13 juin, 2010

Drôles de gens !

Chauffe Marcel !!!

Hier soir, il y avait le match France - Uruguay dont je n'avais rien à foutre. J'aurais du normalement sortir avec mon père au restaurant mais au dernier moment, j'ai songé qu'il préférerait regarder ce match. Je l'ai appelé pour lui demander et il m'a avoué qu'il préférerait que l'on sorte effectivement dimanche.

Je ne le reconnais. Plus il vieillit, plus il rajeunit et le voici qui regarde tous les matches. Rugby et foot sont devenus sa passion. Parfois, je passe le voir et il est assis en train de regarder des abrutis se rouler dans la boue avec un ballon ovale et il prend du plaisir à les regarder. Et quand d'autres abrutis courent après un ballon rond, il regarde aussi ! C'est dingue. Un jour prochain, je le trouverai en train de boire des bières avec mes potes devant un matche.

Heureusement que cela l'a pris sur le tard et que nous ne sommes pas américains. Sinon, il m'aurait forcé à faire du basket, du foot américain, du hockey sur glace, du base-ball ou encore tout sport à la con qu'on pratique là-bas. Il aurait assisté à mes matches et aurait discuté avec le coach de mes progrès. J'aurais eu des potes sportifs un peu cons avec des grandes dents et des t-shirts bariolés aux couleurs de leurs équipes favorites.

Et avec ma chance, je serais sorti avec une pom-pom girl, typique de la belle petite américaine, belle à damner un saint, s'habillant limite pute, mais pratiquant l'abstinence jusqu'au mariage. Je l'aurais dévorée des yeux sans pouvoir la toucher en faisant "ceinture" jusqu'à la nuit de noce.

Toujours est-il qu'hier soir j'étais en terrasse de mon petit rade favori en compagnie de quelques amis. Dans la salle des gens hurlaient à chaque action de l'équipe de France ou d'Uruguay tandis que nous tisions gentiment en devisant intelligemment. Gentlemen égarés parmi la plèbe, nous arrivions même à faire totalement abstraction du match. J'ai d'ailleurs appris le résultat sur France Info en redescendant chez moi dans ma voiture.

Nous nous interrogions sur l'engouement des gens pour ce sport et plus encore sur celui des femmes que l'on a embrigadées depuis la coupe du monde de 1998. Or qu'y-a-t-il de plus vulgaire qu'une femme qui vous parle de foot ? L'explication devait se trouver dans la psychologie sociale. Et cela nous faisait froid dans le dos de voir que si ces crétins pouvaient être assez idiots pour suivre avec tant de ferveur et d'ardeur belliqueuse les exploits d'une bande de milliardaires tapant dans un ballon, il seraient tout aussi capables de prendre des fusils pourvu qu'un élu leur demande malhonnêtement. C'est à dire en invoquant un prétexte fallacieux prétextant que la démocratie est en péril.

Ce serait reparti comme en 14 ! En bref, ébahis mais pas tant que cela, nous prenions conscience, de la bêtise de nos contemporains. Ce sur quoi Jeff, avec qui je partage pas mal d'idées communes bien qu'ils puisse aussi m'agacer, et moi avons décrété que nous avions bien raison de penser que seul le progrès technologique était réel tandis que la progrès spirituel et moral était une connerie qui n'existait pas, une fable pour gentils gauchistes.

Comme disait ce brave Balzac (avec qui je partage le goût des plats caloriques) dans Les illusions perdues : "Quant à Rousseau, il n’a fait qu’habiller des raisonnements et des systèmes. Julie et Claire sont des entéléchies, elles n’ont ni chair ni os". L'entéléchie n'est évidemment pas à prendre au sens philosophique originel mais bien de manière péjorative comme une chose abstraite seulement apte à passionner les sociologues et autres intellos verbeux et vains mais n'ayant aucune réalité dans le monde physique.

Et oui, chacun des footeux d'hier soir pris individuellement pourrait me sortir de belles idées sur le monde et la manière d'éduquer ses gosses, mais aurait été à deux doigts de tuer pour un but ! Il n'a pas plus de réalité qu'une statue et comme dirait ce bon vieil Aristote : la statue est en puissance contenue dans la pierre ou l'airain mais c'est le sculpteur qui l'actualise. Et hier soir le sculpteur c'était les mecs de la FIFA.

J'en était donc là de me réflexions et me suis dit que les gens étaient parfois drôles et que je devais l'être sans doute moi-même. Je me demandais en quoi j'étais drôle car il est certain que de mon point de vue, je ne suis pas drôle du tout mais plutôt satisfait de moi-même. A part mes lubies déroutantes, je n'ai rien de drôle !

Ce qui est drôle aussi c'est qu'aux USA, des sports comme le football américain ou le base-ball drainent des familles entières sans violence. Et ça aussi je trouve cela drôle. Même si au niveau hystérie débile, ils nous battent haut la main.

3 Comments:

Blogger L said...

Je me souviens d'une partie de baseball au stade des Dodgers à Los Angeles, les spectateurs étaient tellement désinvoltes que j'ai cru assister à l'échauffement pendant tout le début de la partie. Les gens arrivaient et repartaient en flux continu, ils bouffaient (beaucoup) et discutaient de tout et de rien avec leur famille et amis. Très peu d'acclamations sinon celles artificielles provoquées par le speaker, l'écran géant montrait régulièrement de fraîches nenettes du public en train de se dandiner gaiement avec leur sourire colgate (finalement le seul truc intéressant la soirée).

Je n'aime ni les stades ni le baseball, mais tant qu'à s'y faire trainer, c'est plus amusant de se prendre au jeu. Alors que je me souviens de l'énergie débordante qu'il y avait au Parc des Princes pour un PSG - Auxerre insignifiant et sans enjeu, il n'y avait aucune ambiance dans cette partie de baseball, j'ai failli m'endormir.

Comme la nation a préséance absolue, on est Américain avant tout et les supporters ne sont pas séparés en 2 camps. Il n'y a donc aucune tension.

Tant qu'à choisir, le modèle anglais me paraît plus vivant : depuis qu'ils ont fait le grand ménage, les familles sont revenues et il y a toujours une ambiance de folie, sans le climat anxiogène et les débordements minables qu'on connaît en France. Comme quoi, c'est possible si on s'en donne les moyens.

13/6/10 9:24 PM  
Blogger Thomas said...

Je n'ai pas regardé le match non plus, j'étais dans Colombus Circle à ce moment la =) Et puis ils sont tellement mauvais et tellement payés (lien de causalité ?)qu'ils ne méritent plus d'être supportés.

Et puis je m'en tape, je me met au base ball et à moi les pom-pom !

16/6/10 5:31 AM  
Blogger ombre said...

En tout cas pas de bol pour l'équipe de France 0-2 ! Allez que tout le monde se prépare pour rentrer à la maison, ou rejoindre l'escort-girl !
One Two Three, Viva la Suisse !

17/6/10 10:59 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home