11 août, 2010

Le bricolage et moi !


Je déteste bricoler. En termes de travail manuel, je n'ai même pas deux mains gauches mais carrément deux pieds gauches. Moi ce qui me plait, c'est de concevoir, de faire des plans, d'échafauder des trucs, bref de réfléchir. Mettez moi une page blanche devant moi, et je ne serai jamais en reste pour imaginer tout et n'importe quoi : d'un article idiot comme ici sur ce blog à la construction d'une ville entière. En revanche, mettez moi un marteau, un tournevis ou n'importe quel outil, et après une demie-heure, je peste et tempête, m'énerve et maudis Dieu et les hommes et je suis prêt à faire fusiller des tas de gens !

Comme ma chère épouse m'a requis pour bricoler, je m'y suis mis. Il s'agit de refaire une salle de bain. Sur le papier c'est très simple et je me dis que si un type armé d'un CAP peut y arriver, j'y arriverai aussi. La différence entre lui et moi est pourtant de taille : c'est que lui a appris et que peut-être même il aime ça ! Moi, je n'ai jamais appris, je déteste ça et je n'ai même pas envie de le faire. Or chacun sait qu'un con qui marche ira toujours plus loin qu'un intellectuel assis. Pourtant, je me suis lancé dans l'entreprise. Je m'énerve, j'enrage mais mon orgueil démesuré me fait me dire que je vais réussir dans mon entreprise. Et puis, c'est toujours ça de gagné comme ça le vendredi, mon jour de relâche, je pourrais toujours aller faire de la plomberie au noir.

De plus j'ai une épouse super carrée et exigeante. Tandis que moi, je me serais contenté d'un coup de peinture et d'éléments pas chers de chez Jacob Delafon, genre chiottard et lavabo blancs, avec une robinetterie bas de gamme fabriquée en Biélorussie, mon épouse exige des tas de trucs chers et super techniques à mettre en œuvre. Alors, je rame comme un malade. Vous parlez de vacances ! Quand je m'énerve, je lui dis qu'elle aurait du épouser un maçon ! Et puis me dire que cela ne prendra que quelques jours ... Mon cul oui !

Le pire là-dedans, c'est aussi le magasin de bricolage qui pour moi s'appelle Leroy-Merlin. Tandis qu'en août, il n'y a pas un rat dans les rues et que tous les commerces intéressants sont fermés (par exemple les tabacs), tout le monde semble s'être donné rendez-vous à Leroy-Merlin. Tout ce que le monde compte comme pue-la-sueurs, crevards et autres crétins, se retrouvent donc ce mardi pour communier ensemble entre les rayons de ce magasin de bricolage et accessoirement pour me faire chier en faisant la queue aux caisses. Heureusement, de temps en temps, je croise des spécimen qui me ressemblent et qui font taches dans ce temple dédié aux travaux manuels. Et encore que je tire assez bien mon épingle du jeu puisque je suis assez doué en théorie. En fait je maitrise plutôt bien le concept mais c'est la pratique qui m'ennuie.

Chez Leroy-Merlin, ce qui est bien c'est que c'est immense et qu'on est sensé tout y trouver. Dans les faits, c'est bien immense ce qui fait qu'on y marche des heures, en compagnie de tas d'autres glands, allant d'une allée à l'autre pour trouver le petit truc qui va bien. Et bien sur comme on est chez Leroy-Merlin, on est sur de ne jamais trouver tout ce qu'on est venu chercher. Parce que pour le reste, soit c'est la rupture de stock, soit il y en a mais pas en quantité suffisante.

Aller une fois Chez eux, c'est être sur d'y retourner une autre voire deux ou trois autres fois pour avoir la chance d'avoir tout ce que l'on veut. Je n'ai jamais vu un magasin aussi mal géré. Et encore, ils ont fait des progrès sur les vendeurs qui sont pourtant en nombre toujours aussi insuffisant. Aujourd'hui, ils savent à peu près ce qu'ils vendent tandis qu'avant il n'était pas rare de trouver une petite nana au rayon plomberie. Les belles âmes me diront qu'une petite nana peut très bien s'y connaitre en plomberie tandis qu'un gars robuste comme moi s'en tape ! C'est vrai, sauf que la petite nana pomponnée ça n'inspire pas confiance dans un rayon plomberie. Ça c'est pas du sexisme c'est de la psycho sociale de base !

