06 février, 2008

TF1 l'arme absolue !

Sacré Pascal, viens prendre ta claque un de ces jours, tu verras j'ai toujours une bonne droite !

Je quitte mon cabinet vers 21h30 et je me pointe comme une fleur chez moi vers 22h15. Je dine en regardant d'un oeil distrait "New-York, police judiciaire". Je vois qu'après, il y a "Dragnet'", une série que j'aime bien. Manque de pot, TMC propose la 218ème rediffusion d'un épisode que je commence à connaître par coeur. C'est l'histoire d'une nana dont on retrouve le cadavre décomposé dans le port de LA. Or il se trouve que cette gonzesse était une vraie salope. Après avoir été choisie et payée pour être mère porteuse, elle ne voulait pas rendre l'enfant. Le père, qui se trouve être médecin, la séquestre alors et fait naitre le morveux par césarienne. Puis, il tue la mère porteuse avant d'aller balancer son corps lesté au large des côtes, en ayant pris soin de le lester. Manque de pot, les gaz de putréfaction font remonter le corps qui dérive jusqu'aux environs du port où il sera repêché par un marin. Comme quoi, avant de balancer un macchabée à la baille, il faut toujours soin de lui ouvrir le ventre !

Abruti par ma journée de travail, je zappe donc sur TF1 où il y a "Le grand frère", un truc dans lequel Pascal, une sorte d'éduc-spé, va chez les gens qui ont des problèmes avec leurs mouflets. J'aime bien son genre de pédoculthérapie assez virile. Je ne sais pas si c'est réel ou scénarisé mais cela m'amuse. Il est sympa, il a une bonne tête et sa technique est chouette. Ca change des psys larmoyants et plein de componction qu'on voit trop souvent. Lui, en deux jours, il accouche les mômes aux forceps de leurs problèmes persos.

S'ensuit alors un dialogue surréaliste avec mon épouse, au cours duquel je lui assure que ce Pascal a du faire de la boxe et que je le verrai bien super-welter voire lourd-léger. Je continue à monologuer comme un blaireau en expliquant à mon épouse que le Pascal, il n'a pas l'air, mais que mine de rien, il semble balèze. Je lui dis même que je n'irais pas m'y frotter. Mon épouse acquièsce distraitement en me répondant par monosyllabes. Elle doit être habituée à mes conversations de blaireau.

Ce que je raconte, c'est du n'importe quoi mais, de toute manière, je suis mort, rincé, lessivé par ma journée. Je n'ai qu'une envie, c'est de me vider la tête de mes dépressifs, anxieux, alcoolos, et autres camés. J'adore mon boulot mais, le soir je n'ai qu'une envie, mater de daubes pour calmer mes neurones. Quoique l'on pense, il faut que je reste concentré face à chaque patient.

Alors certes, ce n'est pas la mine, mais l'attention soutenue durant plusieurs heures d'affilée, cela fatigue. En plus, il ne faut jamais se tromper et se souvenir de tout. Impossible de demander à Mlle Michu si ses problèmes d'alcool vont mieux, si elle est venue pour de l'anxiété, ou de lui demander si ses enfants vont bien, alors qu'elle déprime parce qu'elle perdu le petit dernier d'une leucémie foudroyante. Et puis, chacun d'eux exige une attention absolue parce qu'ils payent et veulent être servis.

Ma dernière patiente que je recevais à vingt heures passées, s'est étonnée que j'aie commencé à dix heures ce matin, elle pensait que j'avais une autre activité. Je lui ai dit que non, qu'elle avait raison, que je ne bossais que le soir, parce qu'habituellement j'étais "petit rat" à l'opéra de Paris mais qu'en ce moment, c'était relâche alors que je prenais des patients le matin aussi et même dans la journée. Les gens sont parfois étranges.


