19 avril, 2008

Daniel l'imbécile !


La semaine dernière, je devais attendre quelqu'un et, une fois n'est pas coutume, je n'avais rien à lire. J'avise le kiosque à cent mètres de là et j'y fais l'acquisition de Marianne. Pourquoi Marianne me direz-vous ?

Tout simplement, parce qu'il y avait un article sur la vie consternante des people et qu'ayant quelques représentants de cette espèce dans ma clientèle, je voulais savoir si les journalistes et moi étions d'accord à leur propos. L'article est agréablement rédigé et plutôt amusant. On y apprend tout des minuscules turpitudes des soirées people et des insignifiants enjeux qui jalonnent la vie de nos crétins médiatisés.


Il s'agit la plupart du temps pour des attachées de presse bossant pour des marques, de faire venir lesdits people aux soirées de lancement de produits. Pour les people, il s'agit de se faire acheter le plus discrètement possible en faisant croire au bon peuple qu'ils sont venus par intérêt sincère envers ladite marque.

Ayant rapidement lu cet article, je passe ensuite à un autre traitant des émeutes contre la hausse des produits alimentaires en Côte d'Ivoire. Tout d'abord, sachez que si j'ai la plus grande compassion pour tous les damnés de la terre, ce sujet ne m'intéresse pas particulièrement. Il faut vraiment que je n'aie rien d'autre à lire pour me préoccuper de la hausse des prix en Afrique.

Je suppose que tout ivoirien me comprendra, de la même manière que j'admets qu'il se moque de savoir qu'alors que je devais naguère débourser huit euros pour le plein de mon scooter, il me faut maintenant en débourser dix, soit une hausse de vingt-cinq pour cent ! J'attends que Notre voie, le journal du FPI, le parti de monsieur Gbagbo fasse un article sur moi.

Mais revenons à l'article de Marianne. Est-il sincère ou honteusement bidonné ? Je ne sais pas mais dans le premier cas Daniel est le roi des cons, tandis que dans le second on le fait vraiment passer pour un con !

Qui est Daniel me direz-vous ? Daniel est un boucher ivoirien qui vend sa viande sur les marchés. Daniel se plaint des hausses de prix. La nourriture pour les bovins est plus chère ce qui rend les bêtes plus chères aussi. Las, ses malheurs ne s'arrêtent pas là puisqu'il explique que les frais de transport jusqu'à l'abattoir ont aussi augmenté ! Manifestement, il semblerait que les policiers se remplissent les poches lors de contrôles routiers. Vous le constaterez, le business de Daniel n'est pas de tout repos. si Daniel avait décidé de se la couler douce, il en est pour ses frais.

Alors que fait Daniel ? Et bien comme tous les petits commerçants, il répercute les hausses de prix, sur son prix de vente au détail. Et cela mécontente les clients qui eux, n'ont pas eu d'augmentation de leurs ressources ! De ce fait, Daniel se plaint de moins vendre de marchandises. Comme il l'explique : "les gens pensent que la hausse des prix nous arrange mais moi je ne vends plus rien".

Le journaliste de Marianne ayant sans doute passé toute la journée en compagnie de Daniel, il nous explique que "midi est tout juste mais que Daniel compte ses clients sur les doigts d'une main". Ce qui, si je sais bien compter, fait entre un et cinq clients. C'est fort peu j'en conviens. N'importe quel boucher vivant la situation de Daniel se ferait du souci. Pauvre Daniel !

Daniel se lamente justement mais c'est à ce moment que je commence à le trouver très bête. Car il explique au journaliste : "Ce soir, je devrai tout jeter. On ne peut rien garder". Alors là, je commence à songer que Daniel aurait du se lancer dans une grande carrière de fonctionnaire mais surtout pas être commerçant.

