08 août, 2014

Journée internationale du chat !




J'ai appris par le plus grand hasard que le huit aout était la journée internationale du chat. Bon, c'est vrai que je trouve l'initiative complètement conne. La journée internationale du chat, à quoi ça sert ? Le chat n'est pas une espèce en danger ! Tellement pas en voie d’extinction d'ailleurs que ça se castre à tout va, sinon on vivrait dans un monde rempli de chats. Ça grouillerait comme la vermine !


Bon, avouons-le, je déteste les chats. Je trouve ça moche et idiot. Là où certains voient dans l'indépendance du chat une sorte de comportement aristocratique, je n'y vois que l'évidente bêtise qui interdit à cet animal de créer un lien social au contraire du canidé qui est capable de fonctionner en meute. D'ailleurs tandis que les félins ratent souvent leurs proies, c'est un canidé le Lycaon qui a le taux de réussite le plus élevé à la chasse.

Pour moi le chat reste l'animal préféré des vieilles filles ou des misanthropes. Si l'on appartient pas à ces deux catégories, on prend comme animal domestique, quelque chose de plus intéressant, un chien par exemple. Quant à ceux qui argueraient que le chien pue et qu'il bave, c'est peut-être vrai mais au moins il ne chie pas dans une caisse dans la cuisine. 

Pour moi, il y a donc les chiens intelligents vifs et fidèles dans lesquels je me reconnais et les chats, idiots, fourbes et cruels. C'est ainsi et même si certains ne le pensent pas, je m'en fous, c'est comme ça. Quand Laurence avait décidé d'adopter un chat, j'avais tout fait pour l'en dissuader mais elle m'avait expliqué que même si elle préférait un chien, le chat avait l'avantage de pouvoir rester seul deux jours et que c'était pratique. Oui, un peu comme des poissons rouges mais avec des poils, des griffes qui niquent tout et une caisse à caca dans la cuisine. Pourquoi pas si on aime avoir son canapé ruiné et des étrons dans la pièce où l'on cuisine !

Plus jeunes, Olivier, mon ami riche qui a réussi et roule en Ferrari, et moi on adorait raconter aux amateurs de chats que parfois on en chopait un, qu'on l'arrosait de white spirit et qu'on lui mettait le feu avant de l'allumer à la 22 long rifle. Que c'était une occupation sympa les soirs où on se faisait chier et qu'on avait trop picolé de binouzes. Et comme les gens sont souvent cons, ils le croyaient et nous disaient que c'était monstrueux de faire ça. 

Nous on répondait que non, que c'était drôle, et que de toute manière des chats y'en avait plein ! On nous regardait alors d'un drôle d'air comme deux benêts de la campagne, tout juste sortis de Shérif fais moi peur, une série débile de quand on était jeunes mettant en scène une bande de péquenots sudistes. La série était vraiment conne mais la bagnole, General Lee, une Dodge Charger était vraiment superbe. Et puis y'avait aussi Daisy Duke, la soeur des des deux héros, deux crétins bovins, qui était bonasse vu qu'elle se baladait toujours en talons aiguille et micro-short quoiqu'elle fasse. Et nous, vu qu'on était soumis à nos hormones, on trouvait ça bien cool les gros V8 et les petits culs.

De toute manière, Oliver et moi, en s'en branlait de passer pour des psychopathes vu qu'on n'aimait ni les chats ni ceux qui les aimaient et que ça nous plaisait de les laisser imaginer la scène du chat brulant dans la nuit. On était jeunes et c'était le bon temps.On était des outlaws comme les frères Duke de la série !

D'ailleurs à cette époque, on n'aurait fréquenté pour rien au monde quelqu'un aimant les chats. Enfin si y'avait notre pote Lionou qui avait un greffier vu que dans sa famille ils adoraient les félins. Nous on se foutait de sa gueule. Lionou il était sympa et il l'est encore mais il est un peu mou, même que je le surnomme le galet, vous savez comme un truc lisse et sans aspérités, alors cela ne m'étonne pas qu'il ait aimé les chats.

