27 septembre, 2007

Violence et télévision ! 2


Toujours à propos de mon article sur la télévision, car il semblerait que le fait que je m’adonne à ce plaisir coupable consistant à regarder d’un œil les programmes débiles de la TNT ne soit pas toléré, un lecteur m’a ainsi laissé un très long commentaire anonyme. Il y a quelques dizaines d'années, je suis sur qu'il m'aurait dénoncé à la Kommandantur !

Ce texte, très long, dont je cite des extraits dans cet article, propose des morceaux choisis de la prose d’une certaine Godeleine Lafargue, Docteur en Philosophie, dont je n'ai jamais entendu parler. Après avoir regardé sur lenet, il semblerait que cette personne soit catholique militante, et souvent citée par Radio-Courtoisie.

Alors, dans ce très long commentaire, j’ai relevé les morceaux choisis suivants :

1 - « Tout le monde connaît l'histoire de cet enfant qui, se prenant pour Spider-Man, se jette du haut d'un building pour voler. Fait terrible, mais qui est le produit direct de la télévi¬sion. Avant six ans la cloison entre le virtuel et le réel n'est pas étanche chez l'enfant. Or la télévi¬sion déverse sur lui un flot ininterrompu d'images virtuelles qu'il est incapable de distinguer de la réalité. Ainsi par exemple, comme le rapporte Stéphane Clerget, Amélie, cinq ans, se cache pour insulter la présentatrice des programmes, craignant qu'elle ne la voie et la punisse. Tout ceci est accentué par la mode de la télé-réalité. Or la vie sociale pour être harmonieuse repose, sur le principe essentiel de dissociation entre l'acte imaginé et l'acte réel. »

Que répondre à cela ? Déjà que le gamin devait avoir une case en moins pour se jeter du haut d’un building. Qu’un gosse imite un super héros c’est compréhensible, et tout le monde l’a fait dans une cour d’école, même mon ami Urbain qui lui se prenait pour de Gaulle, mais de là à se jeter du haut d’un building, on peut imaginer que le gosse avait de sacrés antécédents psychiatriques !

Spider-Man est un homme araignée, il aurait du y penser et vérifier s’il pouvait faire jaillir des toiles de ses poignets avant de se jeter dans le vide. Moralité : n’est pas Spider-Man qui veut, c’est un super héros.

Bon, c’est triste à dire, mais la sélection naturelle a fait son œuvre, en débarrassant le monde de ce jeune crétin qui ainsi, ne donnera pas naissance à une lignée d’autres crétins. Car n’oublions pas que Spider-Man est avant tout un personnage publié par le magazine Amazing Fantasy en 1963, puis rapidement mis en scène sous forme de dessins animés. Le phénomène n’est donc pas récent. Il me semble donc tout à fait spécieux d’invoquer la culpabilité de la télévision dans ce cas.

On est dans le fait divers, au mieux dans la description d’un beau cas pathologique, mais certainement pas dans l’évocation d’un quelconque phénomène de société. Je ne crois pas que beaucoup de gosses se jettent des toits ! Quand au docteur Clerget, psy qui fut médiatique et quelque l'auteur fait appel comme caution scientifique, ce qu’il relate est aussi très curieux. Je n’imagine pas une enfant de cinq ans, faire ce genre de choses, à moins qu’elle n’ait quelques problèmes psychologiques ou bien que ses parents, pour lui faire une blague, ne lui ait fait croire que la présentatrice la voyait.

Je pense qu’une fois encore, on est dans l’épiphénomène sans grande importance et non dans une manifestation méritant d’être étudiée. D’ailleurs, même Biscotte, la chienne de mon père, qui va avoir un an, a depuis bien longtemps saisi, que ce qu’elle voyait et entendait à la télévision, n’avait pas de réalité physique. Au début, elle est allée voir derrière le poste, mais elle a vite abandonné. J’espère que la petite Amandine, a plus de jugeotte que Biscotte ou ses parents doivent d’urgence consulter ou se faire du souci quant à son avenir professionnel !


2 - « De plus, la représentation du temps dans les fictions télévisées n'est pas celle vécue au quotidien. En une heure, l'acteur a eu le temps de prendre l'avion, d'aller travailler, et de revenir chez lui. On enjambe le temps comme on enjambe l'espace. C'est aussi vrai, et de façon plus radicale pour les jeux vidéos. Que se passera-t-il ensuite chez l'enfant ? Il refusera de se soumettre aux règles du temps, qu'il ne vivra que sur le mode de la contrainte : difficulté à gérer son temps, de faire les choses dans un délai limité, à l'impatience s'ajoute l'incapacité à intégrer la notion de finitude des choses et des êtres, donc à accepter son statut d'être mortel. »

J’allais écrire « Mon Dieu, mais quelle conne ! » ! Je me reprends pour écrire que soit Godeleine est aussi stupide que son prénom est ridicule, soit elle le fait exprès. Ben oui, si une enquête policière dure trois mois, on trouvera rarement un film de trois mois. Ca tombe sous le sens !