N'importe qui sait qu'il est sans intérêt pour un commerçant itinérant de remporter des denrées périssables. C'est la raison pour laquelle, sur nos marchés les commerçants bradent leurs produits à la fin. Tout le monde le sait. Je ne comprends donc pas pourquoi Daniel préfère remporter de la viande chez lui tout en sachant qu'il doit la jeter. Dans le pire des cas, autant la jeter ou mieux la donner. Dans le premier cas, il s'évite un trajet chargé tandis que dans le second cas, en outre il fera des heureux parmi les déshérités.

Daniel n'y a pas pensé. Il se désole parce que ses prix sont trop hauts et qu'il ne vend rien mais sa seule réponse, est de tout jeter. C'est sans doute la stratégie la plus stupide ! Dans ce cas, il perd tout. Il aurait mieux valu ne pas venir au marché, au moins aurait-il économisé des coûts de transport. Et quitte à tout jeter, il aurait mieux valu ne rien acheter en estimant, en commerçant avisé, qu'il ne vendrait rien. C'est ce que sait faire tout commerçant car c'est la base du métier.

Mais Daniel a acheté de la marchandise et se retrouve au marché, il est donc piégé. Si Daniel était un peu plus malin, il se dirait que quitte à être venu, autant se débarrasser de sa marchandise qui est une denrée périssable. Il pourrait être malin et se dire que le problème ce n'est pas ce qu'il propose à la vente puisque les gens veulent de la viande, mais le prix, car les clients la trouvent trop chère. Il pourrait alors baisser ses prix.

Sans même avoir suivi des cours d'économie, il retrouverait une loi basique expliquant que le commerce, c'est simple puisque ce n'est que l'ajustement d'une offre et d'une demande au travers d'une variable appelée le prix. Il baisserait alors ses prix quitte à rogner sa marge mais écoulerait sa marchandise. Il pourrait même dans le pire des cas vendre à perte ce qui serait tout de même mieux que de jeter sa marchandise.

Et puis, si tous les bouchers font de même, des gens autrement plus spécialisés que moi, vous expliqueront que cela provoquera tout un tas de trucs qui remettra à plat la filière viande en Côte d'Ivoire amenant éventuellement les producteurs à proposer des bêtes moins chères. Donc en jetant sa viande, non seulement Daniel est un crétin qui se nuit à lui-même mais en outre quelqu'un qui n'a pas compris que même en tant que simple boucher, il avait un pouvoir énorme. Par contre, comme je le disais plus haut, je ne suis pas sur que ce Daniel existe vraiment ailleurs que dans l'imaginaire du journaliste de Marianne parce que voir un commerçant qui préfère jeter que brader je trouve cela un peu gros !

Quel lien avec un blog qui s'intitule Psychothérapeute me direz-vous parce que le lien entre Danie le boucher ivoirien et les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ne s'impose pas de lui-même. Rassurez-vous, il y en a un dans la mesure où je peux souvent avoir plein de Daniel dans ma clientèle. Un de mes illustres prédécesseurs dénommé George Kelly, qui fut l'un des pionniers des TCC (accessoirement le créateur de la théorie des personnal constructs) expliquait que les névrosés étaient la plupart du temps des gens intelligents passant leur vie à faire des conneries. Oui, George Kelly était ainsi, il avait le sens de la formule et n'hésitait pas à employer un langage un peu vert.

Un de ses collègues, dénommé Albert Ellis, tout aussi illustre, expliqua que les gens se perdaient en croyances irrationnelles qu'il surnommait les shouldism and musturbation ! Ces systèmes de croyance constituent les réponses internes aux événements stimuli et donnent lieu à des pensées, des émotions négatives et des comportements défaitistes. N'est ce pas ce que fait notre ami Daniel ? Plutôt que réaliser de juteuses marges comme il l'avait imaginé, il préfère adopter un comportement défaitiste et tout jeter.

