09 août, 2008

Je l'ai !

Transports Le Gringeot !

Ce matin, Le Gringeot débarque au volant d'un vieil Iveco Daily racheté à France-Télécom. C'est une poubelle roulante dont la couleur est passée et la carrosserie constellée de gnons et de tâches de rouille. On se demande ce qu'il faut faire pour transformer un véhicule en une pareille épave ?

Ils descend de son épave, son éternel chapeau vissé sur son crâne lustré. En le voyant comme cela, il a tout du rempailleur de chaise. Ils ont beau être "l'âme de l'Europe" comme le proclame Courrier International, n'empêche que par chez moi, le romano qui descend de sa camionnette pourrie n'est pas bien vu. Que voulez-vous, les bourgeois sont enclins aux préjugés que les journaleux de gauche n'ont pas.

Je rassure mes voisins avant qu'ils ne se terrent chez eux et appellent la police et tout rentre dans l'ordre. Une heure après, nous roulons en direction d'Argentan dans l'Orne, un département trop méconnu. Le trajet d'aller se passe bien. Il faut dire que Le Gringeot connait bien la route puisque voici quinze jours, il est allé en Normandie en empruntant le même trajet avec son club de possesseurs de Harley-Davidson, les Black Dogs ou un truc de ce genre (je n'invente rien).

Il me montre même le Bar des amis à Chandei où ils se sont arrêtés, lui et sa bande de motards. C'est un établissement propret mais sans âme, le genre de truc où on s'arrête quand on n'a pas le temps. Mais bon, Le Gringeot ne semble pas tarir d'éloges sur l'endroit. Il parait qu'il y avait un buffet de hors d'œuvre à volonté avec des carottes râpées, des œufs durs et même du pâté industriel en veux-tu en voilà ! Le bougre en salive encore. Deux kilomètres après, dans un autre bled, il me montre un petit restau chinois où lui et son club de harleyistes, se sont arrêtés pour diner au retour. Et là, il me parle des nems qu'il a mangés !

Je me dis que ça vaut vraiment le coup de s'offrir une Harley à 15 000€ pour faire des sorties aussi merdiques avec les potes des Blacks Dogs. Mais bon, chacun son truc. Peut-être qu'après avoir payé la moto et les accessoires, vous savez tous ces trucs à franges que les possesseurs de Harley affectionnent, il ne leur reste plus assez de blé pour se taper des restaus corrects. Parce que sur la route, on a vu de charmantes petites auberges, super mignonnes et avenantes. Mais non, ces boeufs de motards s'arrêtent dans les bouges sans charme pour VRP pressés. Mais peut-être que dans les établissement corrects, ils n'ont pas envie d'avoir une bande déjantés avec des perfectos marqué Black Dogs dans le dos, dès fois que ça fasse tant rire les clients qu'ils en oublient de manger !

Puisque c'est ça, plutôt que lui payer un bon restau, Le Gringeot n'aura le droit qu'à un Mc-Do, celui de Verneuil-sur-Avre, situé sur le parking d'Intermarché. Ce qui est bien, c'est que nous garons la camionnette comme des porcs. Comme Le Gringeot avec son air mauvais, son galure sur le crâne, a une tête à manger du hérisson et que je suis sale comme un peigne et pas rasé, les gens ne disent rien. Je me dis qu'on doit nous prendre pour ce que nous ne sommes pas.

C'est toujours pareil, si vous voulez être respecté dans la vie, il faut être craint. Si on s'était garé comme ça avec une camionnette de location de chez ADA, sur qu'un cul terreux du cru nous aurait engueulé. Et il n'aurait pas eu tort ! Mais là, que dalle, on n'ose même pas nous regarder. D'ailleurs même sur la route, malgré l'état lamentable de la camionnette, même un contrôle de flics nous laisse passer sans problème. Peut-être ont-ils eu peur que nos potes sortent des caravanes pour nous aider ? La solidarité restera toujours la meilleure arme contre la violence étatique.

Chez Mc-Do, nous prenons deux menus alors, on a le droit à deux superbes verres Mc-Donald's. Le Gringeot prendra les deux et les planquera discrètement dans la contre-porte de sa poubelle en imaginant que je n'y penserai plus. J'aurais pu réclamer le mien mais bon, je lui offre de bon coeur. Après tout, c'est sa camionnette, son essence et c'est lui conduit. Quand je vois ce que me demandaient les loueurs du genre Avis ou Hertz, je me dis que je m'en sors bien avec un repas chez Mc-Do et un verre.

