12 octobre, 2007

NEW ! Des nouvelles de mon nouvel ami !


Comme vous le savez, si vous êtes un fidèle lecteur, le maire de ma commune est devenu mon nouvel ami. Récemment, un petit différend nous opposant, plutôt que de jouer l'apaisement et la diplomatie, je me suis énervé. Et comme ce chien galeux ne cédait toujours pas, je l'ai menacé de lui faire perde sa mairie, à lui et à son équipe municipale de vieux cons. Dire que je ne cesse de prêcher à mes patients, qu'en boxe, il faut de la technique et non de la rage ! Les cordonniers seront toujours les plus mal chaussés ! Ce nain grotesque m'énervait. Il pontifiait, à croire qu'il était plus narcissique que moi !

Après une telle menace, soit je renonçais et acceptais de passer pour le pignouf de l'année, avec une place à vie dans la Confédération des Petits Slips. Soit, je poursuivais et me trouvais en face de lui lors des prochaines élections municipales. J'ai donc étudié toutes les pistes. C'était simple : il n'y en avait que trois. J'avais le choix entre prendre la tête de ma propre liste, accepter une place sur une liste divers droite, emmenée par un gland n'ayant aucune chance, ou me coller sur une liste de gauche. C'est cette option que j'ai retenue, pourvu que cette liste abandonne le poing et la rose, pour un symbole moins typé.

Parce que je veux bien avoir une grande gueule, mais de là à avoir mon nom accolé au symbole du PS, il y a de la marge : je ne suis pas suffisamment cynique. Subsistent en moi des réflexes qui font que le poing et la rose, agissent sur ma personne comme la gousse d'ail sur le vampire. Me restait ensuite à rencontrer le leader de la gauche dans la commune et à lui vendre ma participation. Ce fut chose faite ce soir. Lui, un de ses adjoints et moi, avions rendez-vous Chez Marcel, notre rade favori pour discuter de tout cela.

Ca y est, normalement, j'ai une place sur cette liste d'opposition. J'ai moyennement ouvert ma gueule, me la suis jouée gentil et ouvert, mais normalement, je devrais avoir une place d'adjoint. Si ça marche, je crois qu'on a toutes les chances de virer le maire actuel, pour qui ce sera le combat de trop. Enfin bon, ceci dit, je m'avance peut-être. Le type m'a peut-être trouvé très nul. Il a un profil d'analysant et je lui ai peut-être fait peur.

Moi libéral, je me retrouve sur une liste de gauche. Je m'en fous, je suis décidé ! Pour tenir et ne pas m'enfuir en courant face à l'énormité de ma démarche, je ne cessais de me rappeler la grosse branlée que j'avais promise à mon maire en me répétant : "te dégonfle pas Philippe !". Ce mec est un connard de première toute manière. Il doit être battu impitoyablement. Alors tant pis, si cela nécessite de voter à gauche. Pour des municipales, ce n'est pas bien grave.

Comme vous l'aurez constaté, j'ai augmenté cet article. Car au moment où j'avais décidé de le publier, c'était difficile. Parce que, putain, la petite réunion politique avait laissé des traces. Les deux gauchos que j'ai rencontrés, ont une sacrée descente. Après avoir descendu une bonne bouteille de Gewurztraminer, alors que j'étais à jeun, je ne me sentais pas trop d'attaque pour rédiger un long article. En tout cas, des gens qui boivent comme cela, dans une ambiance de bonne camaraderie, ne peuvent pas être tout à fait mauvais !

Je suis sur que si j'avais été avec les glands de l'UMP, on aurait carburé au Perrier. En plus, on ne se serait pas retrouvé au rade mais chez l'un d'eux. J'imagine déjà la baraque avec des chouettes meubles Roche-Bobois, et une super bibliothèque pleines de livres reliés qu'ils n'ont jamais lus. Je me serais fait chier. J'aurais été obligé de sortir sur la terrasse pour fumer ma clope. Bref, je me serais fait chier.

Mais bon, avec les rouges, c'était bien plus drôle. Et, puisqu'ils aiment les vins de l'est, à la prochaine réunion, je fais une contre-attaque au Gris de Toul et au Champagne! Ils verront que la Lorraine et la Champagne, c'est aussi bien que l'Alsace. Je vais leur imposer le respect. Enfin, cette réunion était bien sympa. On a dit plein de mal du gros con qui occupe actuellement la mairie et on a fait des tas de propositions d'avenir afin d'élaborer un super programme ! J'ai joué à faire de la politique, c'était sympa. J'ai employé les termes démocratie, citoyenneté, représentativité, etc. Autant vous dire, des mots que je n'emploie pas tellement souvent.

Je rappelle bien sûr que l'alcool est dangereux pour la santé et qu'il faut le consommer avec une super modération. Et c'est pareil pour la clope ! Sauf que la clope, faut pas le consommer du tout ! C'était le message hygiéniste du soir.

4 Comments:

Blogger El Gringo said...

Ploum, ploum, tralala
Philippe Psy vaincra...

12/10/07 11:56 PM  
Blogger philippe psy said...

Ben j'espère ou alors j'adhère à vie à la CPS (Confedération des Petits Slips) et j'ai ma caisse de Champomy.

13/10/07 1:55 AM  
Anonymous visiteur said...

Et alors, avez-vous un projet politique ? Ou n'est-ce que pour vous venger de votre maire que vous vous présentez ?

13/10/07 12:58 PM  
Anonymous Stagiaire (ivre) said...

Ah bon parce qu'il faut un programme pour faire de la politique, maintenant ?

Enfin, viticolement parlant,
le Gewurztraminer 2002 est un excellent choix. Mais on ne saurait refuser un Riesling vendanges tardives 2005. D'ailleurs, comme mon entreprise n'exploitait pas les stagiaires comme des sudistes propriétaires fonciers, j'ai pu ainsi compléter mon début de cave à vin.

Il faudrait aussi que Philippe ou Laurence donnent des bonnes adresses pour dénicher de bons Gris de Toul...

15/10/07 1:29 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home