Je cherchais des joints qui restaient introuvables quand j'avise un vendeur tout de vert vêtu qui glandait en papotant avec un collègue. Benoîtement, je lui dis que je cherche des joints. et il me répond que c'est interdit. Comme j'étais la tête dans le guidon, je n'ai pas saisi immédiatement la vanne à deux balles de ce gros naze. Ensuite je n'ai même pas ri. Parce que si ce trou du cul veut faire de l'humour, bien lui en prenne, mais qu'il n'en fasse pas aux dépens d'un pauvre hère comme moi qui zone dans sa boutique depuis deux heures. J'ai su que les joints étaient dans l'allée 86, planqués dans un bac tout en bas.

Pareil pour le colorant pour joint de carrelage, je n'ai jamais pu en trouver. Au rayon carrelage ils m'ont dit que c'était au rayon peinture et au rayon peinture, ils m'ont assuré que c'était au rayon carrelage ! Il a fallu que je confronte ces deux crétins de chefs de rayon pour qu'enfin, ils admettent qu'ils n'en avaient plus en stock. Avant de s'apercevoir de leur erreur, vous les auriez vus comme ils étaient suffisants ! Ça me rappelle une fois où j'étais aller échanger un outil qui ne marchait pas ! Le minable derrière son pupitre m'avait d'abord dit que cet outil recevait toutes les louanges mais que je ne devais sans doute pas le faire fonctionner. Putain, le genre de truc à me dire à moi ! Il faut dire que chaque fois que je vais chez eux, je suis habillé comme un goret de compétition et sale comme un peigne, alors bien malin qui pourrait savoir que derrière cette apparence négligée se cache en fait un esprit fin qui SAIT faire marcher TOUS les outils (même s'il déteste s'en servir).

Donc en bref, je déteste Leroy-Merlin, leurs stocks pourris et mal gérés, leur absence de personnel, leur personnel généralement naze. Et par dessus tout, je déteste bricoler !

18 Comments:

Blogger Thomas said...

Allez, t'en fais pas ! Dès que je rentre, je t'aide. Etant un travailleur manuel et fou de boulot, je vais te faire progresser.

Sinon, demande à GCM, il paraît que c'est lui qui joue la blonde dans DECO =) Et puis tout le monde sait que GCM est ultra fort pour tout ce qui est bricolage.

12/8/10 3:01 AM  
Blogger Orage said...

Consolez-vous en pensant que de toutes façons vous n'auriez jamais trouvé un plombier au mois d'août.

12/8/10 4:28 AM  
Blogger Jean-Baptiste said...

Excellent billet !

12/8/10 10:39 AM  
Blogger Laurent J said...

Il faudrait faire une loi... Je vais écrire au parlement. :)

12/8/10 11:10 AM  
Blogger GCM said...

Burp

12/8/10 1:23 PM  
Blogger GCM said...

Pourquoi y en a qui parlent de billets ?

12/8/10 1:24 PM  
Blogger Caro said...

Mal géré ou fait exprès ?

Vraiment très bon ce post. Je commençais un peu trop à m'ennuyer à lire à droite et à gauche des blogs plus ou moins plats.

Si je vous recommande à un éditeur (je n'en connais pas un)j'aurai une participation sur les bénefices? Sans trop vous flattez (je hais faire des compliments, car c'est souvent mal-interprété et sans être schizoide je n'aime pas moi même que l'on m'en fasse.)votre verbe me fait penser à du Woody Allen, lisez "l'erreur est humaine". C'est très drôle.

12/8/10 3:01 PM  
Blogger V. said...

en plus de détester bricoler vous vous infligez Leroy Merlin !
Vous êtes décidemment très économe ... Euh, capricorne, pardon.

