03 septembre, 2010

Retour au boulot !

Tenue pour pratiquer l'éveil cosmique !


Paf, le mercredi 1er septembre, le réveil sonne parce qu'il est l'heure pour moi de retourner à la mine. Allez hop, après un mois de glande tout juste entrecoupé de travaux divers, il est temps de rouvrir la boutique.

Comme je voulais commencer en douceur, je n'ai pris que des anciens. Je collerai les nouveaux la semaine prochaine parce qu'on ne sait jamais si parmi les demandes de rendez-vous ne se tient pas en embuscade quelque emmerdeur patenté ! Alors, que des anciens pour le premier jour et si possible les plus sympa, ceux qu'on appelle par leur prénom et avec qui on rigole bien.

Donc tout s'est bien passé et me voici prêt à assumer une année pleine de succès thérapeutiques qui me vaudront peut-être des ex-votos dans toutes les églises de France.

Je me dis que si j'avais ouvert une secte au lieu d'être un tâcheron de psy honnête et travailleur, la reprise aurait été différente ! Je me serai pointé au château (les sectes sont toujours dans des châteaux) en faisant crisser les pneus de ma Ferrari 612 sur le gravier de la longue allée. Le retoru aux affaires après un mois de retraite spirituelle à Saint-Tropez.

Mes petites adeptes seraient sorties toutes frétillantes du château vêtues de toges blanches courtes (dans les vieux nanars érotiques des années 70, elles s'habillent comme ça) comme autant de petites dryades adorables virevoltant autour de leur maître bienaimé.

Je les aurais toutes pressées contre mon cœur, enfin les plus belles, maniant avec justesse le compliment comme la réprimande : toujours aussi jolie toi par contre toi dis moi, t'aurais pas pris un peu du cul durant ma retraite spirituelle ? J'aurais ensuite dit à la plus jolie : toi tu me rejoins pour une séance d'éveil cosmique avec distribution de ma semence sacrée dans mon bureau dans une heure.

J'aurais jeté un œil négligent aux adeptes mâles travaillant durement à l'entretien du château et sur lequel Le Gringeot veillerait avec sévérité. Parce que quand on tient une secte, il faut tenir les mâles à l'écart de manière à ne jamais être concurrencé. Le Gringeot je l'aurais récupéré à sa sortie de prison. Légionnaire en rupture de ban, il se serait essayé aux braquages puis aux proxénétisme avant de se faire prendre bêtement pour une peccadille, une bête histoire de trafic d'organes entre l'est et la France.

Puis entrant dans mon bureau, agencé en meubles de Claude Dalle pour Roméo comme les princes arabes dans les SAS, j'aurais appelé ma fidèle comptable Laurence pour vérifier les chiffres. Parce que c'est pas le tout de faire des retraites spirituelles à Saint-Tropez, il faut que le blé tombe quand même. Laurence ouvrant les livres de comptes m'aurait dit que tout allait bien tout en me signalant un peu de coulage et en m'expliquant qu'elle a repéré l'escroc. Je lui aurais dit d'en parler au Gringeot pour qu'il le corrige et lui apprendre que voler Philippe c'est mal. On aurait regardé un peu si les loyers étaient bien rentrés, appartements, murs de boutique, chantage et extorsion de fond.

Ensuite, une petite demie-heure avec l'avocat qui m'aurait expliqué que mes problèmes avec la MILIVUDES sont en cours d'apaisement depuis que monsieur le ministre a reçu un CD qui le montrait nu entouré de jeunes éphèbes. Je raccrocherais en lui disant que ses honoraires lui seraient versés ce soir en espèces comme convenu et j'aurais pu enfin m'accorder quelques moments de plénitude.

Et l'heure de la séance d'éveil spirituel avec ma petite adepte serait arrivée !

18 Comments:

Blogger El Gringo said...

Et bien sûr, tu m'appellerais Pierre et ton château serait à Roissy?

"C’est le valet qui a les clefs, qui vous attachera et vous détachera, vous fouettera quand vous serez punie et quand on n’aura pas de temps pour vous.
J’ai été dans l’aile rouge l’année dernière, dit Jeanne, Pierre y était déjà. Il venait souvent la nuit ; les valets ont les clefs et dans les chambres qui font partie de leur section, ils ont le droit de se servir de nous."

4/9/10 12:39 AM  
Blogger philippe psy said...

C'est quoi cet extrait ? Un de tes bouquins de cul que tu as exhumé de sous ton lit petit coquin ? Un avec les pages collées par tes émois nocturnes ????

4/9/10 12:47 AM  
Blogger Laurence said...

et merde, le Gringeot a encore tapé dans la caisse pour s'acheter des bouquins Arlequin !!!

