02 novembre, 2007

Up to date ! We went on Second Life !


Voici quelques mois, je m'étais amusé à consacrer un article à un certain Patrice, qui se proposait d'assister Loïc Le Meur dans la rédaction de son blog. Dans un anglais, certes parfait, mais zézayant autant que chuintant, notre ami Patrice, se qualifiait d'expert de Second Life et je crois même qu'il expliquait que cela lui était indispensable professionnellement. C'était à l'époque de l'élection présidentielle, et le buzz, comme on dit maintenant, autour de Second Life (SL) avait amené nos pauvres et pathétiques partis politiques à obtenir à tout prix une représentation dans ce monde virtuel. J'avais aussi commis un autre article dans lequel j'expliquais qu'un grand cabinet de conseil avait mené une campagne de recrutement sur SL.

Bref, SL était devenu l'endoit où il fallait aller et moi, je n'y étais pas ! A l'époque, cela m'avait donc intrigué, puis j'avais oublié jusqu'à l'existence de ce monde parallèle. Or, je ne sais plus à quelle occasion, on m'a reparlé de SL. J'ai su aussitôt qu'il faudrait que j'aille y faire un tour. Proposant l'aventure à Laurence, nous avons téléchargé le logiciel et réalisé des avatars sensés nous représenter. Dans les faits, celui de Laurence est réaliste tandis que je ressemble un peu à Chabal, vous savez ce type dont on disait tant de bien et qui s'est révélé si médiocre.

Il faut dire que je n'ai pas réalisé moi-même cet avatar, mais que c'est Laurence qui s'en est chargé. Ce type de physique correspond donc à son fantasme. D'ailleurs c'est connu, les petites femmes - Laurence mesure 156cm-, aiment les hommes grands. C'est son droit le plus strict et cela ne nous regarde, pas : qu'on se le dise, Laurence a le droit d'aimer les grosses brutasses velues ! Heureusement que je suis marié, car moi qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Clooney, je n'aurais eu aucune chance avec Laurence.

Alors que dire de SL ? Déjà peu de choses car il est tard. Mais bon, en bref, les français de là-bas sont largement aussi cons que ceux de la vraie vie, avec une nette prédominance de bobos et de clubbers idiots. Peu s'inventent finalement une vraie seconde vie. A part des physiques plus avantageux (plus grands, plus minces et plus beaux), on ne peut pas dire qu'ils profitent de ce monde virtuel pour y inventer des choses. Non, c'est largement aussi nul que le réel.

Nous nous sommes pas mal baladés, pour finalement squatter un peu Gaïa, l'île francophone. Déjà le nom Gaïa est une ode au Grenelle de l'environnement et annonce la couleur. Rien de spécial à en dire pour le moment, même si nous avons pu discuter avec pas mal de monde. Je referai un article prochainement.

Enfin pour conclure, malgré un manque d'intérêt évident, SL est une expérience amusante qui ne mange pas de pain. Quant à dire que c'est un truc super où l'on pourra faire du business, et que c'est l'avenir, là je rigole.

Croyez-moi, SL c'est toujours et encore notre bon vieux minitel avec des moyens techniques en plus. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil ! Il y a des femmes et des hommes, et des hommes qui se font passer pour des femmes, qui errent un peu sans but, certains solitaires avec leurs problèmes, d'autres persuadés qu'il faut absolument être sur SL. J'ai même diagnostiqué un joli cas de dépression chez une petite nana de vingt-cinq ans avec qui nous discutions. A son stade de dépression, je ne suis pas sur qu'elle verra Noël si elle ne se remue pas. J'ai prodigué les conseils d'usage, lui enjoignant de consulter et puis voilà. Mais ainsi va la vie, des gens naissent et d'autres meurent, même sur Sl. Une chose est donc sûre, SL ne guérit pas d'un mal-être profond.

Donc rien de nouveau sous le soleil. C'est amusant, sans plus et c'est techniquement encore un peu naze. De toute manière, tant qu'il n'y aura pas un étui pénien électronique et massant, raccordé sur un port USB, proposé en option, je ne vois pas l'intérêt de brancher des top-models virtuels sur SL !