L’enfant le comprend fort bien, même très petit, même si la notion du temps n'est pas innée. D’ailleurs avant l’invention de la télévision, on lui racontait des contes de fée, et il était capable de voir le vrai du faux. Comme je l’expliquais dans le précédent article, ce genre de bêtise, écrite par une femme docteur en philosophie, et qui n‘a donc pas les connaissances pour analyser ceci, me rappelle furieusement ce que disaient le même genre d’experts concernant la masturbation.

Ainsi au dix-huitième siècle, un médecin, dénommé Tissot, prétendait dans ses écrits que la masturbation faisait appel à l’imagination et non à ce qui est naturel. Selon lui, elle causait une grande fatigue et devenait une habitude néfaste qu’il qualifiait de morbide. Mais le pire, c’est que cet acte entraînait systématiquement «l’horreur des regrets». Dans la préface de l’édition de 1774, il expliquait: «Je me suis proposé d’écrire des maladies produites par la masturbation, et non point du crime de la masturbation: n’est-ce pas d’ailleurs assez en prouver le crime que de démontrer qu’elle est un acte de suicide ?»

Figure dominante d’une certaine répression sexuelle, le docteur Tissot affirmait que la masturbation pouvait rendre apathique, aveugle et sourd. Il disait qu’elle pouvait même causer des troubles mentaux chez les hommes.

Aujourd’hui, nous avons le bon docteur (en philosophie) Godeleine Lafargue, qui nous explique qu’un enfant qui regarde la télévision « refusera de se soumettre aux règles du temps, qu'il ne vivra que sur le mode de la contrainte, et qu’à l'impatience s'ajoutera l'incapacité à intégrer la notion de finitude des choses et des êtres, donc à accepter son statut d'être mortel ». Rien que cela ! Moi j’aurais rajouté qu’en plus il pourra tourner son cou à 360 degrés, parler en latin du bas Moyen-Âge ou en araméen, cracher un vomi verdâtre sur les prêtres et nécessiter à la fin un exorcisme ! Parce qu’il faut une fois pour toute, considérer tout le mal que produit la télévision, instrument satanique, s’il en est !!!

3 - « Malheureusement il faut encore dénombrer d'autres effets néfastes de la télévision. La personnalité d'un homme ne se développe pas en un seul jour au seuil de l'âge adulte. Elle se construit pen¬dant la petite enfance. Celle-ci s'acquiert par le phénomène d'imitation et d'i¬dentification. Les petits enfants se créent une personnalité en imitant, puis en s'identifiant à leur entourage. Si l'identification se porte sur Loana, ou un héros des Pokémons, sa personnalité sera nécessairement fragile et creuse. »

Encore des conneries ! C’est fou que cette personne puisse être publiée, à moins que ce ne soit par de pieuses éditions, uniquement vendues en pays Chouan et destinées à n’être lues que par de vieilles bigotes ! Alors oui, pour l’imitation et l’identification, on connaît cela très bien. Et donc, avant la télévision actuelle, que se passait-il ? Et bien ‘enfant, lisait ou se faisait lire des contes de fée ou des romans et s’identifiait de la même manière. Quel est le problème que pose la télévision finalement ? C’est le choix des modèles. Godeleine Lafargue reproche qu’on puisse proposer Loana comme modèle.

On pourrait dire qu’après tout Loana, est un modèle positif, d’une demoiselle mal barrée dans la vie qui a tout de même réussi à faire son trou. Ce n’est ni plus, ni moins, qu’une demi-mondaine actualisée à la sauce téléréalité, telle que Maupassant en décrit à longueur de romans. En ce sens Loana n’est pas nouvelle, c’est une aventurière actualisée et rien de plus.

Et puis, ce n’est pas la télévision qui a créé Loana, c’est l’époque qui a permis l’éclosion de Loana. Dans les années cinquante, Loana aurait été ce qu’on appelait une fille- mère et aurait subi l’opprobre de tout le monde. Aujourd’hui, du fait de l’évolution des mœurs, on peut lui trouver des point positifs, et surtout, on lui permet, quelles qu’aient été ses expériences précédentes, de tenter sa chance. La télévision n’est coupable de rien.

Alors, certes on peut peut-être espérer mieux que Loana pour sa fille, mais sincèrement, je trouve qu'elle s'est plutôt bien débrouillée et je considère vraiment dégueulasse qu'on lui jette toujours la pierre, notamment quand cette pierre est lancée par Godeleine Lafargue, grande catholique s'il en est. A ma connaissance, le seul crime qu'ait pu commettre Loana réside dans son goût immodéré pour les atroces chaussures à talons compensés !

