18 mai, 2008

Etonnant !


Le succès d'un blog tient à peu de choses. Certains articles dont on est légitimement fier n'ont pas d'audience, tandis que d'autres, que l'on juge moyen ont du succès.

C'est ainsi, que venant en coup de vent regarder mes statistiques quotidiennes, j'ai constaté que j'en suis à 353 visites et que je pourrais en obtenir près de 400 aujourd'hui. Mais pourquoi cet afflux me suis-je dit, puisque je n'ai rien écrit récemment.

Je suis si las d'être rentré en France, si désespéré d'endurer ce pays médiocre, qu'il va me falloir un peu de temps pour retrouver mon optimisme légendaire. Quoique, je n'aie jamais été optimiste, tout juste lucide. Déprimer, c'est être déçu et donc croire que les choses auraient pu être autrement.

Là, j'ai encore l'impression d'être comme un gosse qu'on aurait sorti d'un orphelinat roumain (époque Ceaucescu) pour l'envoyer passer des vacances chez des gens riches et aimants et qui serait ensuite revenu dans son dortoir affronter les mauvais traitements et la bouffe dégueulasse.

Les fonctionnaires en grève, les professions règlementées, les écolos, les élus répugnants, les saltimbanques idiots, la violence perpétuelle, l'amoncèlement de lois, la pertes de liberté et de repères, tout concourt à rendre ce pays de plus en plus ignoble. Quand on est français, on ne devrait jamais partir en vacances, ou alors uniquement dans des pays pauvres et soumis à des dictatures pires que la nôtre.

Par exemple, une fois je suis allé en Tunisie. L'hôtel 5* était très bien, les gens généralement assez corrects, la nourriture excellente et la température de l'eau agréable mais j'étais content de rentrer chez moi. Pour être psychologiquement profitables, des vacances doivent servir à se rassurer afin de pouvoir se dire qu'il y a pire ailleurs ! Cet été, j'irai en Moldavie ou en Hongrie. Je devrais être ravi de rentrer à Paris !

Oui, les vacances ça détend les vacances mais après, il faut revenir. Et pour moi, rentrer des états unis, c'est de plus en plus difficile. C'est un peu comme la permission accordée aux soldats de la Grande guerre : quinze jours pour revenir au pays avec pour seule issue finale le retour au bain de sang. Je n'aurais jamais du tant me déconnecter mais au contraire lire chaque jour la presse française en ligne pour bien me souvenir d'où je venais et où je serais forcé de repartir.

Bref, je n'ai pas le coeur à écrire. Il faut que je redescende sur terre. Alors pourquoi tant de connections ? Simplement parce que Lensois.com, site dédié au club de balle au pied du FC Lens, a mis un lien vers mon blog dans l'un des topics. Ce lien pointe vers un très vieil article de décembre 2006 dans lequel, je parlais des stéréotypes et des préjugés.

Si j'avais imaginé que je serais visité par des footeux ! Bien sur, il ya mon filleul et GCM qui passent régulièrement, mais à mon sens, c'était les deux seuls footeux réguliers ici !

Enfin, merci aux lensois d'être venus. Par contre, qu'ils sachent que je persiste à trouver que le film Bienvenue chez les chtis est une daube monumentale. Par contre, comme j'adore l'histoire de la première guerre mondiale, j'aime bien Lens. En revanche, comme ils commencent déjà à nous gonfler avec leur Euro2008, j'espère que la France va dégager très rapidement en subissant une défaite humiliante.

16 Comments:

Blogger monoi said...

Je ne sais pas pour la Moldavie, mais si j'en crois mes au pairs hongroises, la Hongrie ca a l'air sympa.

Le blues du retour, je l'avais en rentrant de France quand je voyais les nuages qui apparaissaient directement au dessus des cotes anglaises....je ne l'ai plus, et les choses ne se sont pas ameliorees ici.

19/5/08 9:57 AM  
Blogger Marino said...

Que c'est moche la nostalgie du retour de vacances !

19/5/08 3:16 PM  
Blogger philippe psy said...

@Monoi : je n'ai jamais mis les pieds en Hongrie mais deux personnes en qui j'ai confiance m'ont dit que c'était un peu naze.
@Marino : l'an prochain, je fais comme vous, je pars en vacances à Dijon ! Le retour de vacances sera plus facile !

