03 novembre, 2008

Non, je ne hais pas ce type !

Ha hahahahahahaha ... pfff

Voici dix ans, mon épouse a adoré le film "L.A. Confidential". C'est vrai que réussir à adapter un livre de James Ellroy était une gageure et que Curtis Hanson s'en est magistralement sorti. Le Los Angeles des années cinquante est fidèlement reconstitué et la trame complexe du roman est fidèlement restitué.

Bref, il y aurait eu des tas de choses à dire sur cet excellent film, mais mon épouse n'a retenu que Russel Crowe, lequel interprète le rôle de l'inspecteur Bud White. Dans le film, cet inspecteur est un typé borné et stupide, plus enclin à faire jouer ses muscles que son cerveau. Instrumentalisé par sa hiérarchie, il passe d'ailleurs la majeure partie du film en maillot de corps à tabasser des voyous.

Bref, il est grotesque et je n'avais pas manqué de l'expliquer à mon épouse. D'ailleurs, en observant ce film, je lui ai aussi expliqué que l'acteur ne devait pas dépasser le mètre soixante dix. Il s'en était donc suivi un énorme complexe qui l'avait sans doute amené à pratiquer le culturisme, activité de complexés, pour enfin rêver d'être acteur, métier de pauvre type qui a envie qu'on l'aime un peu, après avoir été le souffre douleur dans la cour de récréation.

Si j'avais voulu pousser le profilage plus loin, j'aurais pu expliquer à mon épouse que l'acteur qu'elle trouvait bien, devait en plus avoir un tout petit sexe et sans doute des perversions sales et inavouables. Cela ne m'étonnerait pas qu'en cas de perquisition, on ait pu trouver chez lui une combinaison en latex noire et une boule rouge !

Tous les psys savent cela et j'ai été heureux de faire bénéficier mon épouse de mes connaissances de haut niveau en psychopathologie. Ainsi, je me disais que la prochaine fois qu'elle verrait un acteur balèze à l'écran, elle se souviendrait de mon enseignement et qu'elle en déduirait qu'il devait être tout petit et très complexé.

Pensez-vous ! Elle n'a pas tenu compte de mes enseignements. Tant et si bien que la semaine passée, il y avait un film assez ridicule dont le titre est : Gladiateurs. Et ça n'a pas raté, mon épouse l'a regardé pour la troisième fois au moins. Et ensuite, j'ai eu le droit au panégyrique de ce même Russel Crowe, acteur médiocre qui se montre en jupette durant tout le film et continue encore à se battre avec tous les hommes qu'il rencontre.

Encore une fois, toujours prêt à rendre service, j'ai en premier lieu souligné les graves erreurs historiques dont ce mauvais film se fait le propagateur. J'ai bien sûr insisté sur le fait qu'il fallait vraiment être un pas-grand-chose pour tourner dans un œuvre qui ne respecte pas le grand Marc-Aurèle, quitte à mettre n'importe quoi dans la tête des enfants.

Vint ensuite le décryptage du film et je tentai d'expliquer que ce qu'elle avait pris pour un peplum émouvant, n'était en fait qu'un porno gay subtilement déguisé pour déjouer les lois de protection de la jeunesse ! Mon épouse a trouvé que j'en faisais trop et que j'étais sans doute jaloux de Russel Crowe, ce que j'ai bien sûr nié ! Mais vous connaissez les femmes : toujours dans l'affectif et jamais dans la raison.

J'ai donc expliqué à mon épouse, que déjà il m'était impossible d'être jaloux d'un néo-zélandais, proche cousin de l'australien, qui je le rappelle tue des koalas en toute impunité. Quand on ose tuer un petit animal aussi mignon qu'un koala, moi je dis qu'on a des gènes de tueur en série. Et puis, le proverbe est juste : qui n'aime pas les bêtes, n'aime pas les gens ! D'ailleurs, dans les deux films que je cite, Russel Crowe ne cesse de frapper et de tuer des gens. Alors si ça ce n'est pas une preuve ?!

