13 juillet, 2008

Voyage 5 - Le retour !


Le treize juillet en début d'après-midi nous sommes rentrés. Rien d'important à dire puisque les villes que nous sommes repassé par le même itinéraire. Sur le bord des routes, on s'habitue maintenant aux jolis radars posés ça et là.

Parfois, de vilaines pensées m'assaillent lorsque j'en vois un planté là, sur le bord d'un champ désert à des lieux de toute habitation. Je me demande toujours pourquoi le mouchard est toujours là, en place, alors qu'il aurait suffit d'une masse, voire d'une bonne corde accrochée à une voiture pour le faire disparaitre. Une nuit d'hiver venteuse et pluvieuse, de celle que n'aiment pas les fonctionnaires d'état, et hop, le tour est joué.

Bien sur, on me dira qu'ils sont là pour nous ces radars. Et que sans eux, grands enfants que nous sommes, livrés à nous-mêmes, nous roulerions trop vite, mettant notre vie et celle des autres en danger. Tenez il parait que nous serions même capables de rouler aussi vite qu'une voiture de ministre ! Oh, principe de précaution que de crimes commis en ton nom !

C'est vrai que le nombre de morts sur la route a baissé de manière importante et c'est bien. Mais bon, je ne sais pas pourquoi, la vue de ces radars m'agace. Je ne les supporte pas, comme s'ils étaient la réminiscence de cet état tout puissant.

Il doit y avoir un Ravachol qui sommeille en moi. Quoique non, je ne suis pas révolutionnaire. Ce qui m'agace encore plus que ces radars, c'est le fait que je sois soumis à leur contrôle alors que nos élus leur échappe. Je ne supporte plus cette impunité permanente.

Je suis comme les enfants, je n'aime pas l'injustice. Je déteste l'idée que pendant que je suis au front, d'autres soient tranquilles à l'arrière et se permettent en plus de me faire la leçon. Je n'ai qu'une envie, c'est de les prendre par la peau du cul pour leur montrer le réel.

C'est d'ailleurs ce qui avait motivé le fait que je me sois présenté aux municipales. Mon maire, abruti notoire s'illustrant depuis des décennies par une grande incapacité, avait eu le tort de se montrer totalement injuste envers moi. Passe encore qu'ils soit incapable, je ne lui en voulais pas. Si il avait fait preuve de quelques talents, le pauvre aurait eu un vrai métier.

Mais injuste non, je ne l'ai pas supporté. Alors je me suis présenté face à lui et j'ai d'ailleurs été battu. Gagner ne m'importait pas vraiment. Comme les enfants, il importait surtout que je sois en opposition, que je puisse dire "non !". Naguère, électeur placide ne me préoccupant jamais de la chose publique, je suis passé de l'autre côté, dans le camp de ceux qui vérifient, comptent et s'assurent que tout est fait dans les règles du droit.

Je lui avais d'ailleurs promis. Je me souviens, qu'alors qu'il me soutenait que sa décision était motivée par le droit - et elle ne l'était pas - je lui avais répondu que puisqu'il se la jouait champion du droit, il en aurait un autre en face. J'avais vu rouge, j'étais hors de moi. J'ai d'ailleurs l'insigne honneur de lui avoir fait annuler une superbe opération immobilière. Prends ça dans ta gueule connard ! C'est puéril mais c'est comme cela.

Les radars finalement je m'en fous. De toute manière, je ne roule jamais vite. Je n'ai jamais aimé cela. Moi, j'adore me balader sur les nationales, et m'arrêter dès que je peux. Avec moi au volant, tout trajet est une épopée qui peut durer des heures. Alors, ils peuvent bien mettre des radars tous les cent mètres !

Je suis comme le Sergent Andy Micklin, la grande gueule des Têtes brûlées. Lui, c'était les officiers qu'il n'aimait pas, moi ce sont les élus.

2 Comments:

Blogger Claire said...

Je n'ai jamais aimé les radars dont le but principal est de remplir un peu plus les caisses de l'Etat.Et le Ministère de la Sécurité routière n'insiste pas sur l'augmentation du nombre de piétons tués de 4,9 % pour l'année 2007 par rapport à 2006, car cela ternit les résultats annoncés.

http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/pdf/onisr_bilan07.pdf

19/7/08 10:55 AM  
Blogger philippe psy said...

Moi, j'aime pas les élus ! Pour le reste, vous avez sans doute raison, mais je ne suis pas suffisamment intelligent pour comprendre tous ces chiffres.

19/7/08 3:15 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home