20 mai, 2014

Pour une médecine libérale rapide !


Le plus chiant dans la médecine c'est quand on sait ce qu'on a parce qu'on est plus des bœufs comme aux siècles passés . Mais qu'il faut tout de même passer par un médecin pour se voir prescrire un médicament qu'on aurait pu aller acheter tout seul comme un grand s'il n'y avait eu ces lois imbéciles qui décident que l'on n'est pas assez grands pour s'auto-prescrire ce qui va bien.

La première objection que l'on pourra me faire, c'est que je ne sais peut-être pas ce que j'ai. Certes, j'ai juste mal au dos et ce pourrait être un cancer des os. Mais avec ma sagesse simpliste, si j'ai "sabots" et "crinière" comme indices, je pense d'abord à un cheval avant de songer à un zèbre.

On m'objectera aussi que ce serait super dangereux parce que les médicaments ne sont pas des bonbons ! Et donc ? Si je veux du doliprane, je l'achète seul sans le recours à un médecin et pourtant si je décide d'en avaler plusieurs boites, je risque d'aller très très mal, parce qu'une surdose de paracétamol est dangereuse. De toute manière, le pharmacien peut aussi conseiller sinon son rôle est ténu et réduit à jouer à la marchande et à rendre la monnaie. Et avouer que ce serait ballot de se taper un doctorat de pharmacie juste pour tenir une caisse.

Je répondrai aussi qu'en me baladant dans mon jardin en fleurs, si je me mettais à manger des trucs qui poussent et qui ont l'air joli, je pourrais aussi mourir. Or, je ne le fais pas ! Pourquoi ? Parce que je ne suis pas aussi demeuré que les pouvoirs publics semblent le penser. Ainsi, j'ai un bel if (taxus baccata) lequel n'est pas délivré sur ordonnance alors que son principe actif le placitaxel est pourtant prescrit en chimiothérapie avec tous les effets indésirables que l'on connait. Je vous assure que je n'ai jamais pris de pleines poignées d'aiguilles d'if pour les mâchonner.

Je répondrai de la même manière que dans n'importe quel hypermarché, vous trouverez à vendre des plaquettes de freins pour votre véhicule alors même que si vous ne savez pas les monter vous risquez votre vie. Jusqu'à présent, on n'a pas besoin d'une ordonnance pour s'acheter des plaquettes fort heureusement ! Or je vous assure qu'une voiture sans freins c'est dangereux. Moi qui conduis tous les jours une vieille Honda munies de freins à tambours à simple came, je le sais !

Bref l'état m'ennuie ! Il m'ennuie parce qu'il régit tout comme si nous étions tous des demeurés. Il m'exaspère parce qu'il prévoit pour moi des situations dans lesquelles je ne me retrouverais pas parce que justement j'ai un cerveau. Où est-il le bon vieux temps où tout s'achetait sans ordonnance au début du siècle passé ou au pire comme dans les années quatre-vingt avec la complicité d'un pharmacien peu scrupuleux qui n’hésitait pas à dépanner ses meilleurs clients. C'était l'époque où l’apothicaire bonhomme vous dépannait d'une boite de stilnox ou de témesta avec un bon sourire signifiant que tout cela restait entre lui et nous.

Bref, ayant jardiné comme un fou, j'avais mal au dos. C'est le coup classique du gros con qui n'ayant jamais d'activité physique se fait mal dès qu'il bouge son gros cul. Bon, rien de grave et sans doute que cela serait passé en quelques jours. De moi-même je préférerais rester quelques jours en ayant mal plutôt que de faire la queue comme un assujetti de la sécu dans la salle d'attente miasmatique d'un diafoirus local qui s'évertuera à jouer le mec sérieux pour mériter ses vingt-trois euros.

Ce serait pourtant simple d'aller soi-même dans une pharmacie, de demander une boite d'anti-inflammatoire, payer et de repartir. Mais non ! Soit j'en suis réduit à avoir mal et à gémir comme un jeune marcassin fiévreux, soit je dois me taper le circuit officiel que l'état a prévu pour moi et perdre mon temps ! Parce qu'en plus, avec leur numérus clausus à la con, ils ont rendu l'accès à la profession si difficile qu'un médecin généraliste est devenu aussi rare qu'un politicien honnête !

Fort heureusement, j'habite une rue où les praticiens sont nombreux. C'est ainsi qu'un de mes voisins que je connais fort bien exerce le noble métier de médecin généraliste. Et voici que sortant mes sacs de déchets végétaux, je le croise et le hèle d'un vigoureux "c'est à cette heure-ci que tu vas bosser feignant !". Habituellement, il serait passé boire un coup "avec modération" mais là il est pressé.