Enfin, j'ai rappelé à mon épouse que du haut de ma taille altière, je ne me voyais pas jalouser ce ridicule petit bonhomme bodybuildé qui de plus, met sa santé en péril en avalant des stéroides anabolisants, comme moi je bois du champagne. Je lui ai d'ailleurs dit, qu'à force de se doper pour avoir des muscles, ce pauvre garçon finirait avec un cancer des testicules comme Lance Amstrong.

Et puis, même si je ne suis pas un grand admirateur de la psychanalyse, force est de constater que symboliquement, voir ce type se battre perpétuellement soit en marcel à trous-trous dans L.A. Confidential, ou bien en jupette et petit haut de cuir dans Gladiateurs, a une portée hautement symbolique. J'en ai d'ailleurs parlé à des confrères TRES compétents qui m'ont affirmé que sans nul doute ce type avait des fantasmes homosexuels inassouvis. Et donc ? Après tout, j'ai bien un Imac ?! Il faut savoir s'assumer Russel !

Et pour ma part, je trouve assez triste qu'à notre époque de libération des mœurs, il en soit encore à jouer les honteuses et à frapper des hommes simplement parce qu'il ne s'accepte pas. Après tout, il a suffisamment de moyens pour s'acheter un bel appartement dans le quartier de Castro à San Francisco, le haut lieu gay, et pour vivre sa sexualité librement. En plus, comme je l'expliquais à mon épouse, cela le libérerait de ses problèmes d'alcoolisme, j'en suis persuadé !


Mais bon qu'attendre de mon épouse hein ? La pauvre est avocate, aussi dois je supposer que comme tous les avocats, elle a forcément une tendresse pour les laissés pour compte. Et bien entendu, il nous arrive parfois de nous heurter, notamment lorsque je prends le risque de me montrer sous les dehors de l'expert froid et technique que je puis être parfois.

Laurence, elle-même, m'a avoué adorer cet acteur et posséder le DVD de Gladiateurs. Je ne lui en veux pas non plus la pauvrette ! Elle est artiste avant tout et je ne peux exiger de cette âme ultra sensible qu'elle regarde un film avec le même esprit froid et méthodique que moi. Je gage qu'après avoir lu mon article, elle comprendra combien elle a pu se tromper. Si vous voulez mon avis d'expert, Laurence est tellement maternelle, qu'elle a su distinguer chez ce faux dur, le petit enfant en souffrance !

Bon, voilà à peu près tout ce que l'on pouvait dire concernant cet acteur. Que ceux qui y voient de la mauvaise foi, ou pire de la jalousie de ma part, sachent qu'ils ont tort. J'ai écrit ce soir en expert, en me gardant bien de me laisser aller à mes sentiments personnels !

Je préfère préciser certaines choses pour qu'on n'imagine surtout pas que je puisse être jaloux !

29 Comments:

Blogger Laurence said...

Pfffff qu'il est craquant !! je suis effectivement si maternelle que je lui donnerais bien le sein ;)

3/11/08 2:56 AM  
Blogger philippe psy said...

Voilà oui, je comprends ... Ce pauvre gars ne peut inspirer qu'un sentiment maternel parce que tu vois en lui, l'enfant battu dans la cour de récréation.

Mais à défaut de Russel Crowe, je connais le Gringeot qui est aussi balèze et je peux être te négocier un truc si tu veux vraiment donner le sein !

Je lui en parle demain !

3/11/08 2:58 AM  
Blogger Laurence said...

oui mais le Gringeot, il ne met pas de jupettes et il ne tue pas tous les méchants !

3/11/08 2:59 AM  
Blogger philippe psy said...

Ben il a déjà des pantalons en cuir alors peut etre qu'il a des jupettes...

En tout cas, moi je trouve étrange qu'il ne veuille pas qu'on vienne chez lui...

Et puis vendredi dernier, tu l'aurais vu gober les tomates cerises ... C'était étrange de le voir avec ces petites boules rouges dans la bouche...