La TNT, c'est génial pour se vider la tête mais ce soir, il n'y avait rien. Dans son genre, TF1 offre aussi de bons programmes de seconde partie de soirée. Mais comme hier, je m'endors comme un gros nourrisson après avoir vidé son biberon. Je vais juste mater mes statistiques et modérer mes commentaires et je pars faire un gros dodo. Tiens, comme il me reste quelques neurones, je vais avoir la bonté de coller un blog à la petite Anna qui est venue sympathiquement se répandre chez moi. En plus, elle m'a même mis un lien. Alors mon niveau d'autorité chez Technorati va faire un bond et ça, c'est bon pour mon égo ! Et puis, si c'est bien elle sur la photo, elle est mignonne.

Et puis, j'irai aussi voir le nouveau blog de ce drôle de type dénommé Sylvain Jutteau, qui passe chez moi depuis deux jours. Il est très beau, très net, avec sa coupe en brosse gris fer et ses yeux bleus perçants. Il est peut-être juge d'instruction parce qu'il aurait aussi le physique ou bien prof d'économie ? Ou alors cadre chez EDF, ce serait possible aussi. La filière classique : droit, sciences-po et ENA. Bon et puis j'arrête de critiquer, il est sans doute très gentil . Et puis, il écrit bien, c'est un fait indéniable. Et c'est un de mes lecteurs.

Et puis, cessons de critiquer les gens. Comme je l'expliquais ce matin, on n'a pas forcément le caractère de son physique. Après tout, Le Gringeot, humanoïde à l'apparence frustre et brutale, clame bien du Marceline Desbordes-Valmore sur sa motocyclette !

En tout cas, pour faire un gros dodo, moi je vous le dis, TF1 c'est mieux que du Stilnox !

Opel Blitz (avec El Gringo au volant qui déclame encore du Marceline Desbordes-Valmore !)

9 Comments:

Blogger Robert Marchenoir said...

"Je lui ai dit que non, qu'elle avait raison, que je ne bossais que le soir, parce qu'habituellement j'étais "petit rat" à l'opéra de Paris mais qu'en ce moment, c'était relâche alors que je prenais des patients le matin aussi et même dans la journée. Les gens sont parfois étranges."

Rôôô! Je suis sûr qu'il y a un nom dans le DSM-IV pour ce genre de comportement. Vous devriez prendre une camomille. Ou commander quelques chenilles de char à votre sympathique voisin nazi. Vous verrez, ça défoule. Evidemment il faut avoir de la place dans son garage.

Par ailleurs, votre pote qui déclame du Marceline Desbordes-Valmore au volant de sa moto est un fou dangereux. C'est déjà interdit de bavasser au téléphone quand on conduit le cul sur quatre roues, alors réciter des poèmes en Harley-Davidson...

6/2/08 1:53 PM  
Blogger El Gringo said...

Sachez, Monsieur Marchenoir, que je ne déclame pas du Marceline Desbordes-Valmore au volant de ma rutilante moto mais à son guidon!

6/2/08 5:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

"Le père, [...] fait naitre le morveux par césarienne. [...] Manque de pot, les gaz de putréfaction font remonter le corps [...]. Comme quoi, avant de balancer un macchabée à la baille, il faut toujours soin de lui ouvrir le ventre !"
Bah, si il lui avait pourtant ouvert le ventre. Pour la césarienne ?
(C'est trop gore, je sors)
En même temps s'il faut compter sur les séries américaines pour se conformer aux règles de cohérence narrative...

7/2/08 12:15 PM  
Blogger Sylvain Jutteau said...

Cher Monsieur,

Connaissant le ton de votre blog, je sais que je me suis exposé à votre humour.

Vous dites que je vous évoque un "nazillon" pas très net. Je vous donne donc ma position sur le nazisme.

Le "Parti Socialiste National Allemand du Travail" est un parti de masse, issu du parti ouvrier allemand. Ce "Socialisme National" est caractérisé par :

1- Une économie administrée par le pouvoir central.