Laurence et moi à la buvette de la plage sur Gaïa dans Second Life !

24 Comments:

Anonymous minos said...

pourrait on vous consulter gratos ou en vous payant une boisson fraiche virtuelle sur la plage de gaïa ?
si ça ne sert meme pas a ça ...

2/11/07 3:29 AM  
Anonymous jpbaudouin said...

vive les "camapgne" et les "endoit"

"J'ai même diagnostiqué un joli cas de dépression chez une petite nana de vingt-cinq ans. A son stade de dépression, je ne suis pas sur qu'elle verra Noël. J'ai prodigué les conseils d'usage et puis voilà. Mais ainsi va la vie, des gens naissent et d'autres meurent"

totalement choquant

svp arretez vite vous êtes un danger en puissance

2/11/07 5:19 AM  
Blogger Laurence said...

n'importe quoi.... "danger en puissance"... "totalement choquant" ??? mais mon brave, premièrement, c'est de l'humour, deuxièmement, nous sommes tous mortels ! nous y passerons tous, second life ne rend pas éternel et invincible (et pas intelligent non plus, visiblement )

2/11/07 5:51 AM  
Anonymous Ex-Stagiaire said...

L'etui pénien raccordé par USB ?? Et pourquoi pas un vibromasseur aussi raccordé par USB tant qu'on y est avec ces règles de parité...

En tout cas second life m'a l'air beaucoup moins intéressant que d'aller lire et rédiger quelques articles sur Wikipédia.

Si c'est juste pour voir des bimbos pseudo siliconées et des athlètes musculeux déambuler, je dirais qu'un épisode d'Alerte à Malibu suffit.

2/11/07 10:04 AM  
Blogger philippe psy said...

@Minos : Oui pas bête ça ! Des consultations virtuelles payées virtuellement ! Super ! Puis après je deviendrai un nolife. Je vivrai h24 face à mon pc, sans aucun rapport social.

@JP Baudouin. Vous trouvez cela choquant que les gens naissent et meurent ? Vous n'aviez jamais imaginé que le risque majeur en cas de dépression était le suicide ?

Pauvre tit bonhomme qui découvre la triste condition humaine, mais c'est comme ça, je vous l'assure ! Et encore, dans le cas de cette demoiselle qui m'a semblé passablement mal en point, autant qu'on puisse s'en rendre compte en virtuel, elle a de la chance de m'avoir rencontré ! Je lui ai dit de courir chez un médecin, je suis sur que ce sera plus profitable que de faire une autothérapie sur SL avec ses copains gothiques !

D'ailleurs cette surprenante conversation que j'ai eue avec elle mérite un article que je rédigerai incessamment. Alors cessez de dire de grosses bêtises ! Prenez du recul ou allez sur d'autres blogs.

@Stagiaire : SL ne présente rien de nouveau par rapport à une messagerie télématique des années 80. C'est ainsi.La technique a certes évolué mais la base reste la même.

2/11/07 2:27 PM  
Anonymous Pascal said...

Est ce que vous avez rencontre les pedophiles virtuels sur SL dont on fait grand cas (on croit rever !) ici sur sky news ?

2/11/07 4:44 PM  
Blogger El Gringo said...

Te rappelles-tu avoir laissé ce commentaire sur mon blog?

"Y'a de ces cons qui lisent ton blog !!! Tss !"

Je crois qu'il est temps de te le retourner.

Avec mon amitié compatissante...

2/11/07 5:28 PM  
Blogger Anna said...

Moi j'ai trouvé vos derniers articles très amusants. La verve est revenue ! Quant à ce que vous reproche votre lecteur, je n'en vois pas l'origine. J'imagine que la plupart des gens n'auraient pas perdu une minute avec cette demoiselle dont vous parlez.

Au fait ressemblez-vous vraiment à Clooney ??? :)

2/11/07 6:05 PM  
Anonymous Marie-Noëlle said...

