les commentaires, mais je ne sais pas comment vous joindre. Je n'ai pas vu de nom ou de tel.
J'ai vu 2 psychiatres qui m'ont dit que j'étais sociopathe ou en tout cas que j'avais de grandes tendances à la sociopathie et qui ont gentiment voulu me donner des neuroleptiques et d'autres choses du même genre pour que je ne prenne pas le risque de passer à l'acte. Ce que j'ai gentiment refusé. Je les ai payé et je ne les ai même pas mangés. Cela n'empeche pas qu'à la cinquantaine j'aimerai changer des choses dans ma tête et dans ma vie, parceque c'est un peu le bordel et que je fatigue. Pensez vous que vous pourriez m'aider ? Je vous remercie

8/8/12 8:40 PM  
Blogger Simonlcf said...

Bonjour,
J'ai 14ans et je n'ai aucun remort,aucune empathie... Tuer quelqu'un ne me ferait absolument rien,ni chaud ni froid.Meme tuer ma famille ne me dérangerais pas,j'ai deja imaginer une scéne où j'égorgeais ma mere et la regardais agonir tout doucement avec son corp gisant sur le sol et cette pensée m'a procuré un peu de "plaisir".. Je n'ai aucun scrupule et je simule a la perfection les sentiments (ex: je manipule des filles en leur faisant croire que je les aimes et tout ça juste pour coucher avec elles) Bref je n'ai aucun sentiments et me fiche completement de tout et meme des régles social pourtant je les respectes pour ne pas me faire remarquer. Suis-je sociopathe ? je pense que oui,je vous remercierez de m'en dire ou m'en apprendre plus en me contactant par e-mail: simonlecerf@gmail.com Merci

11/11/12 11:15 PM  
Blogger otrouble said...

otrouble
salut Simon
ce que tu raconte en dis plus sur ta personne, je pense que tu es as court d'idées et assoiffée de l'intérêt que l'intrus pourrait te montré à satisfaire ta petite personne, en acceptant le fais sorti tous droit d'un film fantastique et le fait que les fille sont peut être plus vicieuses que toi et tes délires. mais rien d'important de quelques soit un ado-sociopahie avancée ;-).

28/1/13 3:43 PM  
Blogger Hajar Calapouce said...

Bonsoir, je me suis inscrite à Blogger il y a une minute dans l'espoir de poster un commentaire et que vous puissiez le lire.
Je suis une jeune femme de 21 ans. Il y a 9 mois, j'ai fait la rencontre d'un homme qui a réussi à me charmer rapidement. Moi qui n'était jamais tombée amoureuse, je suis tombée sous son charme. Aujourd'hui, je regrette tellement ma naïveté (bien que je me répète UN MAL POUR UN BIEN, aujourd'hui je sais discerner les sociopathes ;) )
Bref je m'explique. Je viens de rompre avec lui après 9 mois de souffrances morales et parfois même physiques ! J'étais sous son emprise ! Il arrivait à me faire revenir grâce à des pleurs parfois même en essayant de me faire pitié ! Il lui arrivait de s'énerver pour RIEN ! Il s'emportait et alors il fallait que je m'éloigne pour qu'il se calme et si par malheur il tombait en crise, et qu'il se mettait à trembler, grogner Soit je me faisais frapper soit Il détruisait moralement. Pendant chaque embrouille, j'avais le droit à des menaces qui mettraient ma vie en péril s'ils les mettaient en place. J'étais donc dans un cercle vicieux et me suis résignée à vivre cette histoire d'amour pleinement sans prise de recul pour moins souffrir et vivre tout simplement. Le mensonge était quotidien même pour des petites choses ridicules. il pouvait pleurer tout en mentant ! Comédien dans l'âme sûrement.
Cependant, dehors il faisait l'ange ! C'était limite trop scandaleux d'être aussi gentil ! C'était un mi-ange, mi-démon. Les seules questions qui le traquaient sur La vie c'était LE BIEN et LE MAL. Pour lui, ce sujet était le summum de la philosophie.
N'oubliez pas, L'Amour rend aveugle. Préférez la raison à l'amour. Nous ne sommes pas dans un film il faut réaliste et malheureusement penser d'abord à soi avant de penser aux autres.
Bref, je me suis aujourd'hui détachée POUR LA DERNIERE FOIS je l'espère de cet être que j'ai profondément aimé (je ne comprends toujours pas) Cependant, je le sais capable de me suivre pendant des années. Il m'a juré de ne jamais me laisser tranquille et de ne jamais me laisser me marier. J'ai peur. Toute ma vie, je vais vivre dans la crainte de le revoir. Cela ne me permet pas de vivre pleinement ma vie de jeune femme.
Il a même déjà menacé mes parents AUCUNE CONSCIENCE vous aviez raison. Il agit sans réfléchir puis regrette parfois Pas toujours. Il a menacé plusieurs de mes amies. Il les a menacé de les détruire.
Priez pour qu'il ne se passe de tout ce dont je redoute. Je ne veux pas porter plainte car j'ai peur de ces représailles. Je préfère m'éloigner tranquillement pour qu'ensuite il accepte et m'oublie.

