02 mars, 2007

On croit rêver ! Propagandastaffel en action !

L'homme au double-menton se saisit du problème de l'obésité !

C'est terrible, je m'était promis de ne plus parler de ce cuistre mais c'est impossible, l'actualité m'y oblige. Donc, dans l'article précédent, je parlais de Lénine, et je poursuis aujourd'hui ma galerie de casse-couilles liberticides patentés, qui savent ce qui est bien pour vous, en parlant de Xavier Bertrand. Ceci dit, je reconnais explicitement mon immense erreur en comparant Lénine, génie politique avec qui je suis en désaccord, et notre ministricule !

Hier, je regardais benoîtement la télévision, lorsque mon programme fut interrompu par une pause de publicité. Alors que je ne regarde jamais la publicité, je ne saurais dire pourquoi, mon attention, jusque là vacillante, fut interpellée par la réclame pour le nouveau Coca-Cola Zéro.

Sans doute est-ce dû au fait que jusque là, j’avais toujours trouvé héroïque de boire du Coca Light, tant l’immonde goût chimique de ce produit me semble aussi insurmontable que du café à l'aspartam. Et j’avais toujours admiré les adeptes de la ligne, prêts à ingurgiter cet infâme breuvage pour éviter les calories. Pour ma part, je n’ai jamais pu en boire, et quitte à prendre du Coca, j’ai toujours préféré l’orignal bourré de sucre et de caféines. Mais il faut dire que je ne suis pas un modèle parfait de diététique. L’apparition du Coca Zéro m’intéresse donc dans la mesure où je suis impatient d’y goûter pour savoir si leurs chimistes ont pu réussir l’exploit de me proposer un Coca sans calories ayant le goût du vrai Coca.

Je visionne donc la pub que je trouve passablement débile, très orientée vers les djeuns aux crânes vides. D’un coup d’un seul, mon attention déjà mobilisée par cette publicité est carrément alertée par un bandeau qui passe sous les images et qui annonce que pour notre santé, il faut manger cinq fruits et légumes par jour en nous invitant à nous connecter sur le site « mangerbouger.fr ». Qu’est-ce donc que cela, me dis-je ? La multinationale d’Atlanta, coupable de nous faire grossir à coup de sodas sucrés, tenterait-elle de s’acheter une virginité en nous rappelant à de saines habitudes alimentaires ? Cela m’étonnerait ! D'ailleurs je le comprendrai parfaitement ! Eux, leur job, c'est de vendre du Coca, et si il y a des débiles qui en boivent deux litres par jour, c'est leur problème.

D’un coup d’un seul, je range l’information dans un coin de mon prodigieux cerveau ! Et lorsque j’ai enfin une minute à moi, je me précipite sur Internet. Je tape d’abord l’url du site « mangerbouger.fr » qui me propose une belle page d’erreur. A votre avis, qui peut proposer une publicité massive pour un site Internet en dirigeant les internautes vers une adresse qui ne marche pas ? Une société privée ? Non, bien sûr ! Il ne peut s’agir que de l’Etat ! Souvenez-vous que dès que quelque chose ne fonctionne pas, l’Etat est derrière.

Je décide ensuite de taper la requête suivante «publicité mangerbouger » dans Gogol, le roi des moteurs de recherches, dont la capitalisation boursière dépasse celle de la Général Motors ! Et là, je tombe sur deux articles passionnants :

  • L’un est sur le site Lesechos.fr et est intitulé « La publicité à l’heure de la lutte anti-obésité.

  • L’autre est sur le site Stratégies.fr et s’intitule « Pilule amère pour l’agroalimentaire ».

Je lis ces deux articles et les bras m’en tombent. Un décret du à l’initiative du mirobolant ministre de la santé, Xavier Bertrand prévoit que dans son plan de lutte Plan National Nutrition Santé, la publicité pour certains types d’aliments sera sévèrement contrôlée.

Après des mois d'âpres discussions, le décret, validé par le Conseil d'Etat le 15 décembre, « a été signé le 24 janvier par Xavier Bertrand, et entrera immédiatement en application lors de sa publication au «Journal officiel» fin février », précise-t-on au ministère de la Santé. Les industriels de l’agro-alimentaire dont donc le choix entre deux maux. D'un côté, régler une taxe dont le montant est de 1,5 % des dépenses publicitaires annuelles d'une marque ou bien, reste inférieur à l'achat d'espace nécessaire pour l'ajout du message sanitaire en fin de spot ou bien d' apposer un bandeau défilant offrant des messages sanitaires.