Alors qu'il y a le BHV Hotel de Ville et Ressources (av du Maine), le minimum pour accéder aux exigences d'une épouse qui sait ce qu'elle ne veut pas :o)



^^

Decidemment je comprends rien au genre humain...

12/8/10 4:55 PM  
Blogger Boudeuse99 said...

Hehehe ... une illustration parfaite de la loi de Murphy ... Mdr
Bon courage !!!

12/8/10 6:06 PM  
Blogger philippe psy said...

@Thomas et GCM : c'est sur qu'entre le petit feignasson et le grand qui ne sait rien faire, je vais être aidé. Bon, nuance tout de même, GCM se débrouille bien pour l'électronique et l'informatique.
@Caro : devenez mon agent et vous aurez 10%. De toute manière, sans une femme pour me pousser au cul, je suis perdu.

12/8/10 6:19 PM  
Blogger Sophie said...

Et moi j'adore votre billet... J'adore j'adore j'adore...

12/8/10 9:47 PM  
Blogger Orage said...

Contrairement à ce que vous affirmez un peu hâtivement dans un de vos plus anciens posts, je me suis plongée dans vos archives à partir d'octobre 2006: je suis
également capricorne et donc méthodique.
Arrivée en mars 2007, je lis ceci à la date du 29 sous le titre "Ce soir je soupe à l'extérieur":
"Dans un article du 27 mars intitulé "Avant d'aller dormir", je vous avouais..."
Certaine de n'avoir jamais lu ce billet, je clique sur le lien. Il m'avait effectivement échappé. Mais il y a pire car dans la colonne de droite je vois: "messages précédents": je rentre à la niche, existe-t-il une femmes-mania, viol! statistiques alarmantes etc... qui n'apparaissent nullement dans la page mars 2007. Et me voilà toute décontenancée.
J'aimerais donc savoir comment éviter de perdre une seule miette de vos propos géniaux.
OU DIABLE sont ces posts camouflés?
Merci de m'indiquer le chemin tortueux qui m'y conduira.

13/8/10 9:10 AM  
Blogger GCM said...

et Thomas a les fesses gercées

13/8/10 10:13 AM  
Blogger GCM said...

et moi je ne coupe pas du bois avec un couteau de boucher...

13/8/10 10:14 AM  
Blogger Thomas said...

GCM sucks !

13/8/10 9:56 PM  
Blogger L said...

@Orage:les archives du blog n'affichent qu'un nombre limité d'articles. Comme je suis sympa, je vous ai concocté une petite requête Google pour visualiser l'intégralité des posts d'un mois donné (ici, mars 2007) :

http://blogsearch.google.com/blogsearch?hl=fr&num=50&safe=off&q=blogurl:psychotherapeute.blogspot.com/2007/03

Copiez-collez ce lien et c'est parti. Vous l'avez compris, il vous suffit de changer la date à la fin pour passer à un autre mois.

Pour savoir quels articles vous avez loupé, vérifiez la date du dernier article qui s'affiche sur le blog, ça sera plus simple.

15/8/10 2:43 AM  
Blogger Orage said...

Merci beaucoup!

16/8/10 4:21 AM  
Blogger julpie said...

Bonjour,

Souhaitez vous illustrer votre blog de manière originale ou tout simplement divertir vos lecteurs ou encore les amuser avec un petit jeu de bricolage ?

Avec ce jeu par exemple : http://www.jeuxplus.com/neil-the-nail/

C'est très simple et totalement gratuit. Vous trouverez ce jeu de bricolage à ajouter dans votre blog dans la rubrique divers. http://jeuxpourblog.over-blog.com/


Vous pouvez tester les jeux en cliquant sur l'image.

Pour ajouter un jeu à votre blog, la démarche est simple, rendez-vous sur la page d'accueil du blog et vous trouverez toutes les instructions.

Allez y sans ménagements, comme je vous l'ai dit, c'est totalement gratuit et sans contrepartie !


Bonne continuation et longue vie à votre blog !

Webmaster de http://jeuxpourblog.over-blog.com/

5/7/11 7:46 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home