20/3/13 1:04 AM  
Blogger Maxime CORSO said...

Salut je m'appelle maxime 17 ans et j'ai rencontrer un mec en free party qui ma dit qu'il etait sociopathe il a fait l'armée il c'est engager 1 ans a 16 an pour prouver au monde qu'on pouvait etre responsable a cette age la il m'a aider je dirai en 2 mintue il ma expliquer la vie et dit qui j'etais .je suis rester sur le cul il m'avais pas l'air mechant mais il ma dit toute la soirée je suis pas un exemple ne te confis pas a moi je pourrais te tuer alors es ce vraiment un sociopathe je voudrai savoir Ps: il ma dit aussi que l'amour c'etais tres dur pour lui car il ne peut pas découvrir une personne voila merci d'avance

28/10/13 10:16 PM  
Blogger bobby ewin said...

Un ramassi de conneries. Purement et simplement. Avant d'en dire plus je tiens a préciser que j'ai été diagnostiqué sociopathe par 2 psychologues et 1 psychiatre (reconnus).
Le sociopathe n'est pas dans l'optique du "je veux ça, j'agis pour avoir ça", au contraire. Le sociopathe est organisé, il engrange les connaissances qui seront nécessaires a commettre son méfait en prenant le moins de risques possibles.
J'ai vu un message d'une personne qui dit savoir discerner les sociopathes et la je hurle au fake. Tous les sociopathe sont différents (enfin plus ou moins).
Et si il t'a menacé sur l'ipulsion, il est psycopathe... Et pour ce genre de menaces (de mort si j'ai bien compris) il y a un truc qu'on appelle la loi (tu sais code pénale tout ça..) Dépot de plainte pour menaces de mort il prend cher et ordonnance du juge pour qu'il ne t'approche plus, ni ta famille d'ailleurs.
Enfin revenons en au sociopathe ^^' Nous ne sommes pas dangereux, nous sommes rejetés si découverts car nous ne rentrons pas dans ce que vous considérez comme normal, pure intolérance selon moi. A maintenant 18 ans je n'ai jamais tué personne, malgré de violentes envies (humour) et je ne me suis jamais battu.
Donc non les sociopathes ne sont pas des criminels en puissance comme dans les films, non nous ne sommes pas dans l'envie constante "d'agir" et non nous ne sommes pas tous suicidaires (enfin j'ai rien a dire la dessus avec 8 tentatives ^^')

12/11/13 11:53 PM  
Blogger Unknown said...

Dite moi les sociopathes ont souvent des regards noirs ou genre reptiliens ou bien c est plutôt les psychopathes

25/5/16 12:49 AM  
Blogger Candy said...

les quelques personnes que j'ai identifié comme sociopathes avaient tous en commun la même façon d'agir et les mêmes personnalites.
Au départ les sociopathes ont l'air normaux ouverts sympas agréables plutôt intelligents je dis bien au départ car les sociopathes portent un masque de santé mentale sauf que dans l'intimité se masque ils le tombent car c'est un jeu qui joue pour l'extérieur comme un acteur qui joue un rôle pour des spectateurs mais tout est faux .
Ils sont mythomanes sournois vicieux hypocrites profiteurs ne pensent qu'à eux toujours en premiers blessants toujours manipulateurs utilisent toutes les techniques pour obtenir ce qu'ils veulent chantages menaces dénigrements mépris jouent toujours avec votre culpabilte (empathie) tout cela c'est très souvent sournois .
Leurs communications est que de la manipulation .les sociopathes en réalité n'ont pas de personnalités ils miment pompent les personnalités des autres les émotions.ils sont vides sans valeurs sans morales sans scrupules sans remords totalement indifférents aux autres et au mal qu'ils font au contraire ils en jouissent des sadiques .
La différence avec un spychopathe elle est tellement ridicule .le sociopathe à besoin d'une cour pour se pavaner à l"extérieur quand il ou elle joue la personne géniale son jeu d'acteur d'illusioniste alors qu'un spychopathe a pas besoin d'une cour pour se pavaner .
Pour le reste c'est idem , ils sont dangereux leurs intelligences c'est que du calcul pour vous tromper et profitez de vous vos biens votre personnalité vos émotions ,votre réseau .
Pour un sociopathe l'autre est un objet lui seul compte lui seul est important lui seul à des droits ...
je les reconnais rapidement à présent car ils sont stéréotypes et l'empathie ont peu toujours faire semblant la jouer mais quand on la fesses pas et on s'en fichent des autres ça se voient .
Faut être attentif et observateur un sociopathe est toujours en contradiction avec ses paroles et ses actes changent constament d'avis ne respectent pas ses engagements ...
Les sociopathes sont infréquentables à fuir que se soit amicalement ou sentimentalement vous êtes toujours perdants avec eux .
Incurables car pour eux tout va bien tout est parfait c'est vous le problème .
Des personnes à fuir sauf si vous aimez perdre votre temps votre énergie voir plus si ils vous escroquent ...
Des malades très dangereux sans suivi sans traitement en totale liberté de vrais prédateurs !

5/6/17 9:52 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home