Daniel, comme bon nombre de mes patients, est victime du syndrome de la solution idéale. Comme il ne peut l'atteindre, il préfère renoncer. Pour Daniel, la vie est dichotomique. Soit elle lui offre des opportunités idéales et il est heureux, soit elle lui offre de mauvaises surprises et alors il est dépité et envoie tout balader. Daniel est victime de son style de pensée dichotomique qui lui fait tout voir en noir et blanc, sans aucune zone de gris.

Daniel est-il un crétin ? Je ne sais pas encore que je puisse affirmer que Daniel n'est pas fait pour le petit commerce. Par contre, je sais que si Daniel ne s'applique pas à maîtriser ses pensées, il finira dépressif. Daniel n'est peut-être pas crétin, mais il manque de sagesse et cela Marianne, journal partial, ne le dit pas.

Pour aider l'Afrique, envoyons d'urgence des containers de Manuel d'Epictète ! J'aurais bien proposé des ouvrages d'Ellis ou de Kelly mais ils ne sont pas libres de droits !

15 Comments:

Blogger anoyme said...

enfin un article intelligent et réfléchi, ca nou schange de votre babillage habituel digne des beves de comptoir (pas droles de surcroit) ou de vos commentaires de café du commerce pour débiles profonds sans recul ni réflection de fond , je suis sur que d'ailleurs cet article n'est pas de vous : trop fin subtil et intelligent pour un etre aussi primaire et manquant de jugeotte que vous

30/4/08 9:51 PM  
Blogger philippe psy said...

Pour que vous parliez de mon babillage habituel, il faut que vous soyez un habitué non ?

Je me demande toujours ce qui pousse quelqu'un à venir jour après jour prendre connaissance de quelque chose qu'il n'apprécie pas.

Mais, c'est vrai que mon blog est l'un des pires qui soient : Aucune ligne éditoriale, articles écrits à l'arrache sans relecture, réflexion proche de zéro, travail quasi-absent, fautes de frappe incessantes, etc.

Mais bon, qu'est-ce qu'on rigole avec Laurence ! Et puis, j'ai aussi quelques lecteurs assidus, parce qu'il y aura toujours des crétins pour ma prose crétine !

En fait, je crois qu'on aime bien être entre crétins, entre nous, gens simples.

Au fait, dites-moi, un jour je pourrais aller voir votre blog à vous ?

1/5/08 2:19 AM  
Blogger Laurence said...

@anoyme
vous êtes disponible mercredi ? j'organise un diner...

1/5/08 2:27 AM  
Blogger anoyme said...

effectivement j'ai été un lecteur assidu ,vos premiers articles étaient tres prometteurs (d'ailleurs vous y parliez souvent de pathoogies de manière fine et meme drole et intelligente) malheureusement au bou de quelque temps je mes mis mis a survoler vos articles pour ne plus que les lire en diagonale tres rapide tellement votre suffisance votre betise et votre diarrhée verbale sans recul intelligence analyse subtilité... me gonflaient. autant lire gala voici libé le figaro et l'huma qui sont d'une portée intellectuele hors du commun par rapport a votre prose
c'est toujours dommage un talent prometteur qui sombre (c'est les cas de tous ces chanteurs qui ne font qu'un tube)
L'essetielc'est que vousamusier avec laurence comme vous dites quant a traiter vos lecteurs de crétins jevous laisse la paternitéde ce terme ce n'est pas ce que j'ai prétendu mais vous analyserez mieux que moi pourquoi vous sous entendez cela et pourquoi toujours selon vous les crétins se rassemblent entre eux?
et aussi pourquoi vous associez gens simples et crétins? vous etes psy non? alors ce n'est pas ce que j'ai écrit ,pouvez vous m'expliquer pourquoi vous avez compris ca? (peut etre une piste dans votre narcissisme qui vous fait prendre une critiquecontre vous pour un attaque en regle contre vos lecteurs voire l'humanité, c'est grave la non, vous devriez peut etre consulter)

@ laurence
pourquoi donc voudriez vous que je vienne diner?

