21 février, 2008

Bond spectaculaire voire grand bond en avant !


J'aurai le triomphe modeste bien que j'aie fait encore 478 connections hier. Malgré ce relatif succès, je reste le même, simple et modeste, une vraie violette timide !

Ce qui est amusant, c'est que je dois ce succès inespéré depuis quelques jours à trois médias. D'abord, le site bien connu Fdesouche qui dans un de ses articles a mentionné mon texte intitulé "Morts pour l'art". Etre cité par un de ces gros blogs assure tout de suite un afflux de connections. Reste à savoir combien de ces nouveaux connectés resteront fidèles !

Enfin, un de mes lecteurs, Nicolas, me signale que ce même texte a été repris par le Journal de réinformation de Radio-Courtoisie. Cette radio, c'est toute ma jeunesse. Alors que j'étais salarié, j'écoutais les libre-journaux de Serge de Beketch ou de Jean Ferré, coincé dans les embouteillages sur la N118 en revenant du boulot. J'étais jeune et beau, je conduisais une Alfa-Roméo et il 'ny avait pas de radars. Aujourd'hui, le lourd soc de la charrue de la vie a buriné mon visage, dans mon regard on lit toute la sagesse de l'homme déjà mur qui a beaucoup vécu et je me traîne en RER comme un loqueteux. De plus, je n'ai plus le temps d'écouter RC parce que je rentre trop tard chez moi.

Cette consécration par deux médias assez typé confirme l'irruption de mon blog dans la sphère réactionnaire. C'est assez rigolo puisque je ne cesse de proclamer que je suis libéral, ce qui ne signifie pas que je suis pour le laisser-aller en tout. Dans les faits, j'apprécie surtout qu'on me foute la paix. Alors je dois être libertarien. Si j'avais décidé de rester dans la neutralité bienveillante, c'est rapé maintenant !

Ce même jour, mon article était aussi cité dans un des forums du Monde. J'ai eu la surprise de constater qu'il y avait quarante-cinq commentaires que je n'ai pas lus. J'imagine qu'une partie était d'accord avec moi, tandis que d'autres auront jugé que j'étais un gros con. C'est ainsi, c'est la vie.

Ce qui m'étonne, c'est qu'un article que j'ai du écrire en dix minutes, tout en papotant avec Laurence et GCM sur MSN ait eu tant de succès. Après coup, je me dis que j'aurais pu fignoler le truc, modérer mes propos, élargir ma thèse, mettre des chiffres, bref faire un travail un peu plus sérieux. Au lieu de quoi, comme à mon habitude, me fiant à mon intuition et ma rapidité d'écriture, j'ai jeté ces quelques lignes sans même les relire.

Après coup, je pourrais me dire que dorénavant puisque je sais qu'on me lit, je ferai attention. Fort heureusement, il n'en est rien. Ce blog est pour moi un jeu, une façon de m'amuser, de me relaxer, de me détendre après des heures de consultations à écouter les autres. Alors il est hors de question que je me mette à jouer les universitaires sérieux, rôle qui ne me conviendrait pas.

J'ai d'ailleurs tenté de créer un blog sérieux dont le lien est mon nom et mon prénom. Ouvert voici un mois, je n'ai pas dépassé les deux articles, je n'ai aucune inspiration. J'ai bien tenté de rédiger des trucs sérieux mais cela ne rendait rien. Mes articles sonnaient aussi juste qu'un pèquenot endimanché qui voudrait taper la classe internationale avec son costard de chez Delaveine en tergal, sa cravate en viscose et ses pompes en simili-cuir.

On n'y croit pas, on voit bien que je me contrôle : c'est scolaire et barbant, ce n'est pas moi. Et puis, il y a des ouvrages de psychopathologie fort sérieux que je peux conseiller pour tous ceux qui auraient envie d'en savoir plus. Moi, mon truc, cela restera toujours la vulgarisation, la dédramatisation quitte à donner parfois dans le n'importe quoi parce que la grosse déconne ça fait aussi du bien.

Je prie donc instamment tous les lecteurs qui auraient cru tomber sur un blog ultra sérieux de me pardonner de ce manque flagrant de rigueur. La vie est bien trop triste pour que je m'ennuie quand je viens écrire ici. La fac j'ai donné durant des tas d'années avec des profs médiocres dans leur immense majorité, alors je me passerai bien de jouer moi-même les petits profs.

Dans tous les cas, merci d'être passé me lire. Crétin comme je suis, je reste accro à mes stats de connections. Je viens de constater que sur Technorati j'étais monté d'un point, je suis passé de 17 à 18 ! Ouééééééé !

2 Comments:

Anonymous stephane said...

J'ai mis un lien vers votre blogue. N'hésitez pas à faire de même dans ma direction si vous le souhaitez !

21/2/08 3:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

S'ils ne sont guère informatifs, vos petits billets sur le succès de votre blog sont amusants. Et j'apprécie votre style.

J'ai apprécié votre billet "Morts pour l'art" pour le coté incisif et sans concession du praticien qui abandonne la casquette du psy pour se faire sociologue engagé. C'est la raison pour laquelle je l'ai publié (partiellement).

Lorsque vous serez d'humeur moins badine et qu'il vous reprendra l'envie d'écrire dans la même veine ou de témoigner sur votre activité psychothérapeuthique, nous vous republierons avec plaisir.

BDS de Fdesouche.

22/2/08 8:33 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home