Moi j'ai adoré votre post. Ca diffère de ce qu'on lit habituellement sur le phénomène Second Life. Je n'ai pas compris pourquoi votre lecteur vous trouve dangereux ?

3/11/07 12:01 AM  
Anonymous Jean-Marc said...

j'ai aussi apprécié et j'attends la suite. ça vient quand ?

3/11/07 12:15 AM  
Anonymous gromike said...

moi je t'emmerde avec ton humour

http://gromike.wordpress.com/2007/06/28/once-in-a-second-life/

3/11/07 3:20 AM  
Blogger philippe psy said...

Cher Gromike,

Après consultation de votre blog, je comprends votre mouvement d'humeur puisque nos conclusions sont radicalement différentes.

Si vous avez fait un gros travail de compilation, votre analyse n'en reste pas moins fausse concernant SL.

Vous confondez virtualité et modélisation.

En bref vous avez tort. Mais je me garderais bien de vous dire que je vous emmerde ! Je suis poli, et de plus, il n'est pas dans mes habitudes de me moquer des gens moins doués que moi.

Ceci dit, plutôt que de me dire que vous "m'emmerdiez", j'aurais attendu d'un grand spécialiste de SL, tel que vous, un peu plus d'arguments !

Vous n'êtes pas doué pour la prospective, et encore moins pour le débat argumenté, c'est un fait. Mais je suis persuadé que vous êtes très doué pour faire de la ligne de code.

3/11/07 8:26 PM  
Blogger El Gringo said...

Après "Maman pour la vie", voici "Crétin pour la seconde vie"...

3/11/07 8:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Amusant, je me suis loggée pour la première fois sur Second Life il y a 2 jours, et j'aurais eu la même 1ère impression : pas possible, on navigue dans un monde virtuel où ce qui règne encore, c'est le superficiel, l'apparence (je ne croise que des poupées Barbie ou des VanDamme tatoués), avec apparemment profusion de dancefloors... Eh bééé j'aimais déjà pas ça dans le réel, je serais plutôt venue là pour croiser plein de gens avec qui discuter ? Qu'est ce qui attire tant de monde alors ? Et puis en cherchant des articles connexes sur Google, je vois que le lieu est pris très au sérieux par des pros du marketing, qu'il est de bon ton pour tout parti politique ou toute grosse boîte d'y avoir des bureaux, qu'il y a même des cabinets de recrutement... Il me semble, c'est sûr, que je vais retrouver un reflet du monde réel, avec l'omniprésence de l'argent, par exemple, MAIS ici, on n'est pas obligé d'en avoir pour vivre, et si on veut être vagabond, on peut, sans pour autant être clochard. Alors je vais quand même donner une seconde chance à Second Life, et avant de le condamner, l'explorer un peu plus. Et si finalement, rien d'intéressant ne s'y profile, je le quitterai, MAIS ça ne sera pas un suicide !
Autre point amusant, une des premières idées qui me sont venues sur SL, c'est "houlà, on dirait que c'est des psys qui manquent ici" (c'est d'ailleurs comme ça que j'ai trouvé le blog); eh bien erreur, il y a des consultations aussi sur Second Life... Il suffit de taper sous Google "Second Life psychothérapeute" et on trouve les coordonnées ! Je vais voir, je vais voir... @+

4/11/07 1:15 AM  
Anonymous minos said...

.. sans rapport social ? mais c'est que ça m'interresse vot' truc la !

5/11/07 11:08 AM  
Blogger Alexis said...

Existe-t-il de la croutonnade dans SL ? Y-a-til des gerbilles ?

5/11/07 11:15 AM  
Blogger philippe psy said...

El Gringo tente de recréer l'avatar de "Pinouille", sa gerbille !

5/11/07 2:34 PM  
Blogger Alexis said...

En tous cas, certains lecteurs sont passés par "Le Camp de Tolérance". L'indoléranzeu ne zera pas Dolérée !

5/11/07 3:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

O Phiphi, o grand Phiphi, éclaire nous de tes écrits.

