15 novembre, 2015

Heures tragiques, heures comiques !





Bien m'en a pris vendredi soir de faire toujours deux choses à la fois. Tandis que mon épouse, capable d'une concentration inouïe, s'abandonnait totalement au film que nous regardions, moi dans le même temps, je lisais aussi un blog sur ma tablette. Habituellement, je relève le nez vers la télévision et n'ayant rien suivi, je demande à mon épouse "qu'est-ce qu'il a dit, qu'est-ce qui s'est passé ?", ce à quoi elle me répond que je suis pénible et que je n'ai qu'à suivre.


Cette fois-ci, vendredi 13 novembre, il devait être 23h30 quand je lui ai juste intimé de coller la 15 prestement ! Mon ton d'urgence l'ayant convaincu, elle mit BFM et c'est ainsi que nous avons assisté presque en direct aux attentats se déroulant à Paris. Qu'il s'agisse de BFM, d'I-télé ou des consœurs moins connues, chacune des chaines d'informations nous a offert le spectacle de l'information en direct avec moult experts en tous genres, venus chacun mettre leur grain de sel. Tandis qu'ils parlaient, le bandeau dans le bas de l'écran, seule information véritablement intéressante et tragique, égrenait le nombre de morts et de blessés qui ne cessait d'augmenter.

Il va sans dire que je présente mes plus sincères condoléances à tous ceux qui ont perdu un de leur proche dans ces terribles attentats et que je m'associe pleinement à leur douleur. De la même manière,  j'adresse mes vœux de convalescence à toutes les victimes qui sont actuellement hospitalisées.

Puis après ces heures tragiques, sont malheureusement venues les heures comiques avec un gouvernement débitant les mêmes bêtises que lors de l'attentat de Janvier contre Charlie Hebdo. Il fallait rester unis bien sur. Ensuite, les recherches policières ont eu lieu. Et bien sur, les responsables de ces odieux attentats se sont trouvés être connus des services de police et avoir dument, comme il se doit leur fameuse fiche S qui semble être l'étiquette que l'on colle aux personnes potentiellement dangereuses sous surveillance. Manifestement, certaines de ces personnes semblent échapper à la surveillance de nos pandores. 

Que voulez-vous, on ne peut traquer les "quenelliers" et les "automobilistes" et surveiller ces tristes individus en même temps. Question d'effectifs ma bonne dame ! On nous a ensuite expliqué qu'on était en guerre et l'état d'urgence était déclaré. Sur les chaines les experts se sont succédé ainsi que les journalistes et pas un n'a mis en cause la responsabilité du ministre de l'intérieur. S'il se fut agi d'un accident d'avion, sans nul doute que la responsabilité du pilote eut été mise en cause. 

Mais là, ce ne sont que des attentats. La faute à pas de chance, au monde en crise, bref à des événements extérieurs au gouvernement dont la responsabilité ne saurait être mise en cause sous peine de "récupération politicienne". Et justement, même si notre bon ministre de l'intérieur montrait son visage avenant sur tous les écrans, le moment n'était pas à la politique mais au deuil ! Interdit de se plaindre, de hurler à l'incurie gouvernementale,de brailler Cazeneuve démission ! C'eut été du très très mauvais esprit. On a donc décidé devant l'ampleur de la catastrophe de décréter un deuil de trois jours ! Après tout, pourquoi ne pas carrément faire un vœu national comme en 1870, on fera un autre Sacré-coeur mais sur la Rive gauche cette fois-ci ?

C'est ainsi que par SMS, par deux fois, on m'a proposé d'allumer une bougie à ma fenêtre "pour les victimes et leur familles et pour montrer que que la solidarité française est bien plus forte que la violence". Moi, je pense que non, qu'une bougie ne sera jamais efficace contre la violence. Sinon, depuis le temps que notre pays subit des attaques, on connaitrait déjà le truc. Face aux chars de Guderian, on aurait allumé des bougies en 40 ! C'est fou depuis que les réseaux sociaux existent, le pouvoir que l'on attribue aux bougies chauffe-plat vendues en paquet de cent pour presque rien chez Ikea ! Par la force et la lumière de Glimma  (bougie neutre pour photophore), arrière djihadistes ! J'ai trouvé l'idée aussi inintéressante que le défunt ice bicket challenge alors j'ai gardé mes bougies pour d'autres usages.

