22 juin, 2007

Visite récurrente d'un crétin !

Engage toi Hubert !

Il y a deux choses rigolotes quand on tient un blog. D'abord, c'est un outil génial pour étaler son énorme égo et un espace magnifique pour y déverser son trop-plein de vanité. C'était donc carrément fait pour moi. Avant, je me trouvais génial, et maintenant en plus, je peux le clamer à la face du monde.

Enfin, c'est aussi appréciable d'avoir des commentaires. Les commentaires prouvent évidemment que le blog est lu, ce qui fait plaisir et flatte la vanité (voir paragraphe précédent). De plus, on finit par connaître certains contributeurs récurrents, alors même qu'on ne les a jamais lus. Il y en a de très très sympas comme El Gringo, que je ne connais pas. Souvent, on me demande qui est ce El Gringo, et j'explique que je n'en sais rien, ce qui est vrai.

Et puis il y a les autres. Les crétins, les nuls, les nazes, les trous-du-cul (dois je accorder trou ou cul ?). En ce moment, par exemple, il y a un certain Hubert qui chaque jour épanche sa hargne en rédigeant un commentaire sur mon pauvre blog. J'avais d'ailleurs répondu via un article à l'un de ses commentaires idiots.

Son commentaire quotidien obéit toujours à la même structure. C'est à dire qu'il reprend l'article, généralement un peu polémique que j'ai rédigé, en apportant des critiques qu'il croit intelligentes. Son ton est toujours le même, et correspond à un savant dosage de moralisme étriqué, de flicage et d'angélisme à deux balles. Manifestement, ce Hubert inconnu, a trouvé sa mission, qui consiste à m'ouvrir les yeux et à m'offrir des espaces de réflexion que je ne soupçonnais pas ! J'ai mon petit commissaire politique rien qu'à moi, mon Pol Pot nain, qui s'est trouvé comme mission, de rééduquer ma pensée.

J'admets bien entendu la critique (enfin avec difficulté), mais je trouve lassant, chaque jour, de voir que ce roquet est venu lâcher ses trois gouttes d'urine sur mon tapis. Ce type écrit mal, la structure grammaticale approximative et l'orthographe hasardeuse de ses écrits l'attestent, mais cela je lui pardonnerai bien volontiers car il est peut être dyslexique. Non, le pire, c'est ce ton sentencieux et un peu bête qu'il prend chaque fois pour me morigéner comme si j'étais un enfant qu'il est chargé d'éduquer. Et pire que tout, c'est que je suis persuadé qu'après avoir déposé sa crotte sur mon tapis, en bon roquet qu'il est, il imagine m'avoir permis une grande prise de conscience.

Par exemple, son dernier commentaire (non publié) expliquait doctement que parce que je n'aimais pas la fête de la musique, je devais être un lepéniste soft. Curieusement, il ne me semble pas avoir écrit que je voulais interdire cette fête ou que je défendais aux gens d'y aller.

Mais, ce Hubert, bon gauchiste immature, toujours prêt à fliquer et à dénoncer, a appliqué la loi des suspects en estimant sans doute que si je n'aimais pas la fête créée par Jack Lang alors, je ne pouvais qu'être un odieux extrémiste. Ce qui est bien avec ce genre de connards, c'est que vous pourrez toujours hurler que vous êtes libéral, du moment que vous n'êtes pas de gauche, vous êtes forcément facho. Je n'ai jamais su s'ils étaient trop cons pour distinguer les nuances, ou au contraire très malins et prompts à la dialectique perfide. Dans le cas de ce Hubert, je pencherai plutôt pour le gros con de base.

J'imagine d'ailleurs que cet individu a un problème d'identité et une grande frustration comme en témoigne ses tendances narcissiques qu'atteste sa communication perpétuellement asymétrique dans laquelle il se pose toujours en tant qu'autorité morale s'adressant à un enfant idiot. Je l'imagine plutôt petit et maigrichon, n'ayant pas fait d'études universitaires, ayant un emploi très moyen et un petit sexe. Vous voyez que je profile assez bien. C'est assez simple, ce genre d'emmerdeurs récurrents ont toujours le même profil, comme Gérard dont j'ai parlé lorsque j'ai abordé les pervers narcissiques.

