11 novembre, 2010

Culture, sport et rééducation neurologique !


Je suis très jaloux en amitié. Autant, je me fous qu'on ait rencontré des gens avant de me connaitre, autant je suis toujours surpris qu'on veuille rencontrer d'autres personnes après que l'on m'ait connu. Je trouve l'idée totalement incompréhensible et loufoque : comment peut-on avoir besoin de quelqu'un d'autre que moi ?

Ainsi voici quelques mois que cette chère Laurence s'est remise au sport et qu'elle a rencontré des  gens dans le club qu'elle fréquente. Je trouve déjà l'idée de rencontrer d'autres personnes que moi totalement folle mais encore plus lorsque l'on imagine qu'il s'agit de sportifs, c'est à dire de gens qui vont passer une partie de leur samedi après-midi à se rouler sur des tapis de gymnastique douteux dans un gymnase de sous-préfecture alors qu'il est si agréable de le passer à ne rien faire, en lisant, en fumant des clopes et en buvant du café ! L'espérance de vie n'est certes pas augmentée, tout le monde le sait, mais cela évite déjà de finir avec un Alzheimer dans un hospice.
Mon sens de la mesure et ma probité légendaires m'ont évidemment conduits à lui expliquer que depuis qu'elle fréquentait ces gens là, je trouvais que son QI avait considérablement baissé. N'importe qui m'aurait déjà dit d'aller me faire foutre mais Laurence me connait trop bien pour l'avoir fait, ce dont je la remercie.

Cependant, j'avoue que jadis musicienne chevronnée et cultivée, c'est avec horreur que je l'ai entendue me parler de flaps et de saltos, qui sont ces choses ridicules que les gymnastes font par plaisir au risque de finir au pire blessés et au mieux reclus dans l'Oklahoma comme Nadia Comaneci. Elle que j'avais connue commandant aux huit-mille tuyaux d'un grand orgue, en était réduite à faire des roulades au sol ! Je savais que de temps à autre elle pratiquait le VTT. Mais tant que la pratique était discrète et presque honteuse et uniquement effectuée le dimanche en fin d'après midi, je ne m'étais pas vraiment alarmé. Le sport ne devient vraiment dangereux pour l'intelligence que quand il est assumé et pratiqué en club.
Afin de la reconnecter avec la culture et l'intelligence, je l'ai conviée vendredi à une soirée que nous organisions chez moi. La pauvrette s'est trouvée un peu perdue puisque pas l'un d'entre nous n'aurait été capable de lui parler de gymnastique acrobatique. En revanche, la haute teneur des propos échangés ce soir là, lui aura permis de rebooter son cerveau. Je manque évidemment de place pour rapporter  l'ensemble des conversations pointues qui se sont tenues ce soir là. Toutefois, qu'il me soit permis d'en rapporter une seule que je cite de mémoire :

- N'est-ce pas une exquise chaconne de Buxtehude que tu nous passes là, me demande Le Gringeot, qui bat la mesure de son index les yeux mi-clos.
- Effectivement, c'est la ciacona BuxWV 159 ! Tu as de l'oreille dis moi lui-ai je répondu  immédiatement, un peu surpris qu'il ait reconnu cette pièce !
- Oh tu sais, j'adore le baroque et je trouve que cette construction sur sur une basse qui est un tétracorde descendant est vraiment très aboutie.
- Tu dois aussi apprécier les passacailles me suis je empressé de répondre au Gringeot !
- c'est drôle que tu fasses la différence entre une chaconne et une passacaille parce que moi qui adore écouter Couperin, j'ai noté que l'oncle et le neveu ne faisaient pas vraiment la différence entre ces deux formes me répond le Gringeot qui semble toujours ravi de contentement.
- Tu as raison, c'est vrai que Françosi Couperin intitule Chaconne ou Passacaille sa première suite pour viole. Toutefois, il me semble que Mattheson explique que la chaconne est plus lente que la passacaille non ?
- C'est vrai je l'ai mais je te rappelle que d'Alembert dit exactement le contraire. Alors, je t'avoue que parfois je m'y perds. Mais bon, je ne suis pas non plus un expert de musique contrapuntique, m'avoue Le Gringeot en souriant.  

Tandis que le Gringeot est en train de me parler du canon à cancrizans, Laurence nous regarde avec des yeux ronds cherchant dans son cerveau les bribes éparses d'un savoir presque disparu. Son front se plisse tandis que je l'observe à la dérobée. Je me dis que cette rééducation neurologique adroite et discrète commence à porter ses fruits. Que dans une minute à peine, comme si elle sortait d'un cauchemar, sa mémoire va expulser ses connaissances sportives récentes comme un organisme sain combattrait une attaque microbienne.

J'ai bon espoir, je me dis que d'ici quelques secondes, elle va nous éblouir avec ses connaissances nous parlant de cornet à bouquins et de viole de gambe. Je lui souris doucement, l'encourageant du regard. Mon radar tournant à pleine vitesse capte sans mal le combat qu'elle mène pour retrouver toutes ses capacités intellectuelles, pour réactiver des circuits neuronaux non utilisés depuis quelques temps.

La voici qui ouvre la bouche, je m'attends à une phrase pleine d'intelligence. Et la voici qui me dit :" dites les gars, vu que vous êtes forts, vous ne pourriez pas déplacer la table que je vous montre comment on fait une belle roulade. Parce que la vraie roulade, ce n'est pas si simple ! Il ne faut pas que le dos touche le sol. Parce qu'en gym, tout est dans les bras".

La rééducation neurologique est une des pires disciplines qui existe mais je m'accrocherai ! D'ailleurs afin de lui réapprendre le goût de la lecture, je lui ai envoyé une bande dessinée, quelque chose de simple avec peu de mots qui ne la fatiguera pas trop.

17 Comments:

Blogger El Gringo said...

Bizarre, je me souviens du Jeune J nous présentant le site d'une de ses amies étudiante en sociologie, une certaine Kristen, si mes souvenirs sont exacts... par contre l'épisode de la musique contra-punkite, je n'en ai aucun souvenir. T'avais mis quelque chose dans le champagne?

11/11/10 9:36 PM  
Blogger Blondie said...

Sans que le dos touche parterre.... Ben, ça fait mal!

12/11/10 10:03 AM  
Blogger Marino said...

Bel article sur la nouvelle "lubie" de notre Lolo !
Les roulades : N'est-ce pas une autre manière de s'envoyer en l'air ???

12/11/10 3:04 PM  
Blogger ombre said...

Ah ah ah la musique, c'est pas du tout ch... ! Du moins quand c'est suffisamment bien fait !

Bon ben, en l’honneur de ces derniers articles fort bien structurés, un autre accompagnement musical avec quelques extraits du Prince Igor de Borodine, dont notamment Les Danses polovtsiennes !
De la belle musique russe, pour un psy cultivé, au goût artistique raffiné, heureusement pour lui d'ailleurs ! !

http://www.youtube.com/watch?v=YoRJtgf-XkU&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=FWMlVR9c9NY&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=t8C8frqCKKg

PS : El Gringo... Faire mourir de pauvres petits lapins, c'est très mal !

12/11/10 3:42 PM  
Blogger Boudeuse99 said...

@Philippepsy : Super drôle !
Ca m'a fait penser à une séquence des forcats de la route. ;-)

12/11/10 6:30 PM  
Blogger El Gringo said...

Ouais c'est vrai, le bas rock c'est pas mal non plus mais moi je suis resté plutôt disco...

12/11/10 6:36 PM  
Blogger ombre said...

Pas de pb, les deux me vont parfaitement ! il n’empêche...ce n'est pas parce-qu’il écoute du baroque qu'il a le droit de tuer d'innocentes petites bêtes pour autant ! ! !

12/11/10 6:52 PM  
Blogger philippe psy said...

@Ombre : petit le Gringeot aurait subi des attouchements de la part d'un lapin et il serait devenu lapinophobe. Du moins, c'est ce qui se raconte. Je préfère ne pas m'étendre sur le sujet car c'est toujours une plaie ouverte pour le Gringeot. Alors chut ...

12/11/10 7:03 PM  
Blogger philippe psy said...

@El Gringo : cesse de faire ton modeste et dis le que tu es diplômé d'un conservatoire ! Il n'y a pas de honte à aimer le baroque même si c'est moins viril que la moto !
@Ombre : Laurence étant indisponible poru cause de "roulades", c'est maintenant Le Gringeot qui animera la section musicale de ce blog !
@Marino : moi qui déteste le sport, j'ai tendance à trouver cette "lubie" désespérante mais il faut bien que jeunesse se passe !

12/11/10 8:30 PM  
Blogger Marino said...

Philippe, vous devriez essayer le sport, çà fait du bien après une bonne séance et on s'en souvient toute la semaine quand on ressent la douleur des muscles qui ont bien travaillé !
Et pourquoi un enchaînement de saltos en duo avec Laurence, ce serait génial !

13/11/10 3:01 PM  
Blogger philippe psy said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

13/11/10 8:29 PM  
Blogger philippe psy said...

@ Marino : le dernier a m'avoir vu faire du sport a une longue barbe blanche et j'en suis ravi. Chacun fait en fonction de ce qu'il est et parfois les positions sont inconciliables.

Si j'admets que pour certain, écrire sur un blog soit vain et stupide, alors qu'on admette que pour moi, prendre du plaisir en se roulant par terre sur un tapis de gymnastique ou en courant après un ballon soit incompréhensible.

Et puis, l'idée même de fréquenter d'autres sportifs au sein d'un club me serait insupportable.

Mais bien sur, étant libéral, je laisse les gens libres de prendre leur plaisir où ils le trouvent, même en faisant des saltos.

Et puis, au-delà de la pratique sportive stricto sens, le psy que je suis comprend aussi que pour des personnes très isolées socialement, une pratique sportive peut être aussi le moyen de se resocialiser et d'échanger. Mieux vaut donc faire du sport pour rencontrer des gens et nouer du lien social que de rester seul(e) à ruminer en déprimant chez soi. J'en suis convaincu.

Je n'aime pas les sportifs mais je suis tout de même capable de dépasser cela pour voir l'aspect positif des choses.

14/11/10 7:20 PM  
Blogger Stephanie said...

Pomper une page de Wikipedia pour exprimer son dépit, sa déception ?...bon je suppose qu'il sera beaucoup pardonné à un homme malheureux !
Les bonshommes sont si fragiles.

14/11/10 10:58 PM  
Blogger Laurence said...

jé une kestion passke ya plein de gen intéligeant issi: cé ki ka étai nomer nouvo minisstre dé sport ? (se lui a la kultur, je menfou)

16/11/10 12:29 AM  
Blogger Marino said...

J'ai dû me rendre à l'évidence, Laurence a vraiment le cerveau à l'envers depuis qu'elle fait des roulades en salle de gym, elle a tout perdu de son savoir, elle ne sait même plus écrire ! désolant pour ses parents qui se sont sacrifiés pour lui payer ses études !

17/11/10 11:29 AM  
Blogger philippe psy said...

@Stéphanie : mais de qui et quoi parlez vous donc ?
@Laurence : eu pour cela tu demandes au responsable du gymnase, tu sais le monsieur en survêtement bleu. Oui, celui qui roule en Opel diesel. Lui, il te dira tout. :)))
@Marino : Pff tant d'efforts, tant d'espoirs déçus... Je vous comprends :) Mais elle est bien gentille notre Laurence et au village on l'aime bien.

17/11/10 9:42 PM  
Blogger Laurence said...

ben maman, sa ta coutait ci chair mon béhepécé ?

Phil, ta maime pa repondu a ma kestion té pa sinpa

17/11/10 10:15 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home