2- Une prépondérance de la propagande et une importance particulière attachée à la maîtrise centralisée de l'information.

3- Une forte militarisation, et une prise en charge des enfants dans des structures paramilitaires.

4- L'abolition des classes sociales, avec le principe posé que les hommes sont d'une différence de degré et non d'une différence de nature. Subséquement, la déportation et l'élimination physique des catégories de la population qui sont d'une différence de nature.

5- La négation de la transcendance et la persécution des religieux.

6- Les réunions de masse, les défilés de masse.

7- Un parti qui contrôle l'appareil d'Etat, avec tous les organes de pouvoir organisés en double commande entre l'Etat classique et le Parti.

8- Un postulat de la supériorité de l'Homme sur la nature, et la construction d'une doctrine de l'Homme Nouveau.

9- Le progressisme basé sur la confiance intangible dans la science moderne.

10- Les services secrets érigés en pépinière de dirigeants politiques.


Pour vous donner mon avis sur le socialisme national allemand, je remarque d'abord que chacun de ces 10 points est applicable au socialisme soviétique.

Je fais observer aussi que l'alliance entre les deux principaux socialismes du XX° siècle, le socialisme national, et le socialisme soviétique, scellée par le Pacte Molotov-Ribbentrop, est donc plus qu'une alliance stratégique ; c'est une alliance entre deux systèmes de même nature.

Je remarque enfin qu'il a fallu une opération de propagande puissante, continue, obstinée, pour que le socialisme national allemand soit vu par le sens commun comme étant à l'extrème droite. Notons que l'attitude oppportuniste d'une certaine droite antisémite dans plusieurs pays face aux socialistes nationaux a semé la confusion, et facilite le travail de la propagande.

Cette propagande pour rejeter le socialisme national à l'extrême droite est le fait de la gauche, qui craint de voir mis en lumière à quel point ses idéaux sont morbides.

D'ailleurs, regardons à nouveau cette liste de dix points. A l'exception du militarisme, de l'élimination d'une catégorie de la population par la déportation, et de l'utilisation des services secrets comme pépinière de dirigeants politiques, ces points sont aussi des caractéristiques des socialismes européens et sud américains.

A mon sens, le socialisme est un produit de la modernité. Le socialisme national allemand est un socialisme plus pur que les socialismes dits sociaux-démocrates. Ses caractéristiques morbides se sont donc exprimées avec plus d'aisance.


Mes positions sont à contre courant de ces variations du socialisme. Je suis pour la vie, et pour l'exercice du libre arbitre par chacun :

- Je crois que chacun trace son chemin en disposant de son libre arbitre. Je n'accepte la confiscation des choix individuels par la collectivité que lorsque c'est nécessaire.
- Je crois que plus l'altruisme est développé, plus les solidarités familliales et amicales sont fortes, plus l'intervention collective est inutile. A l'inverse, plus le collectivisme est développé, plus il fait dépérir l'altruisme, ce d'autant plus que ce collectivisme nie toute transcendance.
- Je suis opposé à la destruction de la vie humaine pour tout être humain, dès sa conception.
- Je suis objecteur de conscience et favorable à l'orientation de la société vers la démilitarisation.


Au demeurant, ces positions sont en conformité avec les religions traditionnelles. J'entends par religion traditionnelle l'Islam, le Catholicisme, l'Hindouisme, dans leurs parties qui n'ont pas été altérées par le modernisme et la sécularisation.

7/2/08 6:48 PM  
Blogger philippe psy said...

Mon cher Sylvain,

Vous aurez noté, que du fait du ton décalé de mon blog, je sombre souvent dans la caricature grotesque.

D'une part, vous connaissant parfaitement bien, il va sans dire que vous n'êtes pas un nazillon. D'ailleurs, vous avez noté que bien souvent, amusé par votre maintien strict, vos yeux bleus acier et votre grande dignité, je vous ai comparé à un juge d'instruction. J'ai d'ailleurs souvent dit que face à vous, même si je n'avais rien fait, j'aurais avoué !