19/5/08 3:36 PM  
Blogger Marino said...

Où que l'on aille, le retour de vacances est toujours pénible !

19/5/08 4:15 PM  
Blogger pirlouit said...

"lien verts"
les lensois sont sang et or, pas vert!
(le decalage horaire, je sais)

19/5/08 5:36 PM  
Blogger monoi said...

Naze economiquement, probablement, mais ce n'est pas ca notre probleme?

Par contre, sur ce que j'ai pu connaitre de hongrois ici, ils sont sympas, travailleurs et debrouillards. C'est d'ailleurs les principales differences avec les europeens de l'ouest.

A la place de Dijon, je conseille Reims.

19/5/08 5:42 PM  
Blogger Alexis said...

Même les plus grands connaissent le doutte, et comme vous êtes particulièrement grand, nous, humbles lecteurs ne pouvons que respecter et compatir en silence. ;-)

19/5/08 9:40 PM  
Blogger souris mousse said...

Dans la boîte du boulot (voir mon blog pur comprendre) aussi c'est le blues de la rentrée ! Un vent de découragement, de "plus envie de rien", de "mais c'est qui, qui va donner un grand coup de pied là dedans ?".
Bref une envie que tout change tout de suite : le travail, les collègues, la boulangère d'à côté, le chien du mari de la collègue qui vient tous les soirs à 18h.

Et puis M. Psy il ne fait pas un boulot facile, avec des gens qui prennent la tête tout le temps ! Et la France c'est le pays du boulot pour lui comme pour nous !
Mais les states (avec l'accent plize) quand on y travaille ça devient le même goulag, glauque, gluant, pas glamour !

Alors vive les vacances !

19/5/08 10:36 PM  
Blogger Sylvain said...

La défaite de la France, rassure-toi, devrait arriver très rapidement !

20/5/08 11:30 AM  
Blogger GCM said...

La défaite de la France, rassure-toi, devrait très vite arriver !

20/5/08 11:34 AM  
Blogger GCM said...

C'est chiant ton machin avec mot de passe obligatoire !! J'ai créé 3 comptes différents parce que je suis infoutu de m'en souvenir et du coup je sais jamais lequel utiliser !!!

20/5/08 11:36 AM  
Blogger philippe psy said...

Oui, vous avez tous raison. Et puis j'ai déjà lu Sénèque, et je sais "qu'ailleurs l'herbe est toujours plus verte".

Il n'empêche chère Marino, que vous avez tort tout de même. Parce que pour moi, rentrer de Dijon, ça se fait par l'autoroute A6 alors le retour à la normale s'effectue tout doucement.

20/5/08 12:22 PM  
Blogger Marino said...

Désolée de vous contredire mais pour rentrer de Dijon vers Foug, ce n'est pas par l'A6, mais l'A31.
Ensuite pour mes vacances, je vais un plus loin que Dijon, je vais dans le midi, là où il y a un casino qui s'appelle "Flamingo" mais çà je pense que vous le saviez !

20/5/08 5:57 PM  
Blogger philippe psy said...

@GCM : le soir où la France prend sa branlée, je t'offre le champagne. Et si c'est face à l'Italie, ce sera un millésimé !

@Marino : pourquoi tout ramener à vous ?? Pour rentrer de Dijon à chez moi, c'est l'A6 ! Alors durant les 350kms on a le temps de se réhabituer ! Il suffit de s'arrêter à toutes les stations d'autoroute !

Pour le Flamingo, Laurence me l'a appris après que j'aie rédigé l'article ! C'est rigolo cette coïncidence ! Moi, je ne vais plus dans le sud, c'est cher, ils sont peu aimables et c'est la misère !

20/5/08 10:57 PM  
Blogger GCM said...

Malheureusement pour le champagne, le match contre l'Italie, ça risque d'être la seule victoire Française !!

21/5/08 12:48 AM  
Blogger philippe psy said...

Face à l'Italie, ils n'ont aucune chance. A ce propos, j'ai adoré le match France/Italie de la dernière coupe du monde. Mais, je me suis trouvé bien seul pour boire le champagne !

21/5/08 12:59 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home