Il existe quatre types de messages sanitaires :

  • « Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour »

  • « Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »

  • « Pour votre santé, ne mangez pas trop gras, pas trop sucré, pas trop salé »

  • « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. »

Finalement, tout ce que ne fait pas notre bon ministre, si j’en crois cet article publié par l’Express.

Alors comment tout cela va-t-il se passer ? Et bien, à la télévision ou au cinéma, le message sera inclus dans un bandeau fixe ou défilant, représentant 7 % de la surface publicitaire, ou dans un écran suivant le message publicitaire. Lorsque c’est possible, le message sera complété, à la fin de sa présentation, par la mention du site « mangerbouger.fr. ».

A la radio, les messages sanitaires devront être diffusés « immédiatement après la publicité ». Dans la presse écrite, ils seront publiés sur le modèle des « bandeaux LCI » « dans un espace horizontal et réservé à ce texte recouvrant au moins 7 % de la surface publicitaire » tandis que dans les prospectus, les messages « peuvent prendre la forme d'un texte d'éducation nutritionnelle » publié dans l'arrêté, qui « recouvre au moins une demi-page au total ».


J'ai hâte que ce type de messages soient appliqués au café ou au thé, en précisant qu'en boire plus de trois tasses par jour est mauvais pour la santé.

Bon, je me plains de l’Etat français mais la mesure semble européenne ou presque puisque ce type de mesures, voire de plus sévère, existe aussi en sinistre Grande-Bretagne ainsi que dans les riants paradis socialistes nordiques. C’est sympa, bientôt on défilera tous parfaitement en rang, en agitant des drapeaux en exaltant la discipline du sport comme en Chine ou dans l’ex-URSS ou encore dans la défunte Allemagne nazie.

Qu’en penser ? Il y aurait tellement de choses à dire ! J’aurais pu parler de la liberté individuelle, par exemple ? J'aurais aussi pu traiter de la responsabilité individuelle puisque c'est un peu mon fond de commerce. Eventuellement, j'aurais pu exprimer que ce genre de mesures prises à la va-vite à l'approche d'échéances électorales, sentait la fin de règne misérable, la fuite à Varennes, la queue entre les jambes. D'autres, auraient pu dire que lorsque l'on en est réduit pour tout combat politique à prendre ce genre de mesure - faire maigrir les français - c'est qu'on est dans l'aveu d'impuissance le plus total, au niveau politique zéro ! Finalement je ne dirai rien : je suis las. Orwell était visionnaire. Et si l'on me dit que je suis un âne parce que plein de gens trouvent ces mesures fondées, je répondrai que je préfère être un âne qu'un mouton et que la majorité et la masse ne sont jamais des garanties d'intelligence !


La seule chose que je puisse souhaiter, et je vous promets que ce n’est pas dans une optique bassement politique, qu’il ne s’agit aucunement pour moi de militer sur ce blog pour un côté où l’autre de l’échiquier politique, c’est que l’UMP, formation à laquelle appartient Xavier Bertrand, faux parti de droite qui aura amené plus de mesures liberticides que n’importe quel autre parti politique, se prenne une branlée mémorable lors des présidentielles.


Alors comme moi aussi, je suis respectueux de la loi, je vais aussi mettre mon bandeau !

8 Comments:

Anonymous Anonyme said...

mort de rire! et ke le petit teigneux ne soit meme pas au 2eme tour!!
biz
hubert

2/3/07 9:03 AM  
Blogger philippe psy said...

Teigneux ? Si c'est celui auquel je pense, je le trouve plus "voyou" que teigneux. Ceci dit, d'après le Canard de cette semaine, il a des bons plans pour acheter dans des programmes neufs dans les hauts-de-seine.

2/3/07 9:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

Il est facile pour un athlète comme vous, de ne pas se sentir concerné par ces messages. Je pense au contraire qu'il faut aider les gens à se preserver d'eux-mêmes.
A titre personnel, grâce au Decret anti-tabac je peux me targuer d'avoir cessé toute consommation de ce toxique depuis le 1er janvier, peut-être que grâce à ces encarts publicitaires sur la dietetique je perdrai des kilos l'année prochaine...
Alors quand moi je courrai un semi-marathon à 80 ans en croquant des pommes à pleine dents (d'origine les dents, pas des prothèses à la con)tandis que vous, serez mort et enterré ; je remercierai l'Etat français de tout le bien qu'il m'aura fait...
Vive le sport, vive la dietetique. A mort le tabac et tout ce qui est pas beau.

