14 janvier, 2011

Je suis petit, obèse avec une voix criarde !


Je reçois maintenant plus d'une dizaine de patients venus du blogs, les plus malins ayant non seulement discernés mes hautes compétentes mais ayant en plus trouvé mes coordonnées. C'est ma manière de sélectionner en ne recevant que les plus malins d'entre vous.

Dernièrement une de mes charmantes patientes, lectrice de mon modeste blog, est venue en consultation. Comme elle connait comme vous tous le Gringeot, je lui ai fait la surprise. J'ai rajouté une heure à notre consultation et sans lui dire, j'ai fait venir le Gringeot qu'elle a pu voir en chair et en os. J'avais évidemment pris soin de lui faire boire un litre de bromure avant afin qu'aucun accident n'arrive. On n'est jamais trop prudent quand on a un Gringeot en présence d'une jolie femme !

Nous sommes donc allés boire un coup dans le rade en face du cabinet. Et nous parlions de l'image que nous pouvions avoir les uns des autres. Il se trouve que j'ai connu le Gringeot via ce blog et il a donc expliqué à ma patiente comment il m'avait imaginé.

Elle a donc embrayé et expliqué comment elle m'avait elle aussi imaginé d'après la lecture de mon blog. Et la voici partie en disant qu'elle songeait que j'avais sans doute la dégaine d'un de ces mecs qui font la pub pour les rasoirs dans le genre musculeux, grosse machoire ultra carrée comme les ricains nourris au boeuf aux hromone et tignasse noire et drue. Je suis donc ravi qu'au travers de mes propos on devine le mâle qui sommeille en moi.

Puis poursuivant, elle me regarde et me dit qu'elle a donc été surprise en me voyant parce qu'elle avait eu une fausse image de moi et que je ne ressemblais pas à ce qu'elle imaginait. Putain, j'ai évidemment immédiatement vu rouge puisqu'elle était carrément en train de me dire que je n'avais pas la gueule à faire de la pub pour les rasoirs ou la mousse à raser !

La pauvre réalisant qu'elle gaffait tente alors vainement de me rassurer en se perdant de plus en plus dans des explications alambiquées. Moi j'avais juste retenu que je n'avais pas la gueule du mannequin qu'elle imaginait. Je lui ai donc dit que je regrettais d'être une sorte de nain, obèse, chauve avec une voix criarde ! Je l'ai évidemment fait exprès et j'ai adoré quand elle m'a dit que je n'étais pas nain pour restaurer mon égo qu'elle avait mis à mal ! Putain me dire cela à moi, avec ma sensibilité de gonzesse de douze ans, c'est comme dire à une femme qu'elle n'est pas belle mais qu'elle a du charme !!!

Bon trêve de digressions, je ne suis pas nain, je ne ressemble ni à Michel Petrucianni (format compact) et encore moins à Alain Minc (modèle crevard à grosse tête) ! Et j'ai tout à fait le physique pour faire des pubs pour les rasoirs ou la mousse à raser. Et il se trouve que si je n'en fais pas, c'est que moi j'ai un vrai métier et je n'ai pas le temps de faire le con dans des pubs !

Et je suis châtain voilà ! J'ai mon pote Chico qui a une grosse tignasse brune et drue et je ne trouve pas ça terrible, je trouve ma couleur de cheveux plus belle, c'est moins commun.

8 Comments:

Blogger Bisounours said...

Dommage que je n'habite pas la capitale..... j'aurais pu vérifier sur pieds la couleur des chaveux.... et attaque une psychothérapie cognitive..... snif

14/1/11 9:04 PM  
Blogger Caroline said...

Juste un mot, vous m'accorderez bien juste un mot , celui de la fin pour moi : Il n'y a pas de sot métier tant qu'il y a une demande... En revanche il peut sembler sot de créer des métiers qui nécessitent d'appâter la demande surtout s'ils n'ont pas pour but de produire des biens matériels mais de produire du vent ou une croyance... Je trouve cela risqué mais au regard de l'engouement pour la religion c'est sans doute porteur de proposer des" croyances" aux veaux mais je ne suis pas entrepreneur et je suis une fille donc je ne connais rien à l'économie au marché à la consommation... Je me souviens de Schumpeter c'est déjà ça.

Les tignasses brunes et drues c'est très joli sur un homme sachant la porter.

14/1/11 9:16 PM  
Blogger El Gringo said...

Du bromure avant de venir. Le pire c'est que c'est un peu ça...
Mais cette conversation tripartite fut un réel plaisir. Merci à vous deux!

14/1/11 11:42 PM  
Blogger Laurence said...

Je serais de toi, j'installerais la sonnerie "René la Taupe" sur mon téléphone portable... ça en jette !

15/1/11 12:50 AM  
Blogger Lucie Trier said...

Merci à toi, Gringeot, ce fut réciproque :) Et merci à toi Philippe d'avoir permis la rencontre de deux grandes âmes, bien que je trouve ton article un brin objectif. Le bromure n'est intervenu qu'après et on n'a pu s'en tirer sans payer en pétant les verres avec nos contre ut.

15/1/11 3:58 PM  
Blogger LE JEUNE J said...

Caroline a dit :
"je suis une fille donc je ne connais rien à l'économie au marché à la consommation..."

La base de tous mes maux...

18/1/11 11:48 AM  
Blogger GCM said...

Gringeot, il a le physique pour faire la pub de la gay pride.

18/1/11 12:20 PM  
Blogger Amandine said...

Salut psy de mes rêves!

Je ne sais pas comment t'envoyer un message privé, alors comme la grosse nouille que je suis, je t'écris via les commentaires.

J'avais une question tout bête: est-ce-que quand vous les psys vous faites vos études, on vous apprend à rejeter les avances des femmes? du genre "vous n'etes pas mon genre! vous etes trop grande/grosse/petite/maigre" histoire de bien casser les délires ou non?

Parce-que j'ai envie de m'asseoir sur mon psy mais je n'ai pas envie qu'il me dise qu'il préfère les blondes à forte poitrine juste si c'est une tactique pour garder le client

2/2/11 5:19 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home