J'avertis donc ce brave Hubert que je ne publierai pas ses commentaires pénibles et que si ma prose ne lui plait pas, il reste des milliers de blogs à visiter. Il lui suffit pour cela d'aller dans Google, de sélectionner le moteur de recherche spécialisé dans les blogs, puis de taper au choix : jeunesse socialiste, Ségolène Royal, milice sous vichy, parti communiste et démocratie, journal libération, marcel déat, inquisition, vive Cuba pays de la liberté, Corée du nord paradis social, etc. Il trouvera sans nul doute des blogs qui seront ravis de l'accueillir et de publier ses commentaires de tout petit flic de la pensée. Et bien sur, comme j'imagine qu'un con pareil n'a pas d'amis, il peut aussi utiliser son temps libre à envoyer des lettres anonymes.

Je dois cependant préciser que j'ai aussi été pris d'un doute affreux car je connais réellement un Hubert. Je me suis même demandé si ces commentaires stupides émanaient de lui. J'ai vite été persuadé qu'il ne pouvait pas s'agir de lui. Car, même si ce Hubert sait parfois se montrer taquin et provocateur avec moi, je connais trop son intelligence pour imaginer, une seule seconde, qu'il puisse ainsi perdre son temps en écrivant des commentaires bêtes et truffés de faute ici.

5 Comments:

Anonymous GCM said...

HAHAHAHA !! Alors cet article, il m'a bien fait marrer ! J'en deviendrais même jaloux d'hubert !
waouw moi ça me plairait d'avoir un article à ma gloire comme ça (enfin en évitant les suppositions sur la taille de mon sexe, ma susceptibilié commençant au 2eme bouton de mon jean !)

23/6/07 12:27 AM  
Blogger El Gringo said...

Chouette, maintenant que je suis officiellement sympa, je vais pouvoir dévoiler la vraie raison de mon assiduité sur ce blog: la clientèle féminine du cabinet de psychothérapie.
Certaines seraient "canon" et ce bon Philippe ne peut pas y toucher à cause de la déontologie (et surtout des deux cousins corses de sa tendre épouse).
Philippe, présente moi tes clientes, je ne ferai pas le pingre, je les amènerai au cinéma et au restaurant avant d'essayer de les niquer, je le jure. Le lendemain, elles te raconteront mes exploits (dans le meilleur des cas) en consultation et si je me suis planté, tu pourras écrire un article intitulé "Rantanplan bis" et tu auras encore du succès.
Philippe, présente moi tes clientes…

23/6/07 2:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

ca au moins c drole meme si j'appécie moyennement et si je n'ai pas la place de te repondre, mais nous avons un humour different semble t'il!! moi ca me fait rire quand tu me traites de denioncateur, comissaire du peupleet petite bitensans amis etc..... c tellement outré que c'en est hilarant, je ne comprends pas que mes commentaires tout aussi outrés ne te fassent pas rire. je sais je t'ecris un commentaire alors que je viens de te dire par mail que je ne le ferais plus mais je n'avais pas lu encore ton blog. donc tenons nous en a ce k'on a dit cesse de parler de moi alors que je n'ai aucun réel moyen de te repondre et je ne ferais plus aucun commentaire (d'ailleurs si tu pouvais supprimer tous les articles me concernant ca m'arrangerait)

23/6/07 10:04 AM  
Blogger philippe psy said...

GCM je ne t'ai jamais trouvé crétin, tout juste inquiétant parfois, un peu à la manière d'un Fourniret...

El Gringo : Tu sais pour chopper dans ma clientèle de star, il va falloir assurer un max !!!

Hubert : Ainsi c'était toi ???? Le Hubert que je connais ?????????????? C'est fou !!!! Je n'en reviens pas ! Je mettrai tes commentaires idiots sur le compte de l'âge (dementia praecox)

23/6/07 12:35 PM  
Blogger El Gringo said...

Bin, comme quoi qu'j'assure un max avec les stars pisque j'roule en Harley, comme Johnny, obligé...

ecalvo@lavache.com

23/6/07 5:32 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home