04 mai, 2009

La grippe et les courses du Gringeot !

Gary : lieu de villégiature !

Ici on ne peut pas dire que la grippe porcine passionne les foules ! J'ai acheté deux fois le Chicago Tribune et ils n'en parlaient qu'en page 6 puis 10 ! C'est vous dire si l'hystérie collective qui régnait en France n'est pas de mise ici. A priori, mais sait-on jamais, on ne risque pas trop de choper le virus et d'en mourir. Ici, ce qui les passionne, c'est la branlée qu'on prise les Bulls face à je ne sais quelle équipe de Basket.

Par contre, le Gringeot s'est mis en tête d'aller chercher des pièces pour ses Harley-Davidson, comme si ces enclumes pouvaient aller plus vite même modifiées ! Enfin, un peu comme pour les meubles de GCM qu'on est allé chercher en Lorraine profonde, ça nous permettra de nous faire un petit road movie sympa.

Alors le Gringeot avait le choix entre aller les chercher à Neenah, un trou perdu du Wisconsin au bord du lac Winnebago (300 bornes au nord de Chicago), ou bien à South Bend, une ville merdique de l'Indiana, pas très loin de Gary (150 bornes au sud de Chicago).

Comme il  n'a toujours pas trouvé l'adresse de la boutique située à Neennah, il se pourrait qu'on aille finalement à South Bend. En tout cas, il a déjà loué la caisse, même que j'ai entendu ce pingre dire qu'il voulait la "cheapest". De là à ce qu'on y aille en RJ 49 il n'y a qu'un pas !

Gary : coin sympa !

Ce n'est pas trop ce qui me tracasse. Je suis plus circonspect quant à l'idée d'aller traîner du côté de Gary pour trouver ses pièces. Parce que Gary, qui appartenait presque à US Steel, est un peu du genre abandonnée avec des avenues immenses et désertes livrées aux gangs qui s'y entretuent à coups d'uzis et de riot-guns ! La ville a du perdre les deux tiers de sa population quand les aciéries ont fermé. Se balader à Gary, c'est comme aller en vacances à Longwy, avec la violence en plus. C'est carrément une idée de con. Allez voir les jolies photos de la ville ici pour vous faire une idée.

Alors comme j'ai accepté d'accompagner le Gringeot et que je ne veux pas passer pour une fiotte, on décolle demain matin pour cette ville enchanteresse. Et puis, on emmène Laurence. Si les gangs nous attaquent, on l'abandonnera pour faire diversion et nous permettre de nous enfuir en courant. Bien sur, on racontera à la presse qu'on a tout fait pour la défendre mais qu'ils étaient trop nombreux.

Bon en gros, si on réchappe à la grippe porcine, ce sera peut-être pour mourir sous les balles d'un gang dans une ville fantôme de l'Indiana ! 

Gary : ses chouettes boutiques !

2 Comments:

Blogger Sylvain JUTTEAU said...

A Amsterdam, il y avait l'anniversaire de la Reine.

Euphorie collective, et déguisements de toutes sorte sur le thème de la couleur orange, couleur de la maison Royale.

De très bon moments avec le grand Pouchki !

Toju.

4/5/09 6:49 PM  
Blogger Robert Marchenoir said...

"De là à ce qu'on y aille en RJ 49 il n'y a qu'un pas !"

Ah, non, non, je déconseille formellement. Les RJ 49, les flics américains ont pour instructions de tirer à vue dessus. Ils ont trop peur que les islamistes s'en servent pour des attentats-suicides.

Pfff... faut lire le Guide du routard, un peu, avant d'aller chez les sauvages.

4/5/09 8:33 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home