De toute manière les chats de Lionou avaient une espérance de vie limitée vu qu'il vivait près d'une route assez fréquentée. Passé deux trois ans, le greffier finissait toujours sous les roues d'une bagnole puis dans un sac Intermarché puis dans la poubelle. Le sac Intermarché c'était pas du à un rituel mais simplement du au fait que c'était la grande surface la plus proche de chez Lionou. Lui, il était un peu triste mais pas Olivier et moi vu qu'on ne pouvait pas comprendre qu'on puisse s'attacher à un chat ! Pourquoi pas à une taupe pendant qu'on y est, dans le genre animal naze !

Ceci dit, il a persisté, il a toujours un chat. Avant c'était une grosse femelle qu'on ne voyait jamais. En revanche, vu qu'il avait foutu sa caisse à caca dans les gogues, quand on était invité et qu'on devait aller faire la grosse commission, on s'asseyait sur le trône et on avait une vue directe sur la litière du greffier. En regardant les petits étrons parsemant les copeaux, on savait qu'on était dans la bonne pièce. Je crois qu'un jour j'ai du pisser exprès dans la caisse du chat.

Olivier et moi on s'était dit qu'un jour ou l'autre, on démoulerait un cake dedans mais on ne l'a jamais fait. Pourtant on aurait aimé imaginer la tronche de notre pote découvrant une de nos bouses malodorantes dans la caisse du chat. Mais bon, on sait se tenir et puis on est les parrains des gamins, lui du fils et moi de la fille. Alors, on a des responsabilités, un rôle à tenir. On peut pas trop chier dans la caisse du chat quand on prend ses responsabilités de parrain au sérieux ! Mais bon, l'idée a germé je dois l'avouer. On a des plaisirs simples nous. On n'est pas passé par les classes préparatoires.

Alors certes pour en revenir aux chats, Baudelaire leur a consacré un poème. Mais quand on connait la vie de branleur de Baudelaire cela ne nous étonne pas. Ce mec aura perdu son temps à claquer le blé des autres pour financer du temps libre à écrire ses conneries. Et puis de toute manière c'est plus facile de rédiger un poème sur un machin poilu qui passe sa vie à se lécher le trou du cul sur un radiateur parce que ça ne bouge pas ! Au contraire du chien  actif qui n'est pas un animal de poète, c'est l'animal du mec actif, du winner qui a compris que la vie c'était dur et qu'il faudrait se battre. Un mec actif il a autre chose à foutre que d'aligner des alexandrins ou de faire des pantoums, il a des empires à construire et des usines à édifier !

Par exemple pendant longtemps Le Gringeot a eu un malinois. Vous savez le clébard plus petit que le berger allemand mais deux fois plus méchant, le clebs préféré des vigiles et des casseurs avec le rottweiler. Avec sa tronche de tueur tchétchène et son clébard plein de crocs, personne ne la ramenait dans le quartier ! Vous ne lui auriez pas taxé son autoradio dans sa Simca 1307, une excellente voiture qu'il a gardé vingt-deux ans (876 000 kms). D'ailleurs il était triste quand il a du s'en séparer de ce malinois.  La Simca, je pense qu'il a encore sous une bâche dans son jardin. Le Gringeot c'est pas le mec à planter des fleurs. C'est cher et ça sert à rien les fleurs. Un potager c'est mieux.

Par contre, Le Gringeot, il a aussi eu un chat. Et si mes souvenirs sont bons, il s'en branlait un peu quand il est canné le greffier. Peut-être même qu'il a filé le cadavre a bouffer au malinois. Y'a pas de petites économies. Un mec qui achète des Paturettes parce qu'il trouve que les Danettes sont trop chères ne va pas se priver d'un apport protéinique gratos qui lui économisera un sac de croquettes ! Le Gringeot il est né sous le signe du taureau, il va pas perdre son temps à enterrer le chat alors que y'a Rex qui salive déjà dans son chenil quand il voit son maitre qui tient le cadavre par la queue.