1/5/08 3:17 PM  
Blogger philippe psy said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

1/5/08 8:39 PM  
Blogger philippe psy said...

Oui, je m'amuse comme vous le constatez. C'est essentiel que je m'amuse parce que je ne peux pas bosser non plus toute la journée. Et puis, n'oubliez pas que mon quotidien est fait de choses plus tristes que gaies puisque je ne travaille pas dans un magasin de farces et attrapes ni dans une boutique vendant des robes de mariées.


Ceci dit, même si vous êtes libre d'apprécier ou non ma prose, vous êtes injuste.
En effet, dans mon abondante production d'une inégale qualité, je ne le nie pas, surnagent tout de même certains articles intéressants et pas seulement distrayants.

De même, d’autres articles qui pourraient vous sembler simplistes, ne le sont pas toujours autant que vous l'imagineriez. Encore faut-il un peu de discernement et de sens des nuances pour le vérifier. D’ailleurs, je m’étonne que vous, fidèle lecteur, ne me tanciez que maintenant puisque vous semblez m’expliquer que mon blog a dérapé depuis bien longtemps. Eussiez-vous été plus amène que vous m’auriez fait ce reproche bien avant. Non ?

Vos récriminations de maîtresse outragée m’étonnent un peu puisque nous ne nous connaissons pas (enfin je le suppose). Vous aurais-je déçu que ce ne serait pas plus grave que cela dans la mesure où vous et moi n’avons pas de contrat nous liant, stipulant que pour vous plaire je devrais me montrer génial à chaque publication.

Dans les faits, ce qui vous lie à moi, ce sont les attentes que vous placiez en mon œuvre, lesquelles ne dépendent que de vous et de votre système de valeur. Ainsi, si vous avez des reproches à faire, faites-les vous à vous-même. Et la prochaine fois, misez sur un produit qui ne vous décevra pas. Estimez-vous heureux, ce n’est qu’un blog et vous n’y aurez perdu que du temps. Auriez-vous été aussi léger en bourse, que vous y auriez laissé votre chemise.

Mais, pour conclure, peut-être m’avez-vous finalement bien cerné. Ici, je m'amuse. Je n’ai pas d’autres prétentions sauf en de très rares moments. Ce blog est ce que l'on nomme une activité de plaisir en opposition aux activités dites de "maîtrise". Une bonne manière de ne pas déprimer est justement de doser ces deux types d’activités. Etre sérieux tout le temps n’est pas forcément un bon signe.

Je n’ai pas publié votre dernier commentaire dans la mesure où vous m’y insultiez et vous permettiez en outre de porter des jugements hâtifs sur des faits que vous ne maîtrisez pas. Puisque vous jugez mes articles simplistes et idiots et que vous estimez que si je suis cultivé, je manque d’intelligence, j’aurais pu espérer que quelqu’un d’aussi brillant que vous les aurait compris sans y apporter des interprétations erronées.

Ce sujet étant clos, il n'est pas utile que vous me répondiez. Bonne route à vous, en espérant que vous trouverez des blogs qui vous conviennent.

2/5/08 1:56 AM  
Blogger anoyme said...