Vois tous ces lecteurs qui tapent à la porte, et qui ne bénéficiant pas de nouvel article, mettent un commentaire, un peu par dépit, mais aussi pour prolonger des instants magiques.

O Phiphi, o grand Phiphi,

Abreuve-nous de l'immensité de ta science rayonnante.

Fatalitas ! Le blog ralentit.

La source lumineuse cache son ardeur.

Entends le bruit profond des foules affamées de connaissance.

Entends la douleur du monde.

Puisque que c'est ainsi, je me vois dans l'obligation de nous soulager tous.

Je dois faire oeuvre salutaire, et proposer l'explication véritable de cet assèchement apparent.

Oui, apparent.

La cause de cette mise sous le boisseau réside dans le cycle naturel des saisons.

Chaque saison a son sens, chaque saison a sa portée symbolique.

Nous sommes au coeur de l'automne, les jours déclinent, les arbres en perdant leurs feuilles se concentrent sur eux-mêmes, la sève ralentit, quitte les extrémités pour rejoindre les branches et les racines les plus épaisses.

L'automne est la saison du retournement vers l'intériorité. Bientôt l'hiver permettra de puiser dans la terre les ressources telluriques nécessaires à la régénéressence.

Voilà ce qui se passe en somme.

Phiphi notre guide, Phiphi le druide absolu de nos pensées, est en phase de retournement.

Et pendant la manoeuvre, le blog branle un peu dans le manche. C'est logique. C'est une manifestation de l'authenticité de l'immense Timonier de la blogosphère tranplanétaire.

Peu le comprennent.

Courage et verdeur de plume, Phiphi!

Nous faisons bloc pour te soutenir et t'admirer d'un seul élan.

Gloire et Amour pour notre grand Phiphi.

Gloire ! Gloire !


Toju.

5/11/07 6:18 PM  
Blogger El Gringo said...

Pinouille est au chaud, pour l'hiver...

6/11/07 12:26 AM  
Anonymous Syl said...

Pascal : la prostitution existe dans SL, prostitution virtuelle qui peut donner lieu à des contacts réels.

D'ailleurs je ne sais plus si je dois écrire virtuel ou modélisable. Philippe vous m'avez mouché sur ce point et je n'insisterai pas ce serait faire preuve de morve...

La pédophilie existe aussi mais peu exprimée. Il est très facile pour une jeunette de 12 ans de se faire passer pour une Pamela 100D et de se trouver des "amis" qui tenteront tout pour avoir des contacts. La qualité des échanges permettant assez vite de se faire une idée sur l'âge de sont interlocuteur/trice (difficile de faire la part de choses entre l'âge "réel" et l'âge mental je sais).

J'en parle -si je puis dire ici- d'autant mieux que je fais des recherche sur ce sujet.
Décidemment on fait des recherches sur n'importe quoi de nos jours...

7/11/07 4:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

"une jeunette de 12 ans de se faire passer pour une Pamela 100D "

Oui mais je trouve ça contradictoire : pour attirer des pédophiles, il vaut sans doute mieux se faire passer pour une jeune fille disons, menue.

Autrement dit, proposer des mensurations telles que 100D n'attirera que des amateurs de femmes opulentes, ce que sont rarement les proies des susdits pédophiles.

En fait, Cynthia, 12 ans, qui se fait passer pour Pamela100D n'attirera que des amateurs de femmes affublées de gros seins.

Si Cynthia, ce qu'à Dieu ne plaise, souhaitait attirer des pédophiles, elle ferait mieux de se faire connaître sous le pseudonyme de Pamela12ans. Non ?

9/11/07 7:37 PM  
Anonymous Lucie said...

Super article !

11/11/07 4:10 AM  
Anonymous Syl said...

Anonyme : Mé non très cher(e) anonyme que je sens intéressé !
Votre (c'est vous qui l'appelez ainsi) Cynthia de 12 ans n'a qu'une envie : avoir 20 ans et des gros seins.

Mais les pédophiles ne se tromperont pas sur son discours, car ils testeront même ce type de profil. Si je connais le truc, eux aussi.

11/11/07 9:41 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home