Et parce que la société actuelle est devenue totalement coupée de ses racines et que l'on ne sait plus ce que signifie deuil et recueillement, on a joué du piano et de la guitare. Puis les parisiens sont allés mettre des bougies et des bouquets de fleur à la statue de la République, nouvelle idole.  Et une fois là-bas, comme il ne faut jamais perdre un instant pour être festif, on a chanté tout et n'importe quoi (l’hymne à l'amour d'Edith Piaf, Les champs Élysées de Joe Dassin, etc.). On a même vu des couples danser. Bon dès qu'un petit malin a fait sauter des pétards, tout le monde s'est barré comme une volée de moineaux. Comme quoi, même si le néo-cortex semblait être atteint, on chante et on danse, le système limbique restait opérationnel, on se casse à toutes jambes au moindre bruit suspect !
 
On  me dira que c'était une manière de conjurer la mort, une réaction émotionnelle saine face à ce carnage, un peu comme le fait de rire à un enterrement. Pourquoi pas ... J'ai déjà ri à un enterrement voire même tenté d'endiguer un fou rire à des obsèques dont la solennité était absente malgré quelques vains efforts des organisateurs. Ceci dit je n'ai jamais dansé. La dernière fois que j'ai du voir ça, c'était dans "Mon oncle Benjamin" avec Jacques Brel, film dans le lequel l'un des personnages se sentant mourir, décide de faire une grande fête avec ses amis juste avant. C'était un film et de plus cela parlait du libertinage au XVIIIème siècle, alors s'affranchir des rituels liturgiques en bravant la mort c'était la règle des libertins. Maintenant c'est la vraie vie qui est du cinéma !

En revanche, les explosifs et les balles ce n'est pas du cinéma. Je réitère donc mes condoléances les plus sincères aux proches des victimes. Je suis de tout cœur avec vous, soyez assuré de ma sympathie dans ce terrible moment que vous traversez.

Et parce que j'ai déjà connu les attentats de 1986 puis de 1995et encore ceux du début d'année, tout cela ne m'empêchera pas de vivre. Je reprendrai mon petit RER comme un gentil prolo dès demain. De toute manière le gouvernement veille, je ne risque rien !
Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez assurés de ma chaleureuse sympathie et de mon amitié. - See more at: http://des-obseques.fr/article/80-messages-de-condol%C3%A9ances#sthash.X4biaHr1.dpuf
Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez assurés de ma chaleureuse sympathie et de mon amitié. - See more at: http://des-obseques.fr/article/80-messages-de-condol%C3%A9ances#sthash.X4biaHr1.dpuf
Sachez que je suis de tout cœur avec vous. Soyez assurés de ma chaleureuse sympathie et de mon amitié. - See more at: http://des-obseques.fr/article/80-messages-de-condol%C3%A9ances#sthash.X4biaHr1.dpuf

11 Comments:

Blogger Kevin Macarry said...

C'est marrant le gouvernement veut renforcer les controles et les lois anti armes,nul doutes que des terroristes seront impactés par ces lois,et quand 5 terroristes vous tireront dessus vous n'aurez plus qu'à vous battre à mains nues ,oui parce qu'évidement pour le citoyen normal s'armer sera mal vue et coutera cher en plus d'être contraignant.Pour les criminels ça restera toujours aussi simple.
Sinon vous êtes au courant que le gouvernement veut interdire les vitres teintés?surement pour empêcher les terroristes de se cacher dans leur voiture .Bref prévenez votre pote olive(c'est bien lui qui a le touareg avec les vitres teintés non?)car si la loi passe(et il y a de grand risque qu'elle passe) ce sera 125€ d'amende .

