23 juin, 2010

Mon retour !


Les bleus s'en vont couverts de honte et je reviens. Et pourtant, j'ai failli ne pas revenir. Mon blog ne me manquait pas, je n'avais pas envie d'écrire. Je venais chaque jour, commençais un article que je ne finissais pas, avant de l'enregistrer simplement en brouillon.

Pourtant, je ne manquais pas d'idées. Qu'il s'agisse de l'actualité toujours riche en rebondissements ou de ma pratique quotidienne, je ne manque jamais d'inspiration pour rédiger mes articles. Non, sans pouvoir l'expliquer, je crois que l'envie n'y était pas. J'avais beaucoup de travail, je rentrais tard et je n'avais pas envie de rédiger quoique ce soir.

Peut-être que la finalité du blog est aussi intervenue ? Être lu et apprécié, c'est très sympathique mais tout cela pour quoi finalement ? Premièrement, cela ne me rapporte pas une thune. Après tout, tant pis, je ne suis pas vénal. Mais au-delà de l'argent, pourquoi venir passer des heures ici afin d'y écrire mes articles ? Je crois que je l'ai toujours fait parce que cela m'amusait et me détendait. Et je pense que ces dernières semaines, j'avais trouvé d'autres sources de détente.

Et puis peut-être que je traversais aussi un petit moment de blues. Il faut dire que le jeune Thomas m'abreuve de mails chaque jour. C'est ainsi qu'il me balade des Irons Moutains jusque sur les bords du Lac Michigan avant de m'embarquer pour les fastes de New-York pour ensuite me planter sur une terrasse de Chicago. Et moi, je reste comme un con dans ce pays pourri et gangrené par une abjecte classe politique qui a décidé de changer tout ce qu'elle touche en merde jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Pendant que le petit Thomas m'écrivait Times Square, Gold Coast, Michigan Lake, moi je voyais Sarkozy, Woerth, Aubry, Domenech, etc. A l'enchantement du petit Thomas, ne répondait que la morne vision que j'avais d'un pays qui s'effondre : crise morale, suivie d'une crise économique, avant de plonger vers quoi ?

Mon quotidien, c'est de voir la racaille politique ou celle des rues s'en tirer chaque fois tandis qu'à moi, on m'ôtera quatre points si je roule sans ceinture de sécurité. Globalement aujourd'hui, je sais que je prends moins de risques en me tapant une pute mineure ou en palpant du blé dans une vente de sous-marins au Pakistan qu'en dépassant de cinq km/h la limitation de vitesse. Police partout, justice nulle part comme hurlait les gauchistes ! J'ai alors le choix entre mette une MG42 en batterie et allumer tout ce qui bouge pour faire passer ma rage ou alors me retirer un moment du monde. Continuer à travailler sans vraiment exister : les capricornes savent fort bien le faire. On se concentre, on rabat les antennes et on se pétrifie et tout passe.

Je crois que moi qui ai tant voulu la perte des Bleus pour que leur victoire ne soit pas récupérée par le système politique, je ne pensais pas que leur naufrage serait si complet. Un peu plus, et j'irais de ma petite larme. Voir ces pauvres cons, repartir ainsi humiliés, quoi de pire ? Je n'arrivais même pas à leur en vouloir. Alors je crois qu'avoir vu la France sombrer de manière aussi honteuse m'a ragaillardi. Après cela, on n'a plus rien à redouter parce qu'après avoir touché le fond, il ne reste qu'à remonter. Peut-on vraiment en vouloir aux pauvres soldats restés sur les pages de Dunkerque en 1940 sans s'être jamais battus ou presque ?

Alors finalement, je suis revenu et il se pourrait fort bien que ces jours prochains, mon rythme de publication reprenne son cours.

10 Comments:

Blogger H. said...

Un petit livre à lire pour vous remonter le moral et passer à l'acte sans rique: "Mort aux cons" de Carl Aderhold au Livre de poche (n°31242).

23/6/10 8:46 AM  
Blogger Thierry72 said...

