27 février, 2010

Chez le psy !

Tous les jeudis soir, c'est réglé comme du papier à musique. Généralement, GCM passe me prendre à mon cabinet à 21h00 après mon dernier rendez-vous et on se fait une soirée MC-Do et film con.

En règle générale, GCM qui n'est jamais à l'heure, l'est toujours pour venir me chercher. Or moi, le temps de finir avec le patient et de boucler mon local, je lui mets toujours un quart d'heure dans la vue. Ce qui fait que j'ai le droit à tes SMS colériques et répétés du genre "alors ?" ou "bon je te préviens je pars". Le pauvre n'aimant pas lire, doit vivre un calvaire en étant forcé d'attendre un quart d'heure son double mètre coincé sans Peugeot 106 diesel.

Choisir un film con n'est pas chose aisée. Bien sûr, il suffirait de piocher dans l'imposante production française subventionnée et de regarder la bouse sélectionnée au second degré pour être satisfait. Il ne manque pas de films pénibles à la thématique sociale lourdingue qui puisse nous réjouir. Toutefois, notre esprit potache et adolescent ne saurait se satisfaire longtemps de ce genre production qui finirait par nous déprimer si l'on en abusait. A la limite je pourrais aussi regarder une compilation des discours de Xavier Bertrand mais à la longue cela finirait par m'énerver. Nous, il nous faut du lourd, de la vraie comédie américaine bourrée de gags calibrés au mm près. Et puis après avoir passé dix ou douze heures dans les problèmes des autres, je vous avoue que je préfère un film bête qu'un drame psychologique.

Croyez-moi pour trouver ce qui nous convient, il nous fait écluser tout un tas de navets désolants. Je ne compte plus les achats effectués dans la boutique de DVD à côté de mon cabinet , où légèrement honteux, je viens en demandant "une comédie américaine débile mais super drôle pour mon filleul qui n'a que dix-sept ans" et qui bien sur n'a jamais existé. Toutefois mon meilleur dealer reste O., un ex-patient avec qui je partage les mêmes goûts et qui je le confesse possède une longueur d'avance sur nous, ce qui nous aura permis de visionner quelques pépites.

Ceci dit en tant que presque expert en la matière, si vous voulez vous initier à cette catégorie de films sans vous risquer sur du bizarre pour vous initier sans vous tromper, prenez une œuvre des frères Farelly ou un film dans lequel joue Ben Stiller et vous êtes à peu près sûr d'avoir du roboratif à vous mettre sous la dent. Pour vous en convaincre, voici un extrait d'une de ces comédies. Extrait qui par le plus grand des hasards coïncide parfaitement avec la ligne éditoriale de mon blog.






Séance de psychanalyse !

2 Comments:

Blogger marie said...

trop drôle, je ne suis jamais allée consulter, bien que j'aie certainement quelques merdes à évacuer, parceque j'imagine exactement les consultations comme dans l'extrait...

28/2/10 10:30 AM  
Blogger Marie said...

[une autre Marie, damn]

La proposition, le diable s'habille en Prada, Sexe Intentions, ce que veulent les femmes, juno : vous trouverez peut-être votre bonheur.

Dans un autre genre, la série Stargate fait preuve d'une très bonne fadeur et mièvrerie, ou Desperate Houseviwes qui détend assez agréablement, avec de temps à autre de bonnes surprises au niveau scénario.

3/3/10 10:22 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home