15/11/15 10:21 PM  
Blogger filleàgentils said...

On a su grâce à une journaliste corse qui était parmi nous pour le dîner....
Du coup on attend la distribution de flingues maintenant.
Les Corses, c'est plein de bon sens.

16/11/15 12:42 AM  
Blogger Abbey Road said...

Merci pour ce billet. Je suis en phase complète avec ce que vous écrivez. Malgré le contexte ça me fait un bien fou de voir que je ne suis pas le seul à partager ce sentiment.

16/11/15 1:35 PM  
Blogger fabici said...

Bonjour Phililppe,

Vos remarques sont toujours pertinentes et cela fait du bien dans cette ambiance morose. Au delà de la tristesse absolue de cet évènement, il est bon de se poser des questions et de ne pas rester dans la sidération.

Merci.

16/11/15 4:04 PM  
Blogger Le Touffier said...

Le Président de la République Française a fait bombarder un pays étranger un jour de deuil national.

Le Président de la République Française a fait bombarder un pays étranger sans qu'aucune déclaration de guerre n'ai été formulée.

Les attentats ont été perpétués le jour d'une des dates crétinesques du nouveau calendrier païen de la France de la Haute Niaiserie, multiple et très divisible, un 13 novembre, Journée de la Gentillesse. Et il y en a qui osent se gausser des fêtes religieuses du calendrier ! Les mêmes crétins singent les cierges des cathédrales avec leurs bougies Ikea. Quand le grotesque tente de feindre le sacré.

Il y a des jours comme ça où " j'être français " devient de plus en plus délicat.

16/11/15 5:03 PM  
Blogger Augustine C. said...

Ca fait du bien de savoir qu'il y a des gens critiques en ce moment.
Bordel, quand est-ce que ce déferlement de niaiseries auquel on assiste depuis bientôt 3 jours va prendre fin ?

16/11/15 5:57 PM  
Blogger menvusa gerard said...

c'est votre patient "jésus" sur la photo??? ;-)

17/11/15 9:43 PM  
Blogger Kima LAND said...

Tout à fait d'accord avec vous le Touffier...triste que l'on fasse croire à ce petit garçon angoissé qu'il est protégé par des fleurs et des bougies...

18/11/15 3:47 PM  
Blogger BEBOPER said...

Excellentes réflexions, subtiles remarques; je partage l'affliction devant la violence faite aux miens, et devant la niaiserie des survivants (enfin, de ceux qui sont complaisamment montrés). Nous remarquons aussi que les appels à la vengeance sont curieusement absents des médias, pourtant censés représenter dans leurs feuilles et sur leurs ondes la vie normale des gens; Mon oeil !

18/11/15 7:21 PM  
Blogger BEBOPER said...

Excellentes réflexions, subtiles remarques; je partage l'affliction devant la violence faite aux miens, et devant la niaiserie des survivants (enfin, de ceux qui sont complaisamment montrés). Nous remarquons aussi que les appels à la vengeance sont curieusement absents des médias, pourtant censés représenter dans leurs feuilles et sur leurs ondes la vie normale des gens; Mon oeil !

18/11/15 7:21 PM  
Blogger Prisca said...

Ces niaiseries, si ça aide certains à surmonter leurs angoisses, alors tant mieux. C'est plus sain que de se shooter au Xanax.
Tant qu'on nous laisse le choix. La bougie je n'adhère pas vraiment non plus, et pareil j'ai reçu des sms "il faut mettre une bougie sur ta fenêtre...fait circuler" j'ai pas mis la bougie et j'ai pas fait circuler, mais personne n'est venu me casser les pieds.

Pour l'enfant à qui le père dit que contre les armes nous on a des fleurs, c'etait une belle image. Bien sur l'enfant la prend au premier degré. Mais ça vaut bien le fameux "bisou qui guérit les bobos"...et l'enfant semble apaisé de cette réponse.
D'facon, les méchants z'auront pas de cadeaux à Noël !!! C'est le père fouettard qui passera les voir...ah ah ah

19/11/15 11:44 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home