j'ai beaucoup de défauts mais mes qualités reconnues par tous sont de ne pas etre injuste et d'etre intelligent et fin analyste
ou ai je dit que cela était grave? la c'est vous qui interprétez, je vous disais que je vous disais adieu et vous en expliquait les raisons, pensant que mes "critiques" constructives auraient pu vous aider.
a l'évidence il n'en est rien , vous etes resté au 1er degré sans aucun humour confirmant par la meme toutes mes hypothèses.(ou est ce la colère du narcissique piqué au vif qui n'apprécie pas la vérité?)
ou vous ai jnsulté?(l'ane? c'etait de l'humour je l'ai meme précisé!!! ) je remarque avec intéret que vous ne publiez pas mon dernier commentaire (ce dont je me fiche comme de ma premiere chemise) sous des prétextes fallacieux ce qui appelle quelques remarques(ou hypothèses si vous préférez j'oublie qu'avec vous il faut préciser les nuances vu que vous restez en surface) ce n'était pas des "jugements "mais des hypothèses (cf parenthèse précédente) et vu que vous ne publiez ni ne répondez à ces hypothèses il semblerait qu'elles s'avèrent vraies (j'espére que vous appréciez les efforts de nuance que je fais pour que vous ne portiez pas d'interprétations erronées sur mes propos,je vous supposais aussi assez brillant pour ne pas à avoir à alourdir mes écrits) et d'autre part vous privez vos lecteurs de leur libre arbitre et de leur intelligence dans le "débat qui nous oppose" en leur cachant des informations ,mais c'est la le propre du narcissiquequi ne veut surtou pas avoir le "dessous"et qui arrange les écrits et les faits dans ce sens si j'ai bien compris vos articles sur ce sujet et peut etre une forme de mépris envers eux (ca vous va les nuances la?)
pour le sens des nuances et le discernement relisez mon précédent commentaire avec calme : c'est l'hopital qui se fout de la charité!!!!
je ne vous "tance " pas ni ne vous juge je pointe des faits et échafaude des hypothèses, et si je ne l'ai pas fait avant c'est parce que j'espérais rerouver tout ce qui 'avait plu dans ce blog a ses débuts(tout le monde a "droit" a l'erreur des moments de doute,des passages à vide,le manque d'inspiration) : le mélange de sérieux,d'humour, d'intelligence,de rigolade parfois grasse,d'érudition, de récréaction.....et aussi de manque de génialité parfois un truc authenthique et sincère quoi.
lassé d'attendre et ne voyant plus rien venir je vous disais au revoir sur un article un peu plus en rapport avec vos débuts que la la logghorée insipide, pas amusante et idiote dans laquelle vous semblez vous complaire depuis longtemps (c'est tres dur d'utiliser des nuances il faut se relire et réecrire ,peut etre devriez vous essayer en tout cas dans ce échange auriez vous du essayer)
je n'y ai pas perdu tant de temps que ca puisque je ne faisais plus que le survoler et encore une fois à vos débuts je me suis instruit amusé interrogé ne retenez pas que les "reproches" et je n'ai pas "misé " sur vous vous interprétez beaucoup plus que moi la non? mais ca se soigne je crois?
et je m'amuse de nouveau quand vous me dites que si j'ai des reproches a faire je dois me les faire a moi meme , quels reproches? votre blog ne me convient plus je trouve que votre prose est devenue inintéréssante j'arrete donc de vous lire ca ne va pas plus loin que ca et je trouve que vous surrégissez beaucoup mais la je n'a pas d'interprétation n'étant pas psy et ne me rappelant pas d'un de vos articles qui puisse m'aider
bonne route a vous aussi et ces derniers échanges m'ont beaucoup amusé je vous remercie donc pour ce dernier plaisir et pour les débuts de votre blog qui m'en ont apportés beaucoup

2/5/08 9:24 AM  
Blogger anoyme said...

dernière fleche du parthe à laquelle je ne résiste pas: vous m'accusez de me permettre de porter des jugements hatifs sur des sujets que je ne maitrise pas, que ne faites vous d'autre? si vous appliquiez a vous meme cette règle (se contenter des sujets que vous maitrisez ) votre blog en serait tres tres tres allégé.
and last and least vous me demandiez l'adresse de mon blog, je n'en ai oas n'en époruvant pas le besoin, mais j'écris un roman et un essai (pamphlet) politique et peut etre quand je les aurai fini (la je les écrit pour moi voyez vous,mais ca je suis pas sur que vous compreniez) peut etre éssaierais je de les faire publier et vous me reconnaitrez mon nom de plume sera un jeu de mot avec anonyme (anne o'nyme par exemple)

15/5/08 1:16 AM  
Blogger philippe psy said...

