02 mai, 2014

Lubique !

Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,  
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,  
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,  
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,  
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,  
Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, 
 Lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique, lubique,

Pardonnez-moi, c'était pour être sur que Google retienne ce mot. Ma gloire est mince mais j'y tiens. Parce que quand on cherche "lubique" sur un moteur de recherche, il vous propose forcément "lubrique". Maintenant pour ceux qui aiment jouer, comptez le nombre de fois ou le mot "lubique" est cité dans cert article idiot et si vous êtes le premier à donner le bon résultat vous gagnerez un weekend de chasse au buffle à mains nues en compagnie du Gringeot.

4 Comments:

Blogger menvusa gerard said...

Mot lubique :cité 553 fois dans cet article en incluant le titre et les deux fois dans la conclusion, trop facile le jeu! j'ai gagné !!j'ai gagné!!Philippe, Dites au Gringeot que je m'occupe du pique nique et du campement , s'il s'occupe des buffles!:))

2/5/14 10:02 PM  
Blogger Adès Rahmani said...

Compter vos "lubique" n'est pad très ludique...encore moins le lot gagnant! Oups pardon El Gringo c'était pour le buffle...! Mais par contre je suis pour continuer à franciser la langue et l'enrichir de nouveaux mots d'origine latine plutôt que cautionner cette fuite en avant de l'emploi des mots anglo-saxons à tout bout d'champs!

2/5/14 10:47 PM  
Blogger Ch² said...

553 ce qui est, d'après "le référencement pour les nuls", ouvrage évidemment à lire avant "le plan de mon site pour les nuls", beaucoup trop voire contreproductif pour un mot-clef.
Et parce que la chasse au buffle c'est bath.

3/5/14 2:59 AM  
Blogger Prophète Imposteur said...

Vous n'arriverez jamais à la gloire, vous n'êtes même pas capable de vous rappeler quand vous avez créé le mot lubique.
Alors qu'il apparait pour la première fois sur votre blog le 1er septembre 2012 :
"Mais allez savoir de quel catalogue il s'agissait, ça je ne saurai vous le dire puisqu'étant lubique (i.d. néologisme personnel qualifiant une personne sujette aux lubies) je me passionne simultanément et successivement pour des tas de choses variées et parfois curieuses.
"
http://psychotherapeute.blogspot.fr/2012_09_01_archive.html

Vous aviez déjà oublié l'avoir créé quand en décembre 2012, vous prétendiez sur Contrepoints l'avoir inventé le terme lubique "à l'instant"... Je vous cite à nouveau : "Cela tombe bien, étant par nature assez « lubique » (néologisme créé à l’instant par moi désignant celui étant sujet aux lubies)" http://www.contrepoints.org/2012/12/20/108675-la-fin-du-monde-cest-demain

Il est aussi intéressant de noter que vous utilisez souvent le mot lubique associé au terme fièvre, ce qui -à mon humble avis- doit également être porté à votre génie créatif, puisque vous avez par là même inventé une nouvelle maladie, la fièvre lubique, que l'on devine comme n'apparaissant que par crises plus ou moins espacées, contrairement à la vulgaire lubie, qui est conserve un objet unique toute la vie, ce qui doit être d'un ennui...

5/5/14 11:46 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home