Moi je trouve que :
  • Godeleine Lafargue n’amène rien au débat et en reste au commérage de bigote sans intérêt scientifique ;

  • Mon lecteur devrait avoir des lectures plus sérieuses et comprendre que sur Radio-Courtoisie, le pire côtoie le meilleur !

Je précise d’ailleurs à ce lecteur qui semble lire Godeleine Lafargue sans une de distance critique, que si cette dernière assurait un jour prochain dans un ouvrage que la masturbation rend sourd et aveugle, qu’il n’en est rien et qu’il peut continuer !

Que cela soit dit, j'aime bien la télévision, que je regarde souvent en lisant ! Il n'y a décidemment dans ce monde méchant, que GCM qui puisse me comprendre !

8 Comments:

Blogger El Gringo said...

"le docteur Tissot affirmait que la masturbation pouvait rendre apathique, aveugle et sourd. Il disait qu’elle pouvait même causer des troubles mentaux chez les hommes."

Il avait peut être raison... et il aurait pu ajouter la calvitie!

27/9/07 1:59 PM  
Anonymous Stagiaire said...

Je pense que le docteur Tissot aurait été plus crédible si il avait affirmé que la masturbation provoquait des ampoules aux mains.

Mais trève de plaisanteries et j'avoue n'avoir aucun opinion sur les programmes débiles de la TNT, vu que je préfère passer mon temps à travailler (ah la bonne blague) lire les péripéties de Lapinou, ou consulter wikipédia.

En revenche, j' autocensurerai mon avis sur les bigotes-rendant- responsable-de-tout-les-maux-la-télévision.
D'ailleurs c'est bien connu : la peste noire encore un coup de la télévision : l'armée mongole assiégant Chersonèse où il y avait la télévision était pressé d'en finir et a balancé des cadavres de pestiférés pour ne pas louper la retransmission du JT de 20 heures...

27/9/07 4:14 PM  
Blogger philippe psy said...

Stagiaire, vous venez encore ici nous démontrez votre culture en citant tout un tas de trucs historiques !

Prenez exemple sur moi et apprenez la modestie !

Dans tous les cas merci pour votre témoignage !

Quant à vous El Gringo, je n'ose imaginer ce que vous avez fait !

27/9/07 5:32 PM  
Anonymous Stagiaire said...

Des trucs historiques et authentiques bien sur... En tout cas je vous remercie de publier les commentaires pseudo-historiques, discipline dans laquelle je ne prétend à aucune compétence n'ayant pas le diplome reconnu par l'état...

28/9/07 10:46 AM  
Blogger philippe psy said...

Stagiaire,

En vérité je vous le dis, comme moi, renoncez à votre ego, et engagez vous dans la voie de la modestie !

28/9/07 6:09 PM  
Blogger LapinJaune said...

nous venons ainsi d'avoir la preuve que:

1- La lecture d'ouvrage idiots peut avoir un effet plus néfaste que la télévision sur certains esprits qui manquent de recul pour faire la part des choses (entre les dégats provoqués par mein kampf ou le petit livre rouge et ceux provoqués par le loft le choix est vite fait)

2- Suivant l'heure et la chaine, la télévision peut provoquer la masturbation sur certains esprit influençables (peut être peut on y voir là la raison d'être de la télécommande que l'on utilise d'une seule main...tout un symbole non?)

30/9/07 6:25 PM  
Blogger Elise said...

Bonjour !

Je tombe sur ce blog en faisant moi-même une recherche sur Godeleine Lafargue. Voici les conclusions auxquelles me mène ma petite enquête :

madame Lafargue n'est certainement pas catholique ; elle écrit en effet dans le périodique des Fraternités Saint-Pie-X, les intégristes qui ont préféré se séparer de l'église catholique plutôt que d'accepter Vatican II.

Quant à l'attaquer sur son prénom, la pauvre ne l'a certainement pas choisi : elle a dû le recevoir de ses parents, ainsi que beaucoup d'autres choses encombrantes...

27/10/09 10:55 AM  
Blogger Elise said...

Re-bonjour !

Et mea culpa : Godeleine Lafargue semble bien catholique, de tendance traditionaliste. En effet, plusieurs de ses articles sont certes reproduits sur le site de la Fraternité Saint-Pie-X, mais ils avaient été publiés auparavant dans un journal catholique traditionaliste "fidèle au magistère de Rome", c'est-à-dire qui ne rejette pas a priori Vatican II (pour leur cohérence interne, ces catholiques s'en tirent en général en critiquant les "interprétations abusives" du Concile).

Du danger des conclusions hâtives...

28/10/09 9:56 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home