31 mars, 2014

Où l'on me flatte mais bon ...

Putain on dirait Sheila !

On vient de m'appeler de province ! Bon, ce n'est pas la première fois. J'ai des patients en province et d'autres carrément à l'étranger. La plupart du temps, compte-tenu de la distance, je consulte pas Skype. Et c'est coiffé d'un micro-casque ridicule, comme un tâcheron moyen salarié d'une boite de phoning, que je réponds.

D'autres fois, on vient de province pour me consulter. J'ai ainsi reçu des lyonnais, manceaux, poitevins, lillois et d'autres encore. En même temps qu'ils viennent me voir, ils peuvent bénéficier des distractions parisiennes. Peut-être certains en profitent-ils pour monter à la Tour Eiffel ou pour passer une soirée au Moulin Rouge !

C'est ainsi que tout à l'heure, on m'appelle pour une prise de rendez-vous. C'est une fidèle lectrice de ce blog qui vit en province. Je lui explique alors que l'on peut utiliser Skype. Et voici qu'elle me répond que c'est très bien mais qu'elle préférerait tout de même venir me voir en vrai en rajoutant que ce serait un peu comme aller à un concert plutôt que d'écouter le CD. Alors là, je suis flatté et c'est un bon moyen d'entrer en contact avec moi que de nourrir mon narcissisme bête.

Alors là, comme elle vit en province, je l'imagine se levant dès potron-minet, revêtant ses plus beaux atours, cette jolie robe qu'elle a achetée au marché,se brossant les cheveux sans abimer cette belle coupe destructurée que sa coiffeuse Cindy lui a faite la veille pour qu'elle ait l'air d'une parisienne. 

Puis, la voici à l'arrêt du car ou le beau Saviem multicolore, avec ses belles banquettes de moleskine, s'arrête enfin pour l'amener à la grande ville où elle prendra le TGV pour la première fois de sa vie. Dans sa poche, un appareil photo jetable qu'elle compte bien utiliser pour ramener des photos de Paris à ses amies. C'est la Monique qui va être verte de jalousie, elle qui la ramène toujours parce qu'elle vit avec René qui a une belle place aux chemins de fer ! Et tout cela pour me voir moi !!!(*)

Me voici donc perdu dans mes rêves stupides de gloire absolue quand la comparaison tombe telle un couperet : vous comprenez c'est un peu comme si j'allais voir Madonna ! Bon, je suppose que ce doit être une question de référence et donc d'âge qui l'ont poussée à choisir cette chanteuse ! Moi aussi j'ai connu l'époque où inconnue du grand public, elle se trémoussait derrière Patrick Hernandez sur Born to be alive, puis l'ère de la blonde provocatrice de Like a virgin avant qu'elle ne devienne une mémère (55 ans) odieuse se tapant des jeunes ! La vieille dame indigne aurait d'ailleurs déjà remplacé Brahim Zaibat par Timor Steffens un autre danseur âgé de 26 ans.

Bon voilà qu'on me compare à Madonna après qu'une autre patiente ait trouvé que je lui disais les mêmes choses que sa mère. Comme j'ai lu les auteurs stoïciens, je relativise. Je me dis que cela aurait pu être pire. 

On aurait pu me comparer à Cher (68 ans) ou à Tina Turner (74 ans) !

 Le car Saviem et ses banquettes de moleskine !

(*) Je prie cette nouvelle future patiente de bien vouloir me pardonner cette description outrée mais mon imagination malade et ma nostalgie m'emportent parfois très loin.

2 Comments:

Blogger V. said...

une patiente qui vous prend pour Madonna, l'autre pour sa mère...
Ouvrez un cabinet à Lourdes !

1/4/14 5:54 PM  
Blogger Adès Rahmani said...

Vous n'êtes pas parisien pour rien vous!! L'image de la petite provinciale dépassée et démodée cherchant être à la hauteur de la capitale est un peu désuète, mais en effet vous avez le droit d'être nostalgique! Apparement vous auriez préféré être comparé à..Sheila!:)

2/4/14 6:08 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home