2/3/07 3:48 PM  
Blogger Laure Allibert said...

Moi je dirais plutôt : "Pour votre liberté (et aussi pour votre santé), évitez la politique !"

2/3/07 8:30 PM  
Blogger philippe psy said...

Chère Laure,
Il serait si facile d'éviter la politique, si celle-ci, représentée par l'état omnipotent et omniscient, pouvait nous éviter.

Jusqu'à présent, je pouvais en buvant modérément du coca, éviter la politique. Le puis-je encore ?

3/3/07 2:08 AM  
Blogger philippe psy said...

Quant au second commentaire anonyme, si vous êtes assez nul pour attendre l'état pour vous apercevoir que fumer c'est mal et que bouffer comme un chancre réduit l'espérance de vie, alors vous êtes grave, vraiment grave !
alors si l'état ne vous avait rien dit, idiot comme vous semblez l'être, vous auriez fumé trois paquets de clopes par jour et bouffé comme dix, jusqu'à en crever ? C'est à peine croyable !

Si vous avez moins de huit ans, c'est compréhensible, au-delà tentez de vous faire greffer un cerveau ou faites vous mettre sous tutelle !

Même un animal possède un meilleur autocontrôle lui assurant une meilleure préservation de lui-même. De lui-même, instinctivement, il est généralement capable de savoir ce qui est bon ou nocif pour lui-même.

Essayez la Corée du Nord ou Cuba, vous y serez heureux car on pensera pour vous.

Quant à votre avenir lointain, il ne fait pas forcément rêver. Si pour vous, l'objectif est de courir un semi marathon en croquant des pommes à l'âge de 80 balais, grand bien vous fasse. Peut-être même que si vous êtes super agile, on vous lancera un bâton que vous ramènerez en remuant la queue ! Super non ?! On a finalement les joies que l'on peut ou que l'on mérite !

3/3/07 2:59 AM  
Anonymous florence said...

Heureux les simples d'esprit.... c'est bien monsieur l'anonyme lobotomisé, l'aura un susucre !! ah non merde, ça fait grossir et c'est dangereux pour la santé, achtung !!

Quant à courrir en mangeant des pommes, quelle ambition : vous ne serez pas en mesure d'exécuter deux tâches en même temps, votre pauvre cerveau ne résistera pas ! Et puis avez-vous songé qu'avec le réchauffement de la planète, il n'y aura bientôt plus de pommes ??? viiiiiiite sauvons les pooooooooooooooommes m'sieur l'ministre !!!

Malheureusement, force est de constater qu'avec avec des crétins qui attendent qu'on leur dise ce qu'il faut faire ou ne pas faire, la propagandestaffel de l'empire du bien n'a pas une lourde tâche et nous pondra perpétuellement de telles inepties! Il sera trop tard pour se poser des questions quand on vous fera réciter un truc du genre "Travail, famille, patrie" le bras levé devant un drapeau...

Pauvre France !!

3/3/07 1:15 PM  
Anonymous claire said...

Et crac, encore un lecteur jeté à la mer, c'est bientôt le radeau de la Méduse, ce blog :-)

Moi, j'ai rayé l'UMP de mes tablettes (j'étais partie pour ça, pourtant, j'avoue) quand j'ai entendu son président répondre : "Ce n'est pas une liberté de se déglinguer la santé".
Je n'en suis pas encore revenue.

Mais voyons, bien sûr que si, c'est une liberté !

Apparemment, ça n'inquiète personne d'entendre ça, c'est étrange.

Maintenant, la question pour le psy : je suis passée cinq fois dans l'après-midi devant des affiches munies du fameux bandeau destiné à un sain bourrage de crâne, et je suis déjà exaspérée, prête à fonder un club de gens qui s'engageront par serment à ne plus jamais manger de fruits et légumes et à passer leurs WE dans un canapé devant la télé. Il n'y a que moi ? Il n'y a pas, dans l'esprit humain normal, un truc qui résiste ou devrait résister à la manipulation, au moins quand elle est aussi évidente ?

3/3/07 8:03 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home