On se salue et je lui expose mon cas en lui disant que j'ai mal au reins parce que j'ai forcé comme un âne. Il me pose deux trois questions histoire de savoir si ça ne pourrait pas être plus grave et puis aussi sans doute histoire de prouver qu'il est sérieux parce que la consultation à l'arrache sur un trottoir ça ne la fait pas. Je réponds que je n'en sais rien parce que je professe le plus grand mépris pour le corps vu que moi dans mon métier c'est la tête qui me passionne. Mais bon, je le rassure en lui disant que c'est un simple mal aux reins, le truc bête et classique.

Comme il a son ordonnancier sur lui, il le sort et me fait la prescription directement. Sauf qu'il veut s'appuyer sur le capot de ma Jaguar et que moi j'ai préféré qu'il se mette sur celui de la Visa. C'est parce que c'est une consultation gratuite qu'il doit tout se permettre non ! Quel gougnafier qui ne respecte pas la belle ouvrage que des petites mains de l'usine Jaguar de Coventry ont réalisée !

Bon voilà j'ai l'ordonnance standard pour ce que j'ai, à savoir des anti-inflammatoires et un truc pour l'estomac parce que les autres saloperies ont tendance à l'attaquer. C'est le truc basique que j'aurais pu aller m'acheter chez le pharmacien du coin sans déranger personne. Il m'a aussi parlé d'une molécule géniale que j'ai refusée parce que je ne prends jamais de médicaments et que même un quart de lexomil suffit à me défoncer. En termes de médecine je suis un nourrisson donc vade retro satanas agent des laboratoires pharmaceutiques ! 

Et bien sur j'ai eu l'option "si tu as encore mal dans trois jours, tu me le dis". Ben non si j'ai encore mal je vais finir ma boite d'anti-inflammatoire et peut-être bouffer l'emballage pour savoir si ça agit aussi avant de mourir d'un cancer des os jamais diagnostiqué parce que je n'aurais rien dit vu qu eje suis le roi des cons.

Bon voilà la consultation a duré deux minutes. Alors que font les pouvoirs publics ? Quand cessera-t-on ce numérus clausus imbécile ? A moins qu'à côté des facultés ne rouvrent les petites écoles de santé pour former des officiers de santé comme l'était ce brave Charles Bovary, le terne époux d'Emma. Pour soigner des bronchites, des rhumes et des gastros et des abrutis comme moi qui ne veulent pas attendre, ça devrait suffire. Et en cas de besoin, promis on appellera monsieur le médecin passke lui il sait tout vu qu'il est allé aux facultés.

Putain tous ces abrutis de socialistes qui passent leur temps à régenter nos viee n'ont pas assez de mots pour encenser la révolution tout en n'ayant pas assez de méchanceté crasseuse pour enterrer le seul bon truc de cette révolution la loi Le chapelier qui édictait que « Il sera libre à toute personne de faire tel négoce ou d'exercer telle profession, art ou métier qu'elle trouve bon ».

Vive la liberté, vive les pharmacies en libre-service ! Bon, c'est sur, il y aurait quelques abus mais bon, on gérera cela au cas par cas.

14 Comments:

Blogger Ch² said...

Supprimer le numerus clausus, et donc la motivation des élèves? Vous n'y pensez pas sérieusement, je devrais prendre des collégiens pour pouvoir payer mon loyer, manger de la viande et du pain d'épice le dimanche, voire payer mes soins!

20/5/14 3:03 AM  
Blogger menvusa gerard said...

Mon cher Phil je vs aurais bien conseille des choses sur le mal de dos,le cancer,certains medocs assez efficaces,mais comme je ne suis pas pharmacienne mais seulement agent de labo pharma et que vs n'avez pas l'air de les porter ds votre coeur...;))je vais donc m'abstenir!!soignez vs bien qd même!et bon retablissement a vos vertebres!

20/5/14 7:08 AM  
Blogger GM-VdL said...

"un médicament qu'on aurait pu aller acheter tout seul comme un grand"

Ah, mais on peut ! Vive l'Internet.

Par contre il faut s'attendre après à recevoir des spams et coups de fil publicitaires pour du viagra...

"Bref l'état m'ennuie ! Il m'ennuie parce qu'il régit tout comme si nous étions tous des demeurés."

C'est parce que l'état, en tant que service, est à destination des demeurés. Les gens normaux, sains et responsables n'en ont aucun besoin, et les seules raisons pour lesquelles on tolère (de moins en moins) cet irritant parasite, ce sont l'inertie intellectuelle et l'aversion au risque.