Le chat mort c'était du caviar pour Rex, ça l'a changé des croquettes premier prix de chez Leader Price qui le faisait chier tout dur et lui irritait le rectum ! En deux coups de mâchoires, Minou était dans l'estomac de Rex et le lendemain rejeté sous forme d'étron dans le chenil. J'imagine que Le Gringeot a du prendre sa pelle et ramasser la mouscaille de Rex pour fumer ses salades. Dès fois Le Gringeot il nous ramène des salades de son jardin mais on n'ose pas trop les bouffer quand on sait comment il les fait pousser. Alors on les file aux poules.

Et puis les années ont passé et maintenant j'ai vachement évolué et je peux fréquenter des gens qui aiment les chats même si je trouve un peu suspect de les préférer à un chien. Parce que je le répète, un chien c'est mieux, tous les gens intelligents vous le diront. Mais bon, je me suis bonifié avec l'âge, je suis devenu tolérant et sympa. Je ne critique plus les chats. D'ailleurs je serre la main ou je fais même la bise à des gens qui ont des chats, c'est vous dire.

La dernière fois, dans une animalerie, je me suis même surpris à en trouver un joli ! Bon, cela ne veut pas dire que j'en prendrais un. De toute manière, mon épouse est allergique aux poils de chats et quant à moi, il est hors de question que j'aie une caisse pleine de merde et de pissat dans ma cuisine.

En revanche j'aime bien les guépards parce que justement c'est un animal qui tient autant des félidés que des canidés. Ça n'a pas de griffes rétractiles et c'est balancé comme un pur lévrier. Donc c'est mieux qu'un félin.

Alors que rajouter d'autre ? Rien je crois. Et pourquoi ce texte ? Sans doute pour participer à ma manière à la journée internationale du chat. 

Certes j'aurais pu faire mieux mais je suis convalescent, ne l'oubliez pas !


7 Comments:

Blogger V. said...

ça chie dehors lorsque ça lui est possible.
le chat est une poule en mieux designé comme disait un graphiste...
le chien est con.
en plus il aboie.

les deux n'ont aucun intérêt.

9/8/14 1:40 PM  
Blogger V. said...

enfin si, le chien peut être guide d'aveugle.
pas n'importe lequel non plus.
Un basset guide d'aveugle ça doit valoir un chat sur le sujet...

9/8/14 1:42 PM  
Blogger Unknown said...

Le chat c'est plutôt goûtu, et la peau est idéale pour en faire des gants pour l'hiver.

9/8/14 3:22 PM  
Blogger El Gringo said...

"des croquettes premier prix de chez Leader Price qui le faisai(en)t chier tout dur et lui irritai(en)t le rectum"
Putain ça sent le vécu! Tu les as goûté ou quoi?

12/8/14 11:32 PM  
Blogger Adès Rahmani said...

La provoque d'enfer! J'en connais plus d'un et une qui doivent faire des bons en vous lisant! Mais c'est votre truc la provoque! Sur les chats, les femelles, bref, tout ce qui n'a pas de couilles ou des microscopiques! :) c'est étrange sur les chats les gens réagissent moins que sur les femmes légères et venales!

14/8/14 12:36 AM  
Blogger harry kossek said...

Daisy Duke n'était pas la soeur mais la cousine des deux héros.

Et en effet, Shériff fais moi peur était vraiment une série pour les crétins.

Je sais de quoi je parle: j'ai vu tous les épisodes...

21/8/14 5:35 PM  
Blogger Emie said...

Ouaip, et dire que les Egyptiens vénéraient Râ qui était un chat...

Doit on en conclure que les Egyptiens étaient des vielles filles et des misanthropes? Corrélation!

13/9/14 1:44 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home