31 mars, 2008

Mai 68 de droite !?


Comme je l'écrivais dans un message précédent, j'ai constaté que divers blogs m'avaient mis en lien et je voulais leur rendre la pareille. Je viens de le faire pour celui-ci. Ayant aussi vu que celui-ci envoyait régulièrement des gens chez moi, j'ai tenu à voir si j'étais en lien. Et bien non, je n'y figure pas !

En revanche, je viens de constater que mon blog figurait tout en haut de cette page, intitulée "un site pour un mai soixante-huit de droite". Je suis bien sûr très honoré de figurer en haut de la page, parce que j'aime bien être en premier. Tous mes lecteurs le savent, je n'ai aucun défaut si ce n'est un orgueil démesuré que je tâche de camoufler derrière une modestie savamment entretenue. De plus, je vois que je suis classé sous la rubrique anar de droite ce que l'on nomme habituellement aristocratisme libertaire, terme que je préfère car plus flatteur.

Jusque là, rien à dire sinon à remercier pour ce énième lien qui me fait bondir sur Technorati. Oui, je consulte régulièrement mon classement sur Technorati ! Et alors ? Quand on est un obscur, un sans-grade, un vermisseau comme moi, on a les plaisirs médiocres que l'on peut, c'est tout. Alors cessez de vous moquer de moi. Ayez un peu de compassion. Mon niveau d'autorité est de 20 et je suis au 415 686ème rang des blogs. Alors, bande de jaloux, ça vous rend tout chose hein ?!

En revanche, je ne suis pas pour un mai 68 de droite. Je trouve l'expression creuse et dénuée de sens. Mai 68, au risque de passer pour un rouge, fut une bonne chose en ce sens que cela mit fin à l'autoritarisme. Dans les faits, bien qu'agacés par le bordel que ce joyeux mois de mai mit dans les rues, beaucoup de gens soutinrent ce vent de liberté qui soufflait. On a beau jeu de dire que cet événement a engendré des tas de conséquences pernicieuses et nuisibles, je m'en fous, je pense que j'aurais été sur les barricades bien que n'étant pas de gauche. Ou alors plus sérieusement, j'aurais trainé dans les cafés en observant de loin les événements. D'ailleurs par la suite, le Général s'est pris une branlée au référendum de 1969 ce qui prouve qu'il y avait eu un divorce entre lui et son électorat.

Je suis catholique et ce n'est pas pour autant que je veuille un cureton qui me surveille car je crois au libre arbitre. Je puis être conservateur et apprécier certaines traditions et pourtant je ne crois pas que c'était mieux avant. J'ai eu envie de faire Saint-Cyr bien que je ne sois pas militariste ni un fervent admirateur de la grande muette qui depuis bien longtemps n'a rien gagné. J'aime l'Internet, la voiture, la mixité dans les établissements scolaires, je trouve super qu'un jour on aille dans l'espace, etc. Je pense aux autres mais ce n'est pas pour autant que je veuille me sacrifier pour la collectivité ni m'y diluer.

En un mot comme en cent, mai 68 fut peut-être une excellente chose à moins que ce ne fut quelque chose d'inévitable. La France d'avant 1968 était celle où les citoyens de seconde zone comme moi auraient eu le droit d'aller au turbin en se taisant, ou de se faire tuer dans les conflits tandis que les élus se tenaient généralement à l'abri de tout. Le problème, ce sont les excès de mai 68. La droite déjà très bête à cette époque n'a pas su surfer sur cette vague libérale.

Sincèrement si on a apprécie Barbey d'Aurévilly, Péguy, Céline ou Muray, on ne peut pas être pour un mai 68 de droite ! La droite est le strict opposé de la gauche, c'est une autre face du socialisme, or je ne suis pas socialiste. Me classer anar de droite et me faire collaborer à un mai 68 de droite est une hérésie. La seule position qui vaille est d'observer tout cela et de se tenir à distance en ayant de l'humour. Tôt ou tard, toutes ces bêtises finiront pas se fracasser sur le mur du réel. Aucun élu n'a le pouvoir d'empêcher le printemps d'arriver. Je crois au progrès technique mais pas à celui de l'homme.

De toute manière, ce mai 68 de droite n'a pas lieu d'être. Quand on estime qu'un mouvement a pris tellement d'ampleur qu'il est allé trop loin, il suffit d'attendre. Tel un balancier, l'énergie qui le mue vient bientot à manquer et il redescendra.

Plutôt qu'attendre un hypothétique mai 68 de droite un peu stupide, soyez patient. Comme disait ce brave Lao Tseu :

"Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre"

6 Comments:

Blogger El Gringo said...

"Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre"

Si seulement ça pouvait être vrai...

1/4/08 1:47 AM  
Blogger tchernorevival said...

"La droite est le strict opposé de la gauche, c'est une autre face du socialisme"

Aaaarggghhhh... ne me refaites plus ça au petit déjeuner ! Dieu merci, droite ≠ 1/Lénine, ni à -(Marx). Enfin, ça ne devrait pas l'être. La droite devrait exister en soi comme force conservatrice, i.e. reposant sur la tradition et la culture occidentale, donc sur un socle, non pas inverse, mais radicalement différent du marxisme-lénifiantisme. Qu'elle ait disparu de l'échiquier politique est un autre problème, mais le concept existe néanmoins toujours et il me semble que nous sommes un certain nombre à nous en rappeler et à l'invoquer en lui sacrifiant régulièrement des petits enfants.

1/4/08 7:42 AM  
Blogger philippe psy said...

@gringeot : c'est vrai je t'assure.

@tcherno : oui si vous voulez progressistes contre conervateurs. les uns et les autres sont aussi barbants. je ne renie pas ce que j'ai écrit. la droite est la face opposée de la gauche.

1/4/08 3:12 PM  
Blogger Sylvain Jutteau said...

Cher monsieur,

Alors là, voilà un message qui me surprend !

Vous écrivez

"Je crois au progrès scientifique"

MAIS vous écrivez aussi

"Les progressistes me barbent".



Peut-être serait-ce une influence de la fréquentation de Lao Tseu, qui utilise la contradiction logique pour s'élever au-dessus du raisonnement déductif...?

1/4/08 6:15 PM  
Blogger philippe psy said...

Cher monsieur,

Vous m'avez parfaitement compris.

2/4/08 1:05 AM  
Blogger Sous les pavés la plage said...

Le principe de la page de sites pour un mai 68 de droite est de résumer un site en deux ou trois mots, c'est forcément réducteur. J'espère ne pas vous avoir offensé en vous mettant en lien sur celle ci, même si nos définitions de la droite ou de mai 68 ne sont pas identiques.
Cela m'a en tout cas donné l'occasion de lire vos intéressantes réflexions sur le sujet.
Merci en tout cas pour vos articles, que je lis toujours avec plaisir

2/4/08 9:03 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home