Arrivé chez le vendeur de la Microcar RJ49, je sens que le Gringeot est jaloux. C'est vrai qu'elle a de la gueule dans sa belle robe sable, campée sur quatre mini-roues de remorque Erka, prête à bondir. Une fois le mec salué, je m'assieds au volant après m'être contorsionné pour entrer, parce que dedans c'est vraimetn tout petit.

Un coup de démarreur et le SACHS SC 50 part au quart de tour. Convertisseur en avant, un coup d'accélérateur et la RJ49 démarre en cahotant. Je ne fais que quelques dizaines de mètres mais je me rends compte que la bête ne demande que cela. A vue de nez, elle doit bien taper le trente kilomètres à l'heure ! Par contre, il y a la courroie à changer, ça doit lui faire perdre des tours à la bête !

Le Gringeot fait peut-être des sorties merdiques avec ses copains des Chiens noirs, pardon des Black Dogs, mais en tout cas, et je l'ai toujours dit, c'est le mec fiable. Alors il a tout prévu dans sa camionnette : sangles, planches pour charger le véhicule, etc. En un tour de main, aidé par la force herculéenne du Gringeot, on fait monter la voiturette dans la camionnette et on repart. Trajet en sens inverse, donc rien à rajouter, si ce n'est que le Gringeot me reparle encore de ses restaus pourris quand on repasse devant. Manifestement, il n'en revient pas du buffet de hors d'œuvres à volonté du Bar des Amis ! Faudra que je pense à lui offrir un grand plat de carottes râpées et des œufs durs pour le remercier. Et même peut-être une grosse tranche de terrine industrielle i c'est pas trop coûteux.

Arrivé à la maison, Le Gringeot prend les affaires en main. Et c'est en professionnel averti qu'il me décharge ma Microcar RJ49. Chez moi, attendent, outre mon épouse, Olive, mon copain riche qui roule en Touareg et vient de se faire lourder de son job, son petit frère Domi et GCM l'échassier neurasthénique qui roule aussi dans une voiture en plastique. Si Olive et GCM font bon accueil à ma petite merveille, tel n'est pas le cas de Domi qui me demande pourquoi j'ai acheté un truc pareil.

J'ai beau lui dire que c'est une lubie et donc un acte irrationnel, ce robot formé dans une sup' de co' de province ne comprend pas. Je lui dit alors qu'un jour j'ai imaginé que ma vie serait moins belle et plus terne si je ne possédais pas une voiturette et que j'en ai donc cherché une. Il me regarde dubitatif, parce que, même si c'est un gentil garçon, ça reste tout de même un gars sans fantaisie. Pour lui, y'a les trucs utiles et les trucs pas utiles.

Sitôt déchargée, Olive se jette sur ma voiture. Je lui explique le fonctionnement et les voici partis avec GCM sur la route. Après, ce sera le tour du Gringeot d'essayer le véhicule en compagnie d'Olivier. Je les voir revenir à fond et c'est vraiment très amusant de voir la tête de tueur du Gringeot dont la puissante stature est coincée dans la voiturette. En les voyant revenir, on a l'impression de voir deux flics en civil dans une voiture banalisée acquise par l'état français après la future banqueroute.

Tout le monde s'amuse sauf moi, parce que je suis légaliste et que je ne roule pas dans un véhicule non assuré. Et ce d'autant plus qu'en cas de carton, ce n'est pas avec mon jouet que je vais pouvoir prendre la fuite !

Il faut toujours mesurer les risques que l'on prend.

5 Comments:

Blogger El Gringo said...

Black dogs forever!
Et puis le bar des amis, c'est à Chandai, pas Chandei...pff

13/8/08 8:11 AM  
Blogger monoi said...

Tout ca c'est bien joli, mais il faut des photos de la bete pour que puisse se rendre compte de votre chance!!

13/8/08 10:46 AM  
Blogger J said...

Félicitations !

Y aura-t-il personnalisation de la bête à l'aide, par exemple, de stickers destinés à améliorer les performances par un effet proche de l'imposition des mains, ou bien la RJ49 conservera-t-elle son apparence limpide d'origine ?

13/8/08 2:56 PM  
Blogger philippe psy said...

Des photos bien sur qu'il y en aura . Sur la carrosserie je vais mettre "urgences psy" avec mon téléphone !

Les autocollants y sont déjà puisque cette une version "S" plus richement équipée que la version de base !

15/8/08 4:56 AM  
Blogger Marino said...

Pour faire plus vrai "Urgences Psy" ajoutez un gyrophare bleu et si vous vous faîtes escorter par des motards de la Gendarmerie, n'oubliez pas de les prévenir que vous ne pouvez dépasser les 30 kms/heure, même pied au plancher !!!

30/8/08 9:47 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home