08 août, 2011

Fainéant !


Je sais que je n'ai pas produit grand chose au cours de ce mois. Et pourtant, ce n'étaient pas les idées qui me manquaient. En brouillon, j'ai plein d'articles commencés et jamais terminés que je reprendrai plus tard. 

Et pourtant, bien que je m'amuse sur ce blog, il m'aura été utile puisque cette année il m'aura rapporté une vingtaine de nouveaux patients. C'est vous dire si des blogueurs plus sérieux que moi, plus carrés, en auraient profité pour s'assurer un business lucratif. Moi pas. Non que je n'aie pas envie de nouveaux patients, voire de moins dépendre de médecins prescripteurs. Non, je crois que je suis un glandeur né. Et encore ce n'est pas sur. Je fonctionne par lubie, passant de l'une à l'autre. Il faut croire qu'en juillet, j'ai eu d'autres lubies que ce blog. Et je le regrette parce que j'aurais eu plein de choses à écrire. Je suis dilettante, je trouve cela plus élégant que d'être un stakhanoviste de la blogosphère en essayant de vendre à tout prix quelque chose. J'offre uniquement mon gros égo et c'est déjà pas mal.

Ce n'est que partie remise. Dans sa grande sagesse, en même temps qu'il me plantait un poil dans la main, Dieu me gratifia d'une grande mémoire qui me permettra à mon retour de vacances de me mettre enfin à la rédaction de tout ce que j'aurais voulu écrire durant ce mois. Et la technique étant ce qu'elle est, je pourrais même antidater ma production aoutienne pour faire croire qu'elle fut réalisée en juillet. Vous voyez que j'ai pensé à tout.

Demain je décolle et si je n'ai pas peur de l'avion, en bon capricorne qui se respecte, je déteste quitter mon petit chez-moi. Les voyages m'ennuient mais les météorologues qui nous avaient annoncé la canicule pour l'été s'étant trompé, c'est vers l'ouest américain que mes pas se perdront pour trouver le soleil. 

L'idée même du contrôle effectué au départ m'horripile. Cette manière d'être traité en criminel supposé m'indispose. Et j'ai beau savoir que c'est "pour notre bien", mon immense orgueil voudrait que l'on me fasse bénéficier d'un traitement de faveur en m'évitant toutes ces menues vexations. 

Quant aux compagnies aériennes, n'en parlons pas. Ayant délaissé les grévistes de notre compagnie nationale pour la compagnie des rosbifs, c'est avec stupeur que j'ai vu que le métier était devenu une activité de chiffonniers. Je suppose qu'entre le coup du kérosène et la concurrence effrénée, il faut maintenant faire argent de tout. Viendra le temps où on glissera une pièce de 50 centimes pour aller aux toilettes. Moi qui ai connu la grand époque de la TWA ou de la PAN AM, je me dis que c'est une catastrophe. Mais je fais comme tout le monde et j'assume ma situation de prolétaire du ciel en voyageant en classe éco comme tout le monde. 

Je vous souhaite donc à tous d'excellentes vacances et vous retrouverai bientôt. Et puis, si j'ai le temps, je ferai quelques articles des Amériques. Cette année j'emmène GCM et cela risque d'être drôle. Comme il se prend pour un champion de poker, il s'est juré de s'asseoir aux tables de Vegas. Le pauvre, je l'ai prévenu qu'il risquait de finir comme Joe Pesci dans Casino ou au mieux d'être obligé de vendre un rein pour payer ses dettes de jeux.

3 Comments:

Blogger Io said...

J'aime beaucoup votre blog qui m'apprend plein de choses passionnantes et où je me retrouve un peu. en plus, vous écrivez bien. Ça ne gâche rien.
J'espère que vous avez passé de bonnes vacances malgré le désagrément des voyages aériens prolétariens.
J'attends votre retour avec impatience.

30/8/11 7:55 PM  
Blogger tesrrrtessdd said...

La feignasse n'est toujours pas rentrée de vacances ou c'est moi qui n'ait pas nettoyé mon cache :-)

12/9/11 4:00 PM  
Blogger lecanasson said...

C'est le Cancer qui est casanier, pas le Capricorne.

13/9/11 10:06 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home