Pour quelqu'un qui m'explique que mon blog ne lui convient plus, je vous trouve bien assidu.

Pour le reste, dix contre un, que vous ne publierez jamais rien. Vous êtes bien trop dans le jugement.

18/5/08 1:35 PM  
Blogger Laure Allibert said...

Et l'anonyme a de sacrés progrès à faire en ce qui concerne l'orthographe...

18/5/08 5:04 PM  
Blogger anoyme said...

il n'y a pire sourd que celui ki ne veut point entendre....
soit vous etes obtus, soit vous ne savez pas lire ,soit vous ne lisez pas tout ou encore vous etes tellment imbu de vous meme que vous croyez comprendre (je penche pour un mix de tout ca ) j'ai écrit que PEUT ETRE je'essaierais de publier et que j'étais déja en train d'ecrire.
quand a etre dans le jugement on voit la paille dans l'oeil de son voisin et pas la foret devant soi , vous etes tellement pathétique avec vos petits poings fermés vos petites certitudes et votre finalement gros mais tres fragile égo (gaffe a la grenouille ki veut se faire aussi grosse ke le boeuf) mr le juge et censeur absolu des comentaires de SON blog maitre d'un tout petit domaine et ki fait pipi dans les coins pour bien marquer son territoire
inutile de repondre c la derniere fois ke je consulte le blog d'un "homme" que je pensais intelligent mais qui s'avère d'une betise et d'un entetement crasse et qui de plus ne sait pas lire

27/5/08 3:04 PM  
Blogger philippe psy said...

Cher anonyme,

1) Je crois que vous avez la certitude que j'ai du talent et des facilités ;

2) Vous êtes frustré(e) de me voir me gâcher en écrivant mes petits articles sans prétention ;

3) Vous m'enviez parce que vous êtes sérieux(se) et travailleur(se)et savez ce que vous auriez pu faire avec mon talent ;

Merci pour votre reconnaissance et votre admiration sincères. Finalement, malgré vos propos désobligeants vous êtes quelqu'un de gentil mais vous n'osez pas le montrer.

Pour le reste, vous ne m'apprendrez rien sur moi que je ne sache déjà. C'est ma force.

Je suis sur que vous n'êtes pas dénué(e) de talent même si ce n'est pas celui que vous auriez voulu avoir.

On peut réussir une vie en étant sérieux mais pas créatif. L'expertise comptable est une voie possible et c'est un métier utile.

28/5/08 2:07 AM  
Blogger Steph said...

Ah, c'est méchant pour les comptables...Moi aussi j'ai fait de la compta d'abord, mais j'ai tenu une semaine, ce qui est bon signe!!:))
Ano-yme, s'il veut écrire, devrait apprendre que ki s'écrit "qui", ou alors devenir la nouvelle Faiza Guène.
Et Mister Psy : c'est vrai, étant donné le nombre de vos lecteurs, vous pourriez faire un carton littéraire, 120.000 exemplaires vendus, ça va chercher dans les combien ?
La vie est trop injuste !! Et dire que vous ne profiterez même pas de la situation...Psy, c'est quand même un dur métier, je trouve.

28/5/08 9:29 AM  
Blogger philippe psy said...

Steph,

Je n'ai pas critiqué les comptables et d'ailleurs je suis un ancien juriste.

Non, il y a ceux qui ont des facilités et ceux qui sont des bêtes de travail. Et ce qui est drôle, c'est que les deux s'envient.

Que n'aurais-je pas fait dans la vie en étant plus travailleur ? Que n'aurait pas fait anonyme en ayant mes facilités ?

On rêve toujours de ce que l'on n'a pas. Ailleurs l'herbe est toujours plus verte comme disait ce bon Sénèque.

28/5/08 5:01 PM  
Blogger Laurence said...

Mais naaaan Phil n'oserait pas critiquer les comptables !! Il leur jette juste des pierres quand il en croise un ou UNE ! ;-)

28/5/08 5:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home