29 juin, 2014

Placid et Muzo et Blaise Pascal !


Comme vous vous en doutiez mon article récent sur Placid et Muzo a déchainé les passions. Il semblerait qu'une guerre larvée puisse prochainement opposer les ingénieurs aux littéraires et autres juristes. Esprit de géométrie ou esprit de finesse, le débat pascalien est encore vivace. Qui l’emportera ? Nul ne le sait encore !

J'en veux pour preuve qu'un de mes patients, diplômé de l'école des Mines, m'ait assuré que pour lui il était clair que Placid fut un ours dès le début. Pour lui, c'était clair comme de l'eau de roche et il argumente en m'expliquant qu'une souris eut été beaucoup plus petite que Muzo le renard. Pour lui, c'est une question qui n'a même pas à être discutée, c'est une évidence : il n'y a pas de souris de cette taille ! 

Selon cet ingénieur de talent, ce serait une aberration de considérer qu'un individu appartenant au genre mus puisse être aussi grand. Deux jeunes centraliens centraliens confirme cette thèse et je regrette de ne plus avoir de polytechnicien en ce moment dans ma clientèle pour avoir un avis supplémentaire. D'ores et déjà, on peut comprendre que Placid et Muzo se placent en bonne position parmi les ouvrages requis pour préparer sereinement une grande école d'ingénieurs.

A l'opposé, chez les littéraires, on se range de mon côté. C'est ainsi que Jean sablon, historien émérite, est d'avis que Placid ressemble plus à une souris qui aurait été dessinée par un enfant différent. Un jeune avocat, sans doute futur ténor du barreau, est aussi d'avis que tant les oreilles rondes surdimensionnées que que le museau fin et pointu font penser évidemment à une souris. suite à la lecture de mon blog, il a d'ailleurs écrit à Disney afin de leur proposer de les représenter lors d'un éventuel procès pour contrefaçon n'hésitant pas à qualifier Placid de copie servile ! Encore une fois, il est intéressant de comprendre que pour préparer un capes ou le barreau, la lecture de Placid et Muzo s'impose.

Le célèbre débat initié par Pascal est donc toujours d'actualité. De mon côté, je me propose de créer un test psychotechnique simple et efficace. Après avoir proposé d'observer un dessin représentant Placid, le candidat devra répondre s'il s'agit d'un ours ou d'une souris. Tandis que les premiers seront orientés vers des carrières littéraires et se verront proposer des carrières nécessitant de l'imagination et de la finesse, les seconds se verront proposé d'intégrer des écoles d'ingénieurs pour ensuite monter des murs bien droits ou percer des trous bien ronds. Simple et efficace !

Ceux qui cocheront les deux cases en estimant qu'il s'agit soit d'une sourours ou peut-être d'un oursis ouvriront un blog traitant d'astrologie après leurs études d'ingénieurs !

Différence entre l'esprit de géométrie et l'esprit de finesse. En l'un, les principes sont palpables mais éloignés de l'usage commun. Mais dans l'esprit de finesse, les principes sont dans l'usage commun et devant les yeux de tout le monde.
Pensées, Blaise Pascal (1670)

4 Comments:

Blogger chaton said...

et ceux qui ne cocheront aucune case feront des écoles de commerce ou de la politique?

29/6/14 10:47 PM  
Blogger Alain Youpi said...

J'avoue que j'ai souvent eu un doute sur la nature exacte de Muzo (son espèce, pas son alignement idéologique ;p), mais en général un coup d'oeil vers sa queue touffue permettait d'éliminer l'hypothèse de la souris.
Maintenant à vous de me dire si cela a le moindre lien avec ma prosopagnosie, ou des choses encore moins avouables... :-D

30/6/14 5:43 AM  
Blogger V. said...

@Chaton : non ils auront de l'imagination.

30/6/14 10:10 AM  
Blogger Adès Rahmani said...

@Alain: mais pas celle d'un écureuil!C'est Placid la "sourours".

30/6/14 6:25 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home