Bonjour Philippe !
J'ai découvert votre Blog il y a quelques mois par le réseau Libéral et j'avoue avoir vraiment accroché...j'ai en l'espace de quelques semaines (ou mois je ne sais plus) avoir lu tous vos messages... jusqu'au dernier...hé oui je suis Sagittaire Ascendant Capricorne et le côté obsessionnel ça me connaît aussi!!
J'ai voulu à plusieurs reprises laisser des commentaires, mais étant d'accord avec vous( j’ai beaucoup fréquenté la banquette gris moucheté d’une Solara LS bleu marine, ne cherchez pas de rapport il n’y en a pas), je ne voyais pas trop l'intérêt d'écrire des banalités, ma nature orgueilleuse ne l'aurait pas supporté (parler pour ne rien dire m'auto saoule).
Et puis à la suite de votre silence qui je dois l'avouer devenait angoissant (et m’a fait réaliser bien des choses...), votre dernier message m'a décidé à me faire connaître!
Alors je ne dirais qu'une chose : "Philippe ne partez pas!!", continuez à nous illuminer de votre clarté, vous phare surpuissant de la pensée éclairant ce monde de ténèbres!
Tous les matin en arrivant au bureau ou je faignasse au moins une heure (au café ou sur internet, mais vous voyez bien de quoi je veux parler) avant enfin de condescendre à faire ce pourquoi je suis payé (ou croyez vous que je sois alors qu'il est 9h40 ce mercredi), la consultation de votre Blog illumine ma journée et me permet d'aller plus loin! (vers ou je n'en sais rien d'ailleurs).
Alors pour nous tous Philippe, pauvres créatures misérables dans ce monde déshumanisé, ne cessez pas d'écrire!!
Dans l'attente de boire à votre fontaine de sagesse et dans la plus parfaite vénération, votre indéfectible lecteur
Thierry

23/6/10 10:23 AM  
Blogger ombre said...

Bonjour,
Détrompez-vous, la récupération politique agit dans les deux sens. Vous aurez droit au : redressement du football français comme objectif national. Et la polémique en aura pour quelques moi encore.

Tant pis. Meilleure chance aux bleus la prochaine fois ! ;)

23/6/10 12:49 PM  
Blogger Vlad said...

Perso, j'ai des phases où je n'ai pas envie d'écrire : actualité trop déprimante. Et puis après avoir râlé sur pas mal de trucs, plus envie de ressasser les mêmes trucs surtout par égard pour les 3 pelés qui me lisent. Mais l'envie revient en général à l'aide de la déconnade et du rire auxquels vos billets participent largement.
En espérant vous lire bientôt.

23/6/10 1:31 PM  
Blogger LOmiG said...

Content que tu soies de retour !

23/6/10 6:53 PM  
Blogger Psignotus said...

Ce que c'est que d'avoir un bon psy...

23/6/10 9:48 PM  
Blogger El Gringo said...

"Mon quotidien, c'est de voir la racaille politique ou celle des rues s'en tirer chaque fois"

Effectivement:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/06/23/97001-20100623FILWWW00647-incidents-au-stade-charlety.php

PS: La gueule de RIBERY, magnifique, comme d'habitude!

24/6/10 12:13 AM  
Blogger jlmartin94 said...

Ouf , philippe psy de retour !
je n'avais plus rien d'intéressant à lire .

thierry72 : c'est marrant moi c'est le soir avant de partir que j'ère comme un malheureux sur le web ..
je me ressource sur le blog et zou .. probablement un moyen d'éviter le MG42 à ma famille le soir en rentrant !! :)

phylippe psy : mieux qu'une Leffe en terrasse :)

24/6/10 12:17 PM  
Blogger Laurence said...

pas grave si tu n'écris plus, je ne regarde que les images ;))

24/6/10 3:36 PM  
Blogger V. said...

"je ne voyais pas trop l'intérêt d'écrire des banalités, ma nature orgueilleuse ne l'aurait pas supporté (parler pour ne rien dire m'auto saoule)."

vous devez être totalement ivre mort donc... ^^

29/6/10 10:28 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home