3/11/08 3:02 AM  
Blogger Laurence said...

A-t-il ensuite demandé à quelqu'un de le ligoter ?

3/11/08 3:05 AM  
Blogger philippe psy said...

Ben, il me regardait d'une drôle de façon ... Mais bon, je n'ai pas cherché à savoir. Je me suis levé et suis parti ailleurs. Je l'ai laissé jouer avec ses tomates cerises.

3/11/08 3:18 AM  
Blogger Laurence said...

Peut-être tentait il de s'étouffer ? il parait que l'étouffement ou la strangulation pourraient augmenter l'excitation sexuelle provoquant une érection et aboutissant à un orgasme ;)

3/11/08 3:29 AM  
Blogger philippe psy said...

Ben tu lui demanderas quand tu lui donneras le sein !

Peut-être que tu as raison ... Enfin, bon c'est pas parce qu'il a un pantalon en cuir qu'il faut dire des bêtises.

3/11/08 3:42 AM  
Blogger Laurence said...

Je crois que mon sein, il s'en fiche : c'est toi qu'il regardait en mangeant les tomates cerises !

3/11/08 3:46 AM  
Blogger LOmiG said...

excellent !
merci pour la rigolade du lundi matin !!!

Le premier commentaire de Laurence m'a bien fait marrer aussi.

3/11/08 7:24 AM  
Blogger philippe psy said...

@Laurence : en tout cas si tu as raison, Le Gringeot et toi, avez un point commun, vous aimez les combats de gladiateurs !
@Lomig : est-ce que les études pointues de psychopathologie, vous font toujours rire ainsi ??? Je m'interroge sur votre santé mentale !! Cet article est très sérieux !

3/11/08 9:35 AM  
Blogger colomba said...

quelle erreur grossière d'avoir choisi cette photo maginfique pour tenter d'illustrer un propos aussi peu convaincant.... Il n'en paraît qu'encore plus beau.!!!

PS : merci Laurence de ton soutien... C'est vrai qu'il est craquant .. ça te dit qu'on aille voir son dernier film, "en filles"???

3/11/08 1:56 PM  
Blogger philippe psy said...

Un détail : il parait que le photographe avait fait monter l'acteur sur un tabouret avant de prendre la photo en contreplongée pour le faire paraitre plus grand. Ensuite, une journée de retouche sous photoshop et le miracle s'accomplit !

3/11/08 2:01 PM  
Blogger Laurence said...

@Colomba : ah oui un ciné pour voir notre Russel, génial !
Peut-être pourrons nous aussi échanger des posters ? ou des vignettes Panini de l'album Gladiators ? j'en ai pas mal en double (voire en triple mais je les ai collées sur mon frigo et mes meubles de salle de bain)

@Phil : pfff tu confonds !! le tabouret, c'était pour Sarko !!

3/11/08 2:27 PM  
Blogger Anna said...

C'est une belle bête, c'est certain. Et je comprends la jalousie de Philippe.

Toutefois, je trouve qu'il manque singulièrement de classe. On peut aimer le genre brutal mais qui sache être présentable.

Moi, je préfère le genre Matt Dillon même s'il ne fait plus rien.

En tout cas, moi qui n'étais plus venue depuis longtemps, je trouve super la tournure que prend votre blog.

C'est sympa de venir parler de nos acteurs préférés entre copines. On se croirait sur "Jeunes et jolies"

3/11/08 4:56 PM  
Blogger Laurence said...

Ah non j'aime pas du tout Matt Dillon : il a pas joué dans Gladiator ;)

3/11/08 7:22 PM  
Blogger colomba said...

Laurence : on se programme le dernier film de Russell la prochaine fois que tu viens à Paris, OK ?? POur les échanges de vignettes ou posters, faut voir, mais j'ai du mal à m'en défaire.
Pour le tabouret, tu as entièrement raison : du haut de son mètre 80, il n'a pas besoin de ça.
Anna : tous les goûts sont dans la nature, mais préférer Matt Dillon (avec son air lisse, limite faux jeton), à Russell Crowe, qui lui a l'air d'un homme, extrêmement "présentable" de surcroit, j'ai du mal à comprendre. Et puis côté carrière, ça n'a rien à voir : les deux ne boxent décidement pas dans la même catégorie (dans tous les sens du terme)..

3/11/08 7:54 PM  
Blogger El Gringo said...

Alors, le sein de Laurence pour Russel, le sein d'Anna pour Matt... et pour moi une tomate cerise? C'est trop injuste!

3/11/08 8:44 PM  
Blogger philippe psy said...

C'est vrai que c'est injuste. Moi au moins j'ai le sein de Colomba ... et son caractère aussi.

Parfois crois moi, les tomates cerises ça a du bon !

Concernant Laurence, je peux t'arranger le coup. Je lui dirai que tu es Muscle Krau, un vague cousin de l'autre trou du cul.

4/11/08 12:57 AM  
Blogger Laurence said...

pffff tu as trop regardé "L'Incroyable Hulk" ou "Les Maitres de l'Univers" mon cher Philippe ;)

On ne me la fait pas à moi, je ne vais pas me laisser berner et tu ne parviendras à me faire oublier si facilement Russell Crowe !

4/11/08 1:08 AM  
Blogger Larry said...

tu as un problème

grave

taille? poids? auto? pénis?

arrivé trop tard dans un monde trop vieux?

chrysalide au costard d'acier?

une solution serait de partir chasser l'hippopotame à la lance

á défaut vois un psy

4/11/08 1:07 PM  
Blogger philippe psy said...

Laurence, comment sais-tu que El Gringo se produit peint en vert en boîte de nuit sous les traits de Mulk le sosie de Hulk ???

5/11/08 1:44 AM  
Blogger Laurence said...

Ben je lui avais juste suggéré de se peindre en vert pour qu'il me fasse Fantomas ! je ne pensais pas qu'il en ferait une variante de Hulk ;)

5/11/08 1:48 AM  
Blogger philippe psy said...

Oui et il parait qu'il avait un concurrent dénommé Zulk. Or nous sommes sans nouvelles de ce Zulk ...

Mulk aurait il occis Zulk ??

5/11/08 2:45 AM  
Blogger colomba said...

Laurence, tu t'embrouilles dans tes classiques.... "Fantomas" n'est pas vert, mais BLEU !!!!
Bon, trêve de plaisanteries, mais on s'égare, et on s'éloigne du (beau)sujet de départ : alors, à quand ce ciné ???

5/11/08 7:52 PM  
Blogger philippe psy said...

Laurence, c'est n'importe quoi ?! Et puis Le Gringeot dans une DS qui vole ce serait ridicule non ? Mais en vert en train de péter la gueule à des mecs, il est plus crédible.

5/11/08 10:08 PM  
Blogger GCM said...

Faut vraiment organiser un premier vendredi du mois costumé...

6/11/08 12:54 PM  
Blogger Laurence said...

Nan nan Colomba : Fantomas est vert, oui enfin gris vert mais vert quand même ! vous pouvez vérifier ici .

Pour ce qui est d'aller au cinéma, je risque ma vie en en parlant ici donc il serait mieux que nous nous contactions par email, ou par pigeons voyageurs.

7/11/08 7:52 PM  
Blogger grigny69520 said...

Ahahaha... Effectivement cet article est comique!
Que diriez vous si vous étiez une femme et que votre homme déjeunait chaque matin devant les clips musicaux, de chaine TV que je ne prendrais même pas la peine de citer, où une seconde sur deux les femmes sont a moitié nue et ont une attitude provoquante...?
J'ai d'abord eu du mal a croire que l'homme qui avoue etre un matteur de petite culotte dans le RER ai pu écrire cet article avant de rire ^^

Amicalement

Une jeune étudiante

P.S : Pourriez vous faire un post a l'occasion sur le besoin de l'homme a perpétuer son espèce ?
L'existance de lécologie et du porno me dépasse !

22/5/10 12:11 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home