4/9/10 1:00 AM  
Blogger El Gringo said...

"O allait demander comment était ce Pierre.
Elle n’en eut pas le temps. Au détour du couloir, on la fit s’arrêter devant une porte que rien ne distinguait des autres : sur une banquette entre cette porte et la porte suivante elle aperçut une sorte de paysan
rougeaud, trapu, la tête presque rasée, avec de petits yeux noirs enfoncés et des bourrelets de chair à la nuque. I1 était vêtu comme un valet d’opérette : une chemise à jabot de dentelle sortait de son gilet noir que recouvrait un spencer rouge. Il avait des culottes noires, des bas blancs et des escarpins vernis. Lui aussi portait à la ceinture un fouet à lanière de cuir. Ses mains étaient couvertes de poils roux. Il sortit un passe de sa poche de gilet, ouvrit la porte et fit entrer les trois femmes, disant : « Je referme, vous sonnerez quand vous aurez fini. »"

4/9/10 1:01 AM  
Blogger philippe psy said...

il a ressorti Histoire d'O :)))

tiens tu es là Laurence ?? Tu es chez toi ou ailleurs ;) ?

4/9/10 1:24 AM  
Blogger Laurence said...

oui oui je suis là, je ré-apprends à lire ! pfff t'as pas mis beaucoup d'images !!

4/9/10 1:37 AM  
Blogger Orage said...

On voit très bien de quelle secte vous parlez! C'est celle que vous chérissez particulièrement. Mais raté! Le gourou a organisé son congrès annuel dans un pays de m..., euh je veux dire un pays fraîchement européen.

4/9/10 4:18 AM  
Blogger El Gringo said...

@Laurence:

Les images sont au début... (et puis c'est écrit gros ;-) mais promets moi de rester sage!

4/9/10 11:19 AM  
Blogger Laurence said...

Gringeot, t'as mis la pix en fond d'écran sur ton bureau ??

6/9/10 12:30 AM  
Blogger philippe psy said...

Tiens Laurence est de retour ! Et le Gringeot qui lui donne des lectures. Pfff, elle connait ça par cœur, faut toujours se méfier de l'eau qui dort ou de "Lau qui dort" comme aurait dit Lacan !

6/9/10 2:18 AM  
Blogger Laurence said...

ben oui faut se méfier de Lau qui dort ! même que le Gringeot va intituler son prochain livre "Histoire d'Lau"

6/9/10 11:20 AM  
Blogger V. said...

c'est vrai que faut pas être lacanien pour appeler son enfant Laurence...
Enfin... On ne choisit pas sa famille ..

6/9/10 1:21 PM  
Blogger philippe psy said...

@v. : il est strictement défendu de vous en prendre à Laurence.

6/9/10 11:46 PM  
Blogger Laurence said...

Faites attention à ce que vous dites ,V. ou on lâche le Gringeot !

7/9/10 9:42 AM  
Blogger V. said...

Je ne m'en prenais pas à Laurence !
Je parlais du prénom !!

Laurence n'est pour rien dans son prénom. Tout comme je n'y suis pour rien dans le mien !
Et nous ne sommes pas notre prénom.

(et foutez la paix au Gringeot qui a déjà bien assez à faire avec sa moto, Pauline Reage et bricoler son donjon)
^^

7/9/10 10:46 AM  
Blogger philippe psy said...

@v. : c'est que je ne comprends pas votre question. Il me semblait avoir répondu en partie. Reposez là en étant plus claire et mettes vous à ma porter . Merci.

7/9/10 12:39 PM  
Blogger V. said...

En bref, s'il est mignon de lui offrir des fleurs, il faudra aussi se souvenir qu'elle peut avoir envie d'une bonne saillie parce que de cette rencontre dépend la survie de l'espèce.
----
la sexualité ne dépend pas que de la survie de l'espèce (chez l'humain).
D'ailleurs les mâles (humains) cherchent la plupart du temps à éviter d'avoir des relations sexuelles à cette fin.

Ma question portait sur la nature de ce qui motive la séduction et la fameuse "saillie" quand il n'est pas question de survie de l'espèce.
Mais peut être faut il lire votre "illustration" à l'aune du reptilien. Ou du limbique.
C'est que j'avais du mal à faire coexister le bouquet de fleurs et le primate...

(j'ai répondu sur ce fil, mais on n'est pas sur le bon... enfin, vous êtes chez vous... mais votre épouse a raison, vous devriez ranger vos bouquins qui trainent dans l'entrée !)

Bon après midi

7/9/10 4:47 PM  
Blogger Yann Leroux said...

Joli fantasme de rentrée :-)

9/9/10 9:06 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home