15 mars, 2010

Trop facile !

Parfois les prévisions s'avèrent trop faciles !

Avec 53,5 % d'abstention, taux record, les élus ont eu ce qu'ils méritaient. Finalement une majorité de personnes ont cessé de se préoccuper de leurs pitreries. Et si l'on ajoute environ 2/3 % de bulletins blancs ou nuls, c'est encore pire. Il n'y a pire mépris et sanction pour ces histrions que de les laisser s'agiter seuls sans leur prêter la moindre attention. Ce cynisme est la claque ultime, une manière raffinée et élégante de leur dire d'aller se faire foutre.

Mon maire adjoint est tombé dans le panneau. Ce matin, tandis qu'il présidait le bureau de vote, il m'a demandé si je voulais dépouiller et je lui ai répondu que cela dépendait de la somme que l'on me proposait. Il a été outré et m'a dit que le bénévolat était une vertu républicaine. Je lui ai alors demandé pourquoi il était rémunéré en tant qu'élu. Il n'a pas voulu me répondre. J'ai poursuivi en lui expliquant de manière très ferme que j'avais du mal à supporter des leçons de civisme d'un type qui vivait sur mon dos tout en espérant me faire bosser gratuitement. Le pauvre était tout rouge et ne savait plus quoi dire et dans le bureau de vote, les gens qui me connaissaient rigolaient. Je me suis encore fait un copain.

Enfin le petit Thomas a voté PS. C'est normal moi aussi à son âge j'étais très idéaliste pour ne pas dire très con. Pensez-donc que j'ai même collé des affiches ! un jour il comprendra qu'avoir préféré les toquards du PS aux nuls de l'UMP n'est pas un enjeux vital.

7 Comments:

Blogger LOmiG said...

Excellent !!! j'aurais voulu être là pour voir la tronche du maire adjoint.

Très drôle, ce billet. Hop ! je le linke...

15/3/10 10:42 AM  
Blogger El Gringo said...

"j'étais très idéaliste pour ne pas dire très con"
Pour faire la promo des politiciens, il faut être con ou malhonnête.
La plupart des gens sont plutôt honnêtes...

15/3/10 12:54 PM  
Blogger Pythéas said...

C'est le problème avec une élection : on a toujours le choix entre une poire à lavement et un sandwich au caca.
http://www.south-park.me/episode-808-poire-a-lavement-et-sandwich-au-caca/

15/3/10 4:18 PM  
Blogger emmanuel said...

De deux maux, il faut choisir le moindre. A défaut de prendre celui qui fait le plus de bien, essayons de déterminer qui fait le moins de mal.

16/3/10 1:50 PM  
Blogger emmanuel said...

Je pensais que l'oeil exercé du spécialiste parvenait à distinguer les personnalités les moins dérangées, celles pour qui le mot "intérêt général" n'est pas juste un concept à jeter en pâture à un éléctorat crédule.

Il y a en a qui se sont essayés à "profiler" Hitler et d'autres sans doute.

17/3/10 1:40 PM  
Blogger philippe said...

magnifique ! ça fait du bien de savoir que l'on n'est pas seul dans l'univers. j'ai envie d'ajouter : l'anus a son spécialiste : le proctologue; les trouduc ont les leurs : les politiciens et ceux qui s'en réclament !

18/3/10 8:59 AM  
Blogger Boudeuse99 said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

23/3/10 6:24 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home