01 janvier, 2018

Je souhaite à mes chers lecteurs et lectrices une bonne et heureuse année 2018. Comme le temps passe. J'ai commence ce blog en 2006. Les années deux-mille ça semblera toujours récent mais souvenons nous que les enfants qui sont nés l'année de naissance de ce blog maitrisent aujourd'hui le fonctionnement d'un smartphone et d'une tablette et commencent déjà à emmerder leurs parents avec des velléités d'indépendance.

Me concernant, je n'ai toujours pas racheté d'Imac parce que je ne le ferai qu'une fois ma Jaguar vendue mais je me suis offert un trackball, vous savez ces drôles de souris fixes que l'on manie du bout du pouce sur une boule. Ca me rend déjà très heureux. Comme quoi, il m'en faut bien peu pour être heureux. Voilà une preuve de vraie sagesse !

Sinon, je n'ai toujours reçu de cadeau de Noël. Tant pis, ça fera mon anniversaire. Mon épouse qui connait bien mes lubies extravagantes et stupides, ne m'a même pas demandé ce que voulais faire d'un squelette grandeur nature. Mais comme elle est bien loin d'être sotte, elle m'a dit qu'elle vérifierait que le matériau qui le constitue soit bien adapté aux intempéries. Elle se doute que je veux le mettre dehors.

Fichtre, moi qui pensais être une sorte de génie mutique dont les intentions n'étaient accessibles à personne, voici que je suis percé à jour comme un enfant de deux ans ! Tant pis, car si elle soupçonne l'utilisation que je veux faire de ce squelette, elle n'a pas encore deviné mes noirs desseins.

Mais comme elle me connait bien, elle se doute qu'entre l'idée et la réalisation, il pourra se passer un temps indéfini et que ce squelette a toutes les chances de rester bien à l'abri dans son emballage.

M'en fous l'important c'est d'avoir des idées. D'ailleurs, un mien ami, qui malgré sa prodigieuse intelligence se trompe tellement qu'on l'appelle la "boussole inversée, celle qui indique le sud quand on va vers le nord, m'a dit une fois une chose très juste. Il m'a dit, me fixant de ses yeux bleus acier : toi tu aimes rêver les choses mais pas les réaliser.

Voilà, c'est là, tout mon drame. Tant pis, ce n'est pas à mon âge qu'on prend de bonnes résolutions pour tout changer. A cinquante ans, tout est écrit, on ne refait pas sa vie quoiqu'on en dise. Je resterai donc à jamais un génie inconnu et quand Dieu décidera qu'il est temps pour moi de faire mes bagages, je rejoindrai la cohorte de mes prédécesseurs, ces génies inconnus que justement nul ne connut.

Puisque l'on en est à parler de la mort et que j'ai assisté aux obsèques de mon vieux maitre et ami le vendredi précédent Noël, je lui rédigerai un éloge funèbre rien qu'à lui.

Sur ce, et malgré ces pensées sombres, je vous renouvelle tous mes vœux de bonne et heureuse année à vous ainsi qu'à vos proches.

5 Comments:

Blogger H. said...

Bonsoir,

Très heureux de retrouver votre prose. Bonne et heureuse année 2018.

1/1/18 8:00 PM  
Blogger Kevin Macarry said...

Merci Bonne Année à toi aussi :D

j'espère que cette année sera riche en articles :)

Pour ce qui est de l'usage des tablettes et smartphones,j'avais lu quelque part qu'il n'y avait rien d'impressionnant à ce qu'un gamin puisse en utiliser,puisque leur fonctionnement intuitif avait été conçu afin que même un gamin puisse l'utiliser ,de tte façon on ne peut pas faire plus con(tu fais glisser ton doigt de gauche à droite pour faire défiler les menus et tu tapotes sur l'icone pour lancer une appli)

1/1/18 9:06 PM  
Blogger Vlad unrâleurdeplus said...

Tous mes meilleurs voeux le Psy !
Amour, gloire et beauté !

4/1/18 9:59 PM  
Blogger Bernard said...

Bonne année 2018 et surtout qu'elle soit pleine de rêves.

9/1/18 7:20 AM  
Blogger Maxime said...

Tu es ami avec Jacques Attali ?

12/1/18 1:50 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home