24 juin, 2010

Diner mondain ! Où je joue à Gordon Ramsay !


Putain demain on va diner chez les T. Ils sont gentils les T. même si je connais mieux madame que monsieur vu que je l'ai connue quand j'avais vingt ans. Lui en revanche c'est un ingénieur issu d'une grande école et il est un peu froid. Le genre de type dont vous vous dites que s'il vient chez vous, c'est qu'il vous apprécie (et je suppose qu'il nous aime bien) mais dont vous vous dites aussi que peut-être que dans vingt ans il vous sortira qu'il vous a toujours haï. avant de vous coller un tir groupé de 357 magnum dans la tête. Madame T. est d'un abord plus facile ans la mesure où elle doit être incapable de cacher ses sentiments au delà de dix secondes.

Leurs invitations sont toujours rigolotes parce que madame T. est assez étonnante. Quand on est chez les T. on perd tout de suite vingt à trente ans d'âge mental. C'est sympa, on a quinze ans et on rigole comme des ânes.

En plus, grâce au Wifi, on se met des daubes sur Youtube. Soit des trucs des années 80, dans le genre Eurythmics ou Soft Cell et comme on boit bien, on peut chanter sur Sweet dreams ou Tainted love ! Comme madame T. ne veut pas vieillir elle continue à acheter des CD de chanteurs actuels et elle nous engueule parce qu'on écoute nos vieux trucs. Normal, elle a l'impression d'être vieille quand elle se rend compte qu'elle écoutait ces morceaux elle aussi.

Alors pour l'emmerder, on remonte dans le temps et on met des trucs de quand on étaient petits. Et hop, on va de Joe Dassin à Michel Sardou en passant par Gérard Lenormand et même Johnny Halliday. Et ça c'est top parce qu'on se rend compte que si on vieillit, on garde intacte notre mémoire. Ce qui fait qu'on se souvient de toutes les paroles. La dernière fois on a meêm improvisé un karaoke. On était tous en train de beugler face à Youtube. C'est marrant parce que s'il y a bien un truc où je n'irai jamais c'est bien à un karaoke parce que je trouve que c'est un truc de gros cons. Mais je me connais, il y a des tas de trucs que je trouve "de gros cons" et que j'ai fini par aimer.

Mais bon, tout cela on s'en fout. On rigole bien chez les T. La dernière fois, comme madame T a des amis qu'elle n'aime pas et qu'elle a la langue bien pendue, elle a commencé à en dire du mal. Et comme elle était passablement ivre, elle continuait. Et moi l'air de rien, j'ai taxé son portable et j'ai composé le numéro des amis dont elle se moquait. Alors elle a continué à dire que ses amis étaient tout nazes, que c'était que des gros pingres, que lui était alcoolo, etc. Jusqu'à ce qu'elle entende "allo, allo" parce que c'était justement son ami qui avait tout entendu qui lui parlait au portable. On a bien rigolé.

Donc, tout irait pour le mieux chez les T. parce qu'on rigole bien, si il n'y avait pas la cuisine de madame T. Putain, elle a beau dire qu'elle fait des efforts, je n'y crois pas. La connaissant, je sais qu'elle fait les boutiques et qu'elle ne rentre qu'une heure avant pour préparer la bouffe et ça s'en ressent. Chez les T. quand madame se colle aux fourneaux, on bouffe mal. D'ailleurs, et je ne leurs ai jamais dit, je passez souvent chez Mc Do pour me faire un ou deux Big Macs avant d'aller chez les T. Parce qu'il n'y a rien de pire que de boire le ventre vide.

Je crois que le pire ce sont ses désserts. Une fois, elle nous a fait une mousse à la fraise. Putain, elle a posé devant nous des coupes remplies d'eau sale. En fait, moi je voyais une sorte d'eau rosâtre dans laquelle nageoteaient deux fraises livides. Deux fraises imbibées d'eau sale en suspension dans un précipité rose sale me regardaient comme deux yeux de noyés à travers le verre de la coupe, surmontée d'une dose de crème chantilly en bombe. Bon, quand vous avez ça dans votre assiette et que vous êtes aussi bien éduqué que moi, vous fermez votre gueule et vous mangez en disant que c'est super bon. Mais comme je connais Madame T depuis très longtemps, j'ai du lui demander ce que c'était que cette merde. Parce qu'il faut aussi savoir être direct dans la vie. Et c'est là que j'ai su que c'était une mousse de fraise (sic).

Demain, ça risque d'être pareil et j'angoisse un peu. Comme elle se sent coupable de cuisiner aussi mal, la pauvrette nous aura encore concocté une recette qu'elle aura encore ratée. Moi, je viendrais bien avec un sundae de chez Mc do mais ça risque d'être mal pris.

Alors discrètement, je tente de jouer à Gordon Ramsay le mec de l'émission Cauchemar en cuisine. Lui aussi, comme il en marre d'être confronté à de mauvais cuisiniers qui ratent toutes les recettes alambiquées qu'ils entreprennent, il leur propose des trucs simples à faire. Parce qu'il faut toujours connaitre et accepter ses limites. Alors, au moyen de mon blog car je sais que madame T. est une de mes lectrices occasionnelles, voici la recette que je propose en déssert.

Ingrédients :
Un Savane de Brossard (vérifier la date de péremption)
Un bac de glace au chocolat (à mettre au congélateur)
Une brique de sauce anglaise (à mettre au frais)

Recette :
Ouvrir le Savane de Brossard et le couper en tranches d'environ un centimètre d'épaisseur. Sur une assiette à dessert propre, disposer au centre la tranche de Savane. Puis, ouvrir le bac de glace au chocolat et disposer une boule sur la tranche de gâteau. Enfin, nappez l'assiette de crème anglaise et servir à chaque convive.

Voilà, je pense que là elle ne devrait pas se tromper. Putain, je suis le seul psy qui pousse assez loin la conscience professionnelle jusqu'à permettre à une amie de ne pas se payer la honte en servant à ses amis un dessert encore raté.

Et vous aurez noté que je fais tout cela gratuitement !

6 Comments:

Blogger Taedium Vitae said...

Bonjour,
suggestion : passer au grille-pain les tranches de Savane et les servir tièdes et légèrement croustillantes.
Bonne journée

25/6/10 6:42 AM  
Blogger philippe psy said...

Vous corsez la recette !

25/6/10 9:25 AM  
Blogger Taedium Vitae said...

Il est vrai que cela augmente considérablement la difficulté, je vous l'accorde.

D'ailleurs, commençant pas c et finissant par un r en 6 lettres, j'aurais plutôt utilisé le verbe "cramer" ... Cela aurait été probablement plus juste !

Mais je suis pleine de ressources et je propose une astuce pour éviter le désagrément d'une calcification annoncée : ne pas brancher le grille-pain.

Au plaisir
;-)

25/6/10 10:53 AM  
Blogger philippe psy said...

A vrai dire, moi je pensais à une variante avec une boule de glace à la vanille.

25/6/10 8:35 PM  
Blogger El Gringo said...

Un karaoke chez toi? Ca serait grandiose!
Mme T chanterait, son mari aussi (si,si...) Laurence chanterait un air faouin (ou un chant de la waffen SS), ton épouse nous gratifierait d'un chant corse, tu massacrerait my girl, même les joueurs de poker chanteraient...
Quant à moi, si tu trouves la musique d'adieu jolie Candy...

25/6/10 8:55 PM  
Blogger Taedium Vitae said...

Excellent, la glace vanille, et beaucoup moins risqué.

Bien amicalement

27/6/10 1:07 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home