Enfin, votre sagacité légendaire vous aura permis de lire dans ce même article qu'il fallait toujours se défier des stéréotypes. C'est ainsi qu'El Gringo, que vous connaissez, a beau être affublé d'un physique de flic de la BAC, il n'est pas moins un charmant compagnon à la sensibilité développée.

J'espère donc ne pas vous avoir choqué. Sans doute que ma ressemblance frappante avec George Clooney, à moins que cela ne soit Cary Grant, me monte parfois à la tête et me fais croire que je suis autorisé à me moquer de mes concitoyens.

C'est très mal et je ne le ferai plus. Et pour me faire pardonner, j'oserai même affirmer que vous avez un physique d'intermittent du spectacle. Je suis persuadé que cette chemise et cette cravates sont de la frime pour la photographie. une fois, celle-ci prise, je suis persuadé que vous avez remis votre poncho en laine équitable.

Et a cas où vous m'en voudriez encore, je crois être en mesure d'affirmer que j'ai obtenu des places pour vos fille pour le concert de Tokio Hotel !

De plus, je rejoins parfaitement votre point de vue sur le nazisme qui n'est pas d'extrême droite. Je crois d'ailleurs que l'extrême droite est une invention gauchiste pour discréditer la droite classique.

Je pense même qu'il existe un socialisme de droite (Sarko) et un socialisme de gauche. Et vous savez, que tout comme vous, je me déclare libéral. J'admets toutefois que ce libéralisme est tempéré par ma foi.

Pour conclure, je dois vous dire que j'ai apprécié votre blog. Toutefois la mise en forme est un peu "limitée". Je pense donc que vous gagneriez en confort de lecture et en lecteurs en cédant aux caprices de la com'

Alors, malgré mes bêtises, m'aimez vous encore ? Avez-vous encore un tout petit peu d'amitié pour moi ?

J'ai hâte de le savoir.

Votre obligé :

Philippe

7/2/08 8:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

**********************************************************************
Phiphi assoiffé d'amour.
**********************************************************************


Le Monde vous aime, Philippe, et je crois que même les petits hommes verts sur les autres planètes vous aiment aussi.

Toju.

( Nonobstant tout zurnisme, lequel zurnisme est monté à 132 références Google, et maintient durablement sa posture sur Wikipédia à l'article "Moteur de recherche")

7/2/08 9:53 PM  
Blogger Sylvain Jutteau said...

Je ne tiens pas à ce que mon blog ait trop de lecteurs.

C'est mon cahier de notes, et je reviens souvent sur les textes pour les retravailler.

7/2/08 10:37 PM  
Blogger philippe psy said...

Mon cher Sylvain,

Rassurez-vous, je pense que tout blogueur sérieux revient sur ses textes pour les retravailler et en donner une énième mouture.

J'ai patiamment lu les vôtre que je trouve fort intéressants. Je pense que compte-tenu de leur complxité, vous n'aurez pas des milliers de lecteurs.

Toutefois, le fait de mettre des liens, de rende vos textes plus agréables à lire, permettrait à des esprits aussi aiguisés que le votre, d'apporter qui des encouragement, qui des critiques, de nature à vous permettre d'affiner vos recherches.

Allez, c'est décidé, je vous mets dans mes liens.

Au fait, le commentaire que vous m'avez laissé concernant le nazisme serait intéressant à publier tant il est vrai. Le communisme a fait croire que le nazisme était d'extrême droite parce que Staline et Hitler étaient tous les deux des dictateurs socialistes à visées hégémoniques. Plus rusé, l'ours soviétique a simplement triomphé de l'aigle allemand.

8/2/08 12:28 AM  
Blogger El Gringo said...

"Je ne tiens pas à ce que mon blog ait trop de lecteurs."

Si tu veux, je te donne la recette!

8/2/08 1:01 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home