Il faut vraiment le voir comme un anachronisme, ou une forme d'hallucination collective qui frappe les gauchistes.

20/5/14 10:27 AM  
Blogger Maxime said...

Et encore, tu as de la chance d'avoir des médicaments qui ont une AMM en France... On se rappelle que la FDA a longtemps bloqué les béta-bloquant aux US (et les gens allaient s'approvisionnant au Canada), ou que la mélatonine peut se voir interdite au gré des modes malgré les services qu'elle me rends.

21/5/14 12:26 AM  
Blogger menvusa gerard said...

comment va votre dos Philippe?le traitement fait il son effet?;)...
je n'aime pas vous s'avoir souffrant;

21/5/14 9:51 AM  
Blogger menvusa gerard said...

moi je me traine une sciatique dans les deux jambes depuis 8 mois; les toubibs ne savent pas d'où ça vient... rien à l'IRM ni au scanner, rien a l'abdomen ni à aucun organe ;rien!dique; du coup j'en ai déduis que ct peut être neurologique; mon Docteur m'a prescrit un myorelaxant...j'ai commencé ce matin, on verra bien!...

21/5/14 10:24 AM  
Blogger Prophète Imposteur said...

"un médecin généraliste est devenu aussi rare qu'un politicien honnête"

Non mais quand même, il ne faut pas exagérer, des médecins généralises, ça existe encore !

22/5/14 3:03 PM  
Blogger menvusa gerard said...

Ma lombalgie doit bien etre d'origine neurologique puisque le myorelaxant me calme beaucoup;Philippe auriez vous la gentilesse d'ecrire un article sur ce genre de pathologie?;je voudrais comprendre l'origine de celle ci;merci

23/5/14 2:41 PM  
Blogger philippe psy said...

@MG : oh la la je me garderai bien d'écrire sur ce type de sujets. Et puis la médecine psychosomatique est elle une réalité ou une arnaque ? Allez voir un médecin et passez des examens.

23/5/14 5:01 PM  
Blogger menvusa gerard said...

Oui,jE comprends;mais Quel type de medecin peut m'aider?:generaliste,psychologue ou psychiatre?merci pr votre reponse Philippe:)

23/5/14 6:14 PM  
Blogger Le Touffier said...

Pour Menvusa, je conseillerais l'avis d'un podologue spécialisé dans le trouble de déficit postural.
Après correction de la statique, un ostéopathe peut compléter le port des semelles.
My two cents.

24/5/14 1:01 PM  
Blogger menvusa gerard said...

cher Philippe: comme je vous l'ai ecris dans mon précédent commentaire, j'ai déjà fais tous les examens médicaux pour connaitre l'origine de cette douleur: echo, scanner, IRM etc...j'ai même fais de la kiné ;mais rien n'a été trouvé...c'est pour cela que j'avais demandé à mon psy si ct pas d'origine neurologique, il m'a dit que ct tout à fait possible ;d'où sa prescription de myorelaxants..donc, maintenant que je pense en avoir compris la cause, je voulais juste avoir votre opinion sur les origines ...je pensais que vous en connaissiez un rayon la dessus. Honnêtement, je ne pense pas que la medecine psychosomatique soit une arnaque; la somatisation est bien une réalité; certaines personnes ont "ce don" de "s'auto détruire" rien que par le psychisme et je peux vs assurer qu'il n'y a rien d'iréel la dedans.bon week end à vous

24/5/14 1:09 PM  
Blogger menvusa gerard said...

Philippe,
si la médecine psychosomatique n'est pas votre "truc",j'ai cru comprendre que la politique l'était plus, ( vous comptez quand même Manuel parmis vos amis facebook;))! ); j'espère que vous nous posterez un article et une analyse sur les résultats des Européennes d'aujourd'hui! je pense que ça en vaut la peine!)
ne sommes nous pas partis vers uen 3eme guerre mondiale?...j'en doute!...je crois bien, hélas, que Nostradamus avait raison..
en tous cas, merci Flamby! on a tous gagné avec toi! Dés que je peux quitter ce pays, je le fais!pauvre France, où sont partie tes anciennes valeurs; j'ai honte pour mes ancêtres; je ne reconnais plus la gauche actuelle comparée avec celle que j'ai connue quand j'étais enfant; mon pauvre père doit se retourner dans sa tombe s'il voit ça!

25/5/14 8:33 PM  
Blogger menvusa gerard said...

Cher philippe
a qd le plaisir de vs